in

Rdv les 4-5-6 Juin | L’industrie des Arts Graphiques se retrouve à Graphitec

La 17ème édition de GRAPHITEC – salon professionnel réunissant toute l’industrie des arts graphiques « de l’imprimé au multi-canal », se déroulera les 4, 5 et 6 juin 2019 à Paris Expo Porte de Versailles. L’occasion pour DOCaufutur, partenaire du salon, de rencontrer des acteurs du secteur.

Depuis de nombreuses années, Graphitec est le rendez-vous majeur des professionnels, fournisseurs des arts et industries Graphiques (imprimerie traditionnelle et numérique, façonnage et spécialistes de la finition, pré-presse, prestations de services et logiciels, traitement papier et image, signalétique et agences, etc) et des acheteurs (imprimeurs, donneurs d’ordre et prescripteurs). De nouveaux marchés à fort potentiel de croissance se sont développés ces dernières années : emballage, impression numérique, impression industrielle… et ouvrent ainsi aux acteurs de la filière graphique d’autres opportunités de développement et d’importants relais de création de valeur (enrichissement, et ennoblissement de l’imprimé, réalité augmentée, 3D, clickable paper, marketing sensoriel, etc).

Florence de Courtenay, Directrice du salon, promet une édition 2019 remarquable incluant un cycle de conférences faisant intervenir experts et utilisateurs et de belles nouveautés sur les stands.

« Les imprimeurs d’aujourd’hui sont en train de se réinventer pour proposer de plus en plus de services » explique t-elle.

Il n’était pas concevable pour Exaprint de ne pas être présent au salon Graphitec

« Même si le marché global de l’imprimerie connaît une faible croissance, en tant qu’imprimeur en ligne, nous ne ressentons pas cette tendance. Au contraire, le développement du digital et ses offres de solutions innovantes nous porte. Nous n’assistons pas à une disparition des besoins en papier et encre » se réjouit Marie-Pierre Gerbaulet, responsable de l’offre produits. « Le secteur bouge beaucoup et nous avons plusieurs nouveaux produits à présenter aux visiteurs ».

Exaprint a notamment étudié une nouvelle gamme de papiers recyclés gris ou recyclés blanchis, sans chlore à base de fibres 100% recyclées. Ces papiers ont été investigués et référencés par le directeur d’usine dans une démarche éco-responsable. Exaprint va également proposer un vinyle sans PVC ni chlore. Le vinyle est teinté dans la masse sans élément de pétrochimie, mais à base de polyuréthane (matière plastique).

Une plateforme de formation digitale des industries graphiques et du papier carton

Ma Learning Fab sera également présente et profitera de Graphitec pour inaugurer sa plateforme

« Nous présenterons la plateforme de formation digitale Ma Learning Fab et son offre de formation co-construite avec les organismes de formation de branche et ses experts. Cette plateforme est dédiée aux acteurs des Industries graphiques que sont les entreprises et leurs collaborateurs. Pour son inauguration,  Ma Learning Fab disposera d’une centaine de ‘microlearning’ (formation courte de 5 minutes) » explique Sylvie Soriano, Responsable Digital Learning.

Ils abordent aussi bien des sujets « cœur de métier » (la colorimétrie, le pré-média…) que des sujets transversaux comme le social selling. Ils sont conçus de manière à ancrer l’acquisition de la notion en très peu de temps.

Ma learning Fab présentera également une partie des formations « Immersif learning » c’est-à-dire basées sur de l’expérientiel avec l’apport de la réalité virtuelle. Les sujets traités :

  • L’impression numérique et l’offset
  • La gestion de l’impression numérique dans un processus intégré avec la finition dans son ensemble
  • Le livre à la demande : une nouvelle modalité d’impression numérique
  • L’automatisation d’un flux numérique dans un processus numérique global.

« Dès le mois de septembre, nous proposerons aussi des parcours plus longs de blended learning (mélange de digital et de présentiel) ».

Cette année, et pour la première fois, des start-ups seront présentes sur Graphitec. Parmi elles, les visiteurs pourront découvrir ColorGrail

Afin de faciliter la gestion des couleurs sur tout support, ColoGrail transforme la caméra d’un smartphone en spectrophotomètre mobile et connecté. Cette innovation permet de combiner précision de la mesure d’un spectrophotomètre et facilité d’utilisation de la caméra d’un smartphone.

« La solution ColorGrail se compose d’une coque de smartphone et d’une application. La coque, une fois fixée au smartphone et connectée à l’application, permet de mesurer la couleur absolue d’un objet en faisant abstraction de la lumière ambiante grâce aux flashs de LEDs émis par la coque » indique Mélanie Camoin, Directrice Communication & Marketing.

Sur le marché des arts graphiques ColorGrail travaille avec tous les acteurs de la chaîne (marques; agences de communication; chefs de fabrication; imprimeurs…) en leur proposant une solution complète pour mesurer leur couleurs absolues; les stocker dans l’application; les comparer lors des BAT et les échanger via la messagerie de l’application.

« L’évolution du marché de l’impression liée à la transition numérique est un enjeu important qui représente également de réelles opportunités pour les acteurs de l’imprimerie. L’imprimerie de demain s’oriente de plus en plus vers le digital car elle devra être connectée et performante » constate Diane Combe, attachée commerciale et marketing.

Le Web-to-Print est un levier stratégique qui participe à la fois à la transformation numérique et au développement des imprimeries.

A l’occasion de Graphitec, e-Cervo présentera une offre SaaS de la nouvelle version de sa solution de Web-to-Print CervoPrint NG

CervoPrint est une solution conçue pour et avec les professionnels de la filière graphique. Elle offre une interface de commande en ligne et de gestion d’imprimerie. C’est également un atout pour les imprimeries qui souhaitent dynamiser leur activité en optimisant la visibilité de leur offre, la productivité et la qualité de service.

Pitney Bowes viendra présenter le « hub de communication connect »

Ce logiciel de composition permet l’assemblage, le regroupement des factures dans une même enveloppe, la sélection d’une annexe (insertion et collage), le tout piloté par un ordinateur.

« Nos innovations souhaitent faire face aux évolutions permanentes du commerce en optimisant leur moyen de communication afin de mieux cibler tous les types de clients » précise Régis Perret.

Une sending machine nommée « send pro » sera également présentée sur le salon. Elle traite des plis ou des colis en affranchissement. Des remises importantes seront possibles grâce à une gestion groupée des commandes. En outre, un outil de traçabilité permettra de voir si les courriers sont arrivés à bon port, une première en France !

Pour découvrir toutes ces nouvelles solutions et ces nouveaux acteurs, rendez-vous dans quelques jours à Graphitec

Written by Corinne

Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès.
Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication.
Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.