Selon les consommateurs européens, les marques moins connues seraient plus attentives à leur relation client que les grandes – RICOH

Investir dans l’innovation numérique sans pour autant négliger la confidentialité des données doit être la priorité absolue des marques souhaitant aller de l’avant

La majorité des consommateurs européens (53%) déclarent que les marques moins connues se préoccupent davantage de leurs besoins que les grandes. Selon l’enquête commanditée par Ricoh Europe, un cinquième d’entre eux (21%) pense que les très grandes marques sont moins attentives, en dépit des ressources bien plus importantes mises à leur disposition.

La Commission européenne signale que les PME représentent 99% des entreprises sur le continent. L’enquête met en évidence l’énorme opportunité pour elles de fidéliser les consommateurs grâce à l’excellence de leur service client. Attention toutefois à ne pas se montrer trop intrusives. 61% des consommateurs déclarent en effet que les marques, doivent être transparentes avec les données qu’elles recueillent pour personnaliser leurs communications, et ce, quelle que soit leur taille.

Selon Javier Diez-Aguirre, Vice President, Corporate Marketing, CSR & environnement, Ricoh Europe, « Les consommateurs ont un choix infini d’opportunités pour dépenser leur argent avec des marques réputées pour leur approche valorisée de la relation client. Les PME évoluent clairement dans la bonne direction, mais elles doivent utiliser la qualité de leur service client pour avoir un avantage sur leurs concurrents. Cela passe à la fois par la technologie pour améliorer leur productivité et par la connaissance de leurs clients ».

Une utilisation plus intelligente de la technologie pour communiquer avec les consommateurs fera la différence. Un quart (27%) des répondants ne sont pas d’accord avec l’idée que les meilleures marques, quelle que soit leur taille, sont celles qui utilisent une technologie innovante avec leurs clients. Pour les petites entreprises, le chemin risque d’être long.

Pour Javier Diez-Aguirre, « les recherches que nous avons menées auprès des entreprises de taille moyenne révèlent que seulement 36% estiment avoir amélioré leur service client grâce aux technologies numériques. Investir dans l’intelligence artificielle pour personnaliser les communications, capter ainsi les consommateurs et une part croissante du marché, doit aujourd’hui être le fer de lance de l’économie européenne ».

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?