Le stress au travail n’est pas une fatalité – Enquête de Maud Laurent pour DOCaufutur

Surcharge de travail, emplois du temps trop serrés, manque de reconnaissance, turn-over … Les facteurs du stress au travail sont multiples et leurs conséquences souvent dramatiques pour la santé physique et psychique des personnes qui le subissent. L’Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au Travail le définit comme « un déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face ». 

Pour prévenir le stress des salariés, les entreprises ont tout intérêt à favoriser le travail en équipe, la communication, l’autonomie, la formation continue adaptée et le développement personnel. Certaines entreprises l’ont bien compris et mettent en place des actions préventives pour pallier ces risques professionnels.

Zoom sur quelques méthodes qui font leurs preuves…

Le chant pour lâcher prise 

Pour Sophie Boucheron, Chef d’orchestre, de chœur et chanteuse, « le chant en entreprise participe au développement personnel de chaque salarié. Il constitue une aventure de groupe galvanisante qui s’insère dans la politique de RSE – responsabilité sociale en entreprise ».

Avec sa société Philia Production, Sophie Boucheron forme des chorales au sein des grandes entreprises. Elle a très vite remarqué que les salariés qui rejoignaient la chorale pendant la pause déjeuner se révélaient au fur et à mesure des séances.

« L’idée de partage et de transmission est très importante. En travaillant la présence scénique, la voix, la respiration – les chanteurs se connectent à eux-mêmes et aux autres » indique la Chef de cœur.

Elle affirme que des personnes atteintes de burn-out ont su remonter la pente grâce, en partie, à la chorale.

Le sport, un des meilleurs antistress

Matthieu Verneret est coach sportif. Il propose aux salariés de travailler leur cardio et leur renforcement musculaire lors de cours de fitness en entreprise.

« Pour des raisons physiologiques, hormonales et psychologiques, le sport est le meilleur antistress » affirme le coach.

Il a constaté que nombre de personnes manquent d’activités sportives dans leur vie de tous les jours. Pouvoir pratiquer le sport sur son lieu de travail amène des gens éloignés du sport à le découvrir.

« Pratiquer une activité sportive avec ses collègues participe à la cohésion de groupe et ne peut être que bénéfique une fois de retour à son bureau ».

Matthieu Verneret coache également les managers et dirigeants en travaillant les notions de performance et de gestion de stress important. Il utilise pour cela les outils des sportifs de haut niveau et les arts martiaux tels que des méthodes de concentration, d’appréhension d’événements, de gestion des pensées et des émotions.

« Un coach sportif représente un budget pour une entreprise. Mais un fort taux d’absentéisme coûte beaucoup plus cher. Le sport est selon moi d’intérêt public et a un énorme retour sur investissement » précise Matthieu Verneret. 

Yoga et méditation pour apaiser le corps et esprit 

Nous ne pouvons pas parler de réduction du stress sans parler de la pratique du yoga et de la méditation. Inès Vanderschelden a créé la société Yo’time qui propose des séances de yoga en entreprise. Au choix : sur tapis, sur chaise en tenue de tous les jours ou en séances de méditation.

« Le yoga permet d’être dans l’ici et maintenant. Il y a une prise de conscience de la part des salariés sur l’intérêt de porter de l’attention à son corps et son esprit ».

Confiance en soi, souplesse, relaxation, renforcement musculaire, concentration et gestion du stress : les bienfaits du yoga ne sont plus à prouver. Bien plus qu’une tendance, cela devient un véritable mode de vie qui peut améliorer la gestion du stress au travail.

Bien que les activités telles que le sport, le chant ou le yoga ne remplacent pas un management bienveillant et une communication fluide, ils sont un élément de réponse conséquent à la réduction du stress en entreprise.

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?