Le bon usage des réseaux sociaux en entreprise | Une enquête de Maud Laurent pour DOCaufutur

Les réseaux sociaux représentent un tremplin intéressant pour toute entreprise qui souhaite conquérir des clients ou les fidéliser, travailler sa marque employeur ou sa notoriété. Encore faut-il savoir comment tirer profit de ces nouvelles opportunités et maîtriser les outils et méthodes pour faire des réseaux sociaux un atout majeur de sa stratégie de communication digitale.

Julien Gascó est responsable de la communication digitale chez Elior Group. L’entreprise a lancé l’an dernier une grande campagne de sensibilisation à destination du grand public et de ses collaborateurs.

« Ce programme pédagogique s’inscrit dans notre démarche de transformation digitale et s’adresse à tous nos collaborateurs, parmi lesquels nous avons réussi à détecter nos ambassadeurs. Nous avons construit un programme dont l’ambition est d’approfondir leurs connaissances digitales. Nous les accompagnons par exemple sur LinkedIn afin de les aider à gérer leur profil et construire leur réseau. En parallèle nous veillons au respect des bonnes pratiques du community management par l’ensemble des communicants : se fixer des objectifs, construire un planning éditorial, y consacrer du temps et des ressources.

Le temps et le budget, c’est souvent ce qu’il manque aux TPE/PME qui sont seulement 17%  à être présentes sur les réseaux sociaux. « Un comble lorsque l’on sait que leurs prospects, clients, fournisseurs y sont » s’étonne Melissa Serfaty, cofondatrice d’Artur’In. Artur est un community manager intelligent – autrement dit, un robot.

« Grâce à une technologie d’intelligence artificielle, Artur crée et anime les pages RS de nos clients, lit des milliers d’articles et les classe par thématique pour ensuite les poster en trouvant la bonne phrase, le bon hashtag et la bonne photo. Tout est automatique » explique la cofondatrice.

Cette technologie permet aux chefs d’entreprise dépassés par le manque de temps et de budget, d’être actifs sur Twitter, LinkedIn et Google my business. Melissa Serfaty conseille aux entreprises d’avoir une stratégie 80/ 20, c’est-à-dire d’apporter des contenus conseils à valeur ajoutée, articles de fonds sur son secteur d’activité à 80% et de parler de soi à 20%.

Offrir différents points de contact grâce aux réseaux sociaux

Le cabinet de conseil en management Axys Consultants, lui, est en phase de test avec plusieurs solutions du marché de publication sur les réseaux sociaux, et utilise la plateforme française de marketing automation, Webmecanik, leader du marché français, pour tirer profit au mieux des réseaux sociaux. Pour Grégory Saccomani, responsable communication marketing chez Axys Consultants, « les réseaux sociaux sont l’un des canaux qui nous permettent de générer le plus de leads sur notre site web ». Selon lui, il est essentiel d’offrir différents points de contacts pour ses clients, partenaires, prospects et futurs employés car l’un des buts principaux des RS, c’est la marque employeur et donc le recrutement. Billets de blog, livres blancs, Twitter, Facebook, LinkedIn, Instagram, Youtube, Viadéo, Pinterest, … Axys Consultants couvre un large champ de communication digitale, en pratiquant le test & learn. « On teste différentes techniques et si cela ne fonctionne pas, on change et on s’adapte ».

Pascal Bonneton, fondateur de Naelan, société spécialisée dans les solutions de Communication et de Gestion Documentaire, s’est fait accompagner par une société de communication digitale l’an dernier pour se former au social selling, notamment sur LinkedIn. Aujourd’hui, c’est le responsable marketing de Naelan qui orchestre la page entreprise. La mise en œuvre de la stratégie RS exige une participation de tous les ingénieurs commerciaux de la société.

« Nous séparons nos clients et prospects en fonction de leur niveau de maturité et leur adressons des contenus adaptés. Nous relayons également des articles extérieurs de partenaires, qui peuvent compléter les nôtres. Même s’il est difficile de mesurer l’impact réel de notre stratégie réseaux sociaux, nous savons qu’elle confirme notre légitimité sur notre marché ». 

L’importance du blog d’entreprise 

Chez Xerox, les blogs sont une partie importante de la stratégie de contenu. En effet, l’entreprise alimente 10 blogs – au niveau mondial – qui traitent d’une variété de sujets couvrant différents marchés dont ceux des PME, des arts graphiques et le service client. Le contenu du blog est ensuite amplifié sur les canaux de médias sociaux. Les blogs et réseaux sociaux sont très liés car ils s’alimentent l’un l’autre.

« Nous publions ainsi une gamme de contenus prenant en compte notre marque entreprise, notamment des blogs, des vidéos, des communiqués de presse, des infographies, ainsi que du contenu généré par les utilisateurs. Notre objectif de contenu n’est pas de mettre l’accent sur l’héritage de la marque lié aux matériels et aux produits, mais de mettre en avant les façons dont Xerox aide ses clients à évoluer dans des domaines réels et virtuels, tout en faisant progresser les innovations » commentent Falynne Finagan, responsable réseaux sociaux et Antoine Desnos, responsable communication corporate chez Xerox.

Personal branding pour les commerciaux et visibilité pour la marque

Annick Costa, directrice de communication digitale et de la marque chez Docapost nous révèle que depuis que la marque est sur les RS, le trafic web a doublé. « Docapost, à la base, c’est le rassemblement de plusieurs marques disparates avec une communication éclatée. Aujourd’hui, nous avons construit une ligne éditoriale commune et unique qui nous permet de nous positionner, notamment via les RS comme une marque référente avec des savoir-faire multiples ». L’autre objectif RS est de rester présent à l’esprit des prospects, étant donné que le cycle de vente chez Docapost varie de 6 mois à un an et demi. Docapost travaille avec le programme ambassadeurs Hootsuite Amplify.

« C’est du gagnant-gagnant pour nous et nos commerciaux. En communicant  sur nos savoir-faire et leur métier, ils améliorent par la même occasion leur ‘personal branding’ et se positionnent comme des experts ».

Anthony Bressy, leader communication du groupe onepoint conseille à toute entreprise de bien identifier sa cible et ce qu’elle attend avant de se lancer sur les réseaux sociaux. Pour se démarquer, il faut rester authentique en mettant l’accent sur les éléments différenciant de son entreprise.

C’est la stratégie qu’a choisie onepoint, l’un des acteurs majeurs de la transformation digitale, qui compte près de 2000 salariés. Il y a eu de grandes évolutions managériales, la plupart des lignes hiérarchiques ont été supprimées. Les salariés sont très libres et onepoint souhaitait refléter cet état d’esprit au travers de ses RS.

« La confiance s’effrite concernant la communication de marque. Pour être plus sincère, il faut que la communication se rapproche de ceux qui font, que les collaborateurs s’y reconnaissent, y prennent part et la porte avec l’entreprise. Nous restons le plus naturel possible, et prenons peut-être plus de risques au quotidien ».

Il prend comme exemple une personne qui, avant de commencer son stage chez onepoint, a twitté qu’elle avait hâte de débuter son stage mais aussi qu’elle appréhendait, car il s’agissait de sa première expérience. L’équipe qu’elle allait rejoindre a vu le Tweet et a tourné une vidéo pour lui dire de ne pas s’inquiéter avec humour. La vidéo a été postée sur Twitter en réponse. Dans le même esprit, la communication numérique, et notamment les réseaux sociaux, sont progressivement ouverts aux différents bureaux et communautés de l’entreprise afin que les particularités de chacun se retrouvent dans la stratégie globale. Un programme de collaborateurs ambassadeurs permet également à chacun de s’engager pour le rayonnement de l’entreprise.

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?