Happy Tech Summer Camp 2019 | un reportage DOCaufutur par Valentine Levacque

DOCaufutur était invité le 13 juin dernier au Happy Tech Summer Camp 2019. A cette occasion nous avons pu échanger avec la Présidente de la Happy Tech, Tehani Leprieur, sur les actions et les impacts de ce collectif.

 

Rencontre avec Tehani Leprieur, Présidente de la Happy Tech

 

A l’occasion de la semaine de la qualité de vie au travail qui avait lieu du 17 au 21 juin derniers, le Summer Camp de la Happy Tech rassemblait les innovations technologiques au service du bien-être au travail le jeudi 13 juin au sein de SPACES à la Défense.

 

Il s’agit d’une première en France. La Happy Tech a rassemblé un panel de startups tech au service du bien-être. Ces startups proposent des innovations technologiques telles que l’IA, les objets connectés, la réalité virtuelle ou augmentée, les casques de neurosciences ou encore des applications web et mobiles.

 

« La Happy Tech est un mouvement à la fois fédérateur et international » déclare Tehani Leprieur, « cette association s’est structurée en septembre 2017 à la suite du défi lancé par le Président Macron à Samuel Metias, Président de Comeet et fondateur de la Happy Tech – faire de la France le leader mondial du bien-être –»

 

Ce collectif est né dans un premier temps avec l’idée de créer un catalogue qui regrouperait les startups par domaine. Mais très vite le mouvement prend de l’ampleur. Les missions du collectif sont de fédérer, organiser des échanges et des ateliers, faire des connexions entre les acteurs, etc… « Dès le lancement est né un engouement fort : d’une quinzaine de startups adhérentes, aujourd’hui on en compte un soixantaine » constate Tehani Leprieur.

 

Le leitmotiv de la Happy Tech est de proposer une communauté aux startups. Celles-ci sont référencées et disposent d’une crédibilité au regard du bien-être au travail. Par exemple, la Happy Tech a mis en place une charte afin de permettre à n’importe quelle entreprise utilisatrice d’une solution Happy Tech qui signe cette charte de rejoindre une communauté Happy responsable.

« Pour être happy responsable, il faut bien sur adhérer aux valeurs de l’association », rappelle Tehani Leprieur.

 

Et aujourd’hui, suite au succès du Happy Tech Summit en décembre 2018, le Happy Tech Summer Camp 2019 propose aux professionnels des solutions clef en main pour initier le bien-être en entreprise. Nous avons rencontré trois de ces solutions.

 

Travailler sur la cohésion d’équipe avec La pause baskets

 

La Pause baskets propose un outil de cohésion des collaborateurs à travers le sport. Plus besoin d’aller dans une salle de sport : c’est le sport qui vient aux entreprises grâce à un module de réservation. Grâce à une plateforme en ligne, l’entreprise renseigne le(s) sport(s) qu’elle souhaite proposer à ses employés ainsi que les horaires souhaités.

 

Pour Cédric Chrisostome, co-fondateur et responsable de l’offre sportive chez la Pause baskets, il existe plusieurs avantages à faire du sport en entreprise.

« Notre offre permet d’améliorer la productivité et le bien-être des collaborateurs. Qui aurait pu imaginer le stagiaire rencontrer le responsable marketing? Qui va lui-même rencontrer le RH ? Le tout dans un environnement où tout le monde se tutoie ?

Grâce à ces sessions de sport, 66% des collaborateurs ont rencontré une nouvelle personne dans l’entreprise et ont une meilleure image de leur entreprise.

 

Par ailleurs, cette solution s’inscrit dans une optique de bien-être de l’individu plus large. En effet, l’abonnement comprend également un travail avec une diététicienne et l’animation de workshops par un coach en nutrition en entreprise. « Ce service est un temps fort pour les entreprises. On anime un véritable service qui concerne tous les employés ».

 

DOCaufutur a testé pour vous, chers lecteurs, le nuage de Vital Tech

 

Pour vous, lecteurs, nous avons testé le nuage de Vital Tech. Cette technologie brevetée de médecine douce se présente comme un accompagnement pour le salarié. Elle favorise la santé et l’équilibre du corps. A l’origine il s’agissait d’un dôme, aujourd’hui d’un nuage qui s’intègre parfaitement à un espace de co-working. Alexandra Gavsevitch, co-fondatrice de Vital Tech présente son nuage comme étant « une source de relaxation, de régénération et ressource de l’énergie ».

 

Dans un monde qui ne cesse de s’accélérer et d’être porteur d’injonctions, le nuage de Vital Tech est une technologie d’infrathérapie. A l’origine utilisée dans les milieux sportifs, elle s’immisce aujourd’hui dans les entreprises pour relaxer les muscles et apaiser le système nerveux. « Nous voulions proposer une technologie ayant des effets pérennes. L’infrathérapie, la gravité 0, la chrono thérapie et la musique permettent un vrai lâcher prise ».

 

Le Happy Tech Summer Camp était l’occasion de présenter pour la première fois au public la V2 du nuage. Avec en bonus : le partenariat avec Serenity qui propose un casque en VR pour s’échapper dans les étoiles ou à Bora-Bora. De quoi s’échapper des couloirs de l’entreprise.

 

Favoriser les rencontres intra-entreprises grâce à Comeet

 

Mélanie Brunella, COO de Comeet, revient pour nous sur la naissance de l’entreprise en janvier 2017. Samuel Metias, co-fondateur de Comeet, annoncera la première version de l’application quelques mois plus tard.

« Comeet est la première intelligence artificielle brevetée pour le bien-être au travail. Elle est née du constat suivant : le taux d’engagement des salariés est très faible en France. De plus en plus de salariés n’ont pas l’impression de faire partie d’une équipe. Alors que pour 50% d’entre eux, le lien social représente le premier vecteur du travail. ».

 

Or les services RH des entreprises le savent. Le départ d’un salarié coûte en moyenne 30 000€ à l’entreprise (étude Oxford Economics) et le coût d’une erreur de casting (recrutement) se monterait (d’après HR-Voice) à 45 000€ de pertes pour l’entreprise. Comment limiter la casse voire remédier à cette situation pour rendre le salarié plus engagé et plus heureux au travail ?

« Chez Comeet nous avons une conviction, » nous explique Mélanie Brunella, « on est bien quand on est bien entouré. Notre but est donc d’aider les professionnels en entreprise à étendre leur réseau autour de centres d’intérêts qui les rassemblent. Il s’agit en fait de matcher la bonne personne, au bon moment, pour partager des centres d’intérêts communs. Par exemple, aller boire un verre, déjeuner ensemble, prendre un cours de tennis ou faire du tricot. »

 

Le salarié renseigne donc sur son profil Comeet ses hobbies, sa localisation et ses disponibilités. Un assistant artificiel s’occupe de former des groupes, de notifier ses membres et de proposer des événements pour les propositions ciblées. Plusieurs bénéfices grâce à cette solution telle que l’accélération de l’intégration des nouveaux arrivants. En effet il s’agit d’un des plus gros enjeux des entreprises : fidéliser ses salariés. Comeet leur propose plus de transversalité. Ils rencontrent ainsi d’autres collaborateurs en fonction de leurs points communs plutôt que par leur Business Unit ou leur hiérarchie.

 

 

Alors, la Tech permet-elle d’amener plus de bien-être au travail ? C’est en tous cas le pari que les startups présentes au Happy Tech Summer Camp souhaitent relever.

Valentine
Arrivée sur terre il y a quelques lustres, Valentine entre aujourd’hui dans le métier de la communication. C’est non sans intrépidité qu’elle a intégré la Sorbonne en philosophie après une classe préparatoire littéraire (A/L). Après un mémoire sur la place de l’éthique dans la société actuelle à partir d’Aristote, Valentine poursuit son cursus en éthique appliquée. Autrement dit elle s’intéresse aux actions des entreprises et des institutions publiques, proposant alors des solutions de conseil afin d’accompagner leurs prises de décision. Au coeur de l’économie numérique, les rouages de la communication autour de l’innovation la passionnent. C’est pour cela que Valentine a rejoint l’équipe de Tikibuzz, une agence de communication et de marketing, en 2018. Aujourd’hui, elle a le plaisir de s’aventurer sur le terrain de l’éditique et de la gestion de la communication client, afin de vous proposer chers lecteurs, des reportages et des témoignages pour votre média DOCaufutur.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?