L’Intelligence Artificielle de Darktrace protège maintenant les process de due diligence lors des fusions et acquisitions

Darktrace, leader de l’Enterprise Immune System, annonce aujourd’hui l’utilisation de plus en plus fréquente de sa technologie d’IA autoapprenante pour mener à bien la cybersécurité avant, pendant et après les processus de fusions et acquisitions. MACOM est la première entreprise à utiliser la technologie de Darktrace pour mener à bien l’étape de due diligence lors de ses acquisitions. Fondée en 1950, MACOM est l’une des plus importantes entreprises mondiales de l’industrie des semi-conducteurs, fabriquant et fournissant plus de 3 500 produits à travers 40 gammes différentes.

Les fusions et les acquisitions présentent un défi unique en termes de cybersécurité : il est devenu essentiel pour les entreprises d’ajouter une « cyber évaluation » à la liste de contrôle de pré-acquisition et lors de la fusion des réseaux des deux sociétés. Un aspect essentiel de la cyber due diligence garantit que la propriété intellectuelle et le « savoir-faire » de la société cible n’ont pas été compromis ou copiés par un concurrent potentiel ou un État-nation. La technologie IA de Darktrace peut évaluer si un attaquant est retranché dans le réseau, même lorsque celui-ci ne supprime pas nécessairement de données.

« Dans le cyber environnement actuel, les entreprises ne peuvent jamais être trop vigilantes compte tenu de la complexité croissante des cybermenaces dans les transactions de fusions et acquisitions », a commenté Robert Dennehy, SVP, MACOM. « L’Enterprise Immune System de Darktrace nous aide à rester proactifs et conscients de notre profil quant aux cyber risques. »

Récemment, MACOM a tiré profit de l’Enterprise Immune System pour inspecter le réseau de la société acquise pour toute divergence de politique qui prolongerait la fusion des deux réseaux. La technologie IA de Darktrace fonctionne en apprenant le « modèle comportemental normal » d’un réseau pour détecter et répondre aux menaces émergentes ou latentes en temps réel. La technologie est déployée en moins d’une heure et ne nécessite aucune formation ou configuration supplémentaire, ce qui lui permet de fonctionner efficacement et rapidement dans les délais extrêmes d’une fusion ou d’une acquisition.

« La technologie de Darktrace nous a permis de connaître les différences potentielles de mise en œuvre et les écarts de politique », a ajouté Dennehy. « Grâce à la technologie IA de Darktrace, nous avons pu identifier et remédier à ces différences avant de connecter les deux réseaux, ce qui atténue les risques d’intégration potentiels ».

L’intégration de deux réseaux expose les entreprises à des risques considérables, ce qui fond des organisations qui font l’objet d’une fusion une cible privilégiée pour les cybercriminels. Jusqu’à récemment, les entreprises ont fusionné les réseaux avec peu ou pas de cyber due diligence menée sur le réseau cible avant, pendant et après l’acquisition. L’acquisition de sociétés est principalement axée sur la due diligence en ce qui concerne les fondamentaux financiers et juridiques.

« Les pratiques modernes de fusions et acquisitions doivent inclure une prise de conscience que les entreprises acquièrent également des cybermenaces, qu’elles soient passées, présentes et même futures », a commenté Nicole Eagan, PDG de Darktrace. « Les conseils d’administration accordent plus d’attention à leur position sur la cybersécurité, et les entreprises doivent s’assurer qu’elles prennent des mesures rigoureuses. En s’appuyant sur la technologie de Darktrace, MACOM est responsable de l’intégration du cyber risque dans le processus de due diligence et pourra se tenir au courant des éventuelles vulnérabilités découlant des acquisitions futures. »

Pour en savoir plus sur les initiatives de sécurité de MACOM, téléchargez l’étude de cas ici.

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?