Comment faire émerger les champions européens du numérique ?

Grande consultation franco-allemande organisée par l’Institut G9+ avec Roland Berger, Croissance Plus, Bpifrance et Make.org

Découvrez les 1ers enseignements
***

 Dans la perspective des prochaines élections européennes, une vaste coalition d’acteurs privés autour de l’Institut G9+ a décidé d’initier une vaste mobilisation citoyenne sur la question des champions numériques européens. Avec comme un objectif clair : permettre le grand réveil numérique européen. Pour la première fois, l’Institut G9+, Roland Berger, Croissance+ et Make.org vont permettre une appropriation massive de cette problématique par les citoyens français et allemands, et dégager grâce à leur participation massive, un Livre blanc citoyen, première véritable feuille de route citoyenne sur le sujet.

La consultation rencontre un franc succès de participation avec 24 100 participants, 52 000 votes enregistrés et 438 propositions déposées.

Sur le fond, 3 priorités claires se dégagent : l’éducation et la formation, un environnement économique favorable, un terrain de jeu équitable entre acteurs du numérique. Au sein de chacune de ces idées émergentes, des propositions citoyennes ont rencontré un très fort soutien populaire sur la plateforme.

D’abord, le défi prioritaire pour les Français est clairement celui del’éducation et de formation. La première demande qui ressort de notre consultation est celle d’une formation des esprits au numérique et une initiation au code informatique dès le plus jeune âge. C’est par exemple Laurence qui propose de “susciter les vocations dès la primaire (classe découverte, projet d’école…) et de disposer du matériel adéquat dans les établissements”,  ou encore David qui propose de “faire de l’enseignement du code informatique une matière importante dès le collège”.
La demande de formation ne vise pas que les plus jeunes, les citoyens expriment également le souhait d’une offre de formation continue, comme Françoise qui propose “d’imposer dans la formation professionnelle continue, une formation numérique à tous pour combler le retard”.
Ensuite, seconde priorité des Français, créer un environnement économique favorable à l’éclosion de géants numériques en Europe. Trois sujets sont ici particulièrement mis en avant : l’harmonisation fiscale, le rôle des grands groupes, la création d’un fonds européen de financement.
Sur la fiscalité, c’est par exemple Jean qui propose “d’harmoniser les règles fiscales pour aider les start-up à lancer facilement de nouveaux pays”. L’harmonisation n’est pas la seule demande en matière de fiscalité, il est aussi largement question d’une fiscalité adaptée au numérique européen, comme par exemple à travers la proposition très populaire de Sylvain qui propose de “bien moins taxer les jeunes entreprises durant leurs 6 premières années, pour les aider à décoller”.
Sur les grands groupes, c’est Claire qui suggère que “les grandes entreprises travaillent avec les start-up pour assurer le financement et l’industrialisation”.
Sur l’idée enfin d’un fonds européen, les propositions citoyennes sont bien résumées par celles de Raynald et Patrice, qui évoquent le besoin “d’un fond d’investissement européen pour investir dans les technologies de demain” et “d’un fond Européen pour le développement des infrastructures numériques (« autoroutes ») comme en Corée du Sud”.Troisième priorité des Français, créer un terrain de jeu économique et fiscal équitable entre acteurs du numérique, exprimée notamment à travers la demande forte de créer une nouvelle fiscalité applicable au GAFAM, dont le niveau d’imposition pose la question du fair-play concurrentiel. C’est par exemple la proposition de Baptiste, qui écrit : “Il faut stopper l’évasion fiscale des GAFA pour permettre aux start-up européennes d’être sur un pied d’égalité” ou encore de Nicolas qui souhaite “un environnement fiscal équitable entre les acteurs (notamment avec les GAFA)”.

La consultation est accessible ici via le site de Make.org

Pour la première fois, l’Institut G9+ et ses partenaires vont permettre une appropriation massive de cette problématique par les citoyens français et allemands, susciter des initiatives citoyennes ou politiques et dégager grâce à leur participation massive, un Livre blanc citoyen, première véritable feuille de route citoyenne sur le sujet.

Agenda :

  • 27 janvier 2019  : clôture du premier tour de vote pour les citoyens français et allemands
  • 28 janvier 2019 : ouverture du 2ème tour de vote où les citoyens français et allemands sont amenés à voter pour le Top 10 des meilleures propositions françaises et allemandes.
  • 3 février 2019 : clôture de la consultation citoyenne
  • 8 février 2019  : livraison des résultats définitifs pour rédaction d’un livre blanc citoyen, première véritable feuille de route citoyenne par le G9+, Croissance Plus et Roland Berger, Bpifrance et Make.org.
  • Février ou Mars 2019 : Grand événement franco-allemand organisé par les partenaires de la consultation, permettant la présentation des principaux résultats et la tenue de débats contradictoires,
  • Contribution à un événement politique franco-allemand, européen ou international de premier plan, à même de générer des engagements d’actions autour des propositions phares,
  • Mobilisation d’entreprises et associations autour de certaines propositions directement actionnables à leur niveau.
Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?