in

AR24 rencontre le MQC lors de la plénière de juin

Habitués à se réunir en plénière cinq fois par an, jeudi 27 juin dernier les membres du Mail Quality Club (MQC) se sont donnés rendez-vous de manière exceptionnelle sur le site éditique d’Orange à Fleury-les-Aubrais.

 

Les membres du MQC en visite sur le terrain

 

Cette plénière, pas comme les autres, a permis aux membres de visiter l’Unité de Facturation et de Recouvrement d’une des sociétés adhérentes du MQC : Orange. L’occasion de revenir sur les impacts de la dématérialisation. Comme le rappelle le Directeur des Achats Indirects d’Orange, Mickaël Harmoniaux,

« entre les années 90 et aujourd’hui, l’édition de factures a été divisée par 4. La dématérialisation ainsi que la refonte des documents ont véritablement rationalisé les plis.».

 

Témoins de pratiques qui évoluent, les centres éditiques constituent des enjeux financiers importants. Dans un premier temps, il est bien sûr question du coût de l’affranchissement. La partie postale est définitivement le premier enjeu des acteurs de l’éditique. Mais dans un second temps, ces centres, encore internalisés, permettent de s’intéresser à l’optimisation de la gestion du courrier.

 

Aujourd’hui, l’UFR de Fleury-les-Aubrais traite à la fois l’impression mais aussi la mise sous plis. Tandis que la production et l’envoi de courriers ont tendance à être de plus en plus externalisés par les grands groupes. Puis dans un troisième temps, cette visite est l’occasion de s’interroger sur les effets de la législation. Le cadre juridique est très contraignant et n’est pas identique selon les acteurs. Cependant, la législation semble avoir accéléré la dématérialisation dans les télécommunications.

 

 

 

 

présente la lettre recommandée électronique (LRE)

 

Cette dématérialisation ne s’arrête pas au simple courrier. Au contraire, elle touche tous les secteurs, dont celui de la lettre recommandée. Pour y voir plus clair et pour faire suite à la visite du MQC lors du salon Documation en mars dernier, AR24 est venu présenter aux membres de l’Association en quoi cette solution consistait.

 

Comme l’explique Louis de Larrard, Directeur Commercial AR24, la lettre recommandée 100% électronique ça existe ! AR24 fait partie des quatre sociétés certifiées eIDAS et RGPD habilitées à faire de la LRE par l’Etat français. Cette réglementation impose aux prestataires de LRE cette qualification eIDAS pour être reconnu tiers de confiance apte à l’acheminement de LRE.

 

Plusieurs avantages à adopter la LRE. D’une part, sa valeur juridique est plus forte que celle du papier. D’autre part, son coût est dégressif en fonction des volumes ce qui permet de réaliser jusqu’à 70% d’économie par rapport à un affranchissement classique. Et d’une autre part, la LRE permet un service automatisé et un envoi instantané. Un sujet stratégique qui intéresse les membres du MQC.

 

Written by Valentine

Arrivée sur terre il y a quelques lustres, Valentine entre aujourd’hui dans le métier de la communication.
C’est non sans intrépidité qu’elle a intégré la Sorbonne en philosophie après une classe préparatoire littéraire (A/L). Après un mémoire sur la place de l’éthique dans la société actuelle à partir d’Aristote, Valentine poursuit son cursus en éthique appliquée.
Autrement dit elle s’intéresse aux actions des entreprises et des institutions publiques, proposant alors des solutions de conseil afin d’accompagner leurs prises de décision. Au coeur de l’économie numérique, les rouages de la communication autour de l’innovation la passionnent.
C’est pour cela que Valentine a rejoint l’équipe de Tikibuzz, une agence de communication et de marketing, en 2018.
Aujourd’hui, elle a le plaisir de s’aventurer sur le terrain de l’éditique et de la gestion de la communication client, afin de vous proposer chers lecteurs, des reportages et des témoignages pour votre média DOCaufutur.