L’entreprise du futur sera phygitale, collaborative et humaine

6000 dirigeants se sont réunis à Lyon, le 18 janvier dernier, lors de la 3ème édition du congrès Entreprise DU FUTUR pour construire ensemble l’entreprise de demain. DOCaufutur était présent et vous dévoile ici les contours de l’avenir de l’entreprise.  

Le baromètre de Segeco nous révèle les quatre thèmes majeurs de l’entreprise du futur :

  • Modèle économique : s’adapter face à l’ubérisation, exploiter le Big data, penser expérience client et plateformes collaboratives.
  • Management et organisation: diversifier les modèles de collaborations, optimiser l’expérience salarié, favoriser les prises d’initiatives, intégrer les générations X, Y et Z.
  • Nouvelles technologies: exploiter les réseaux sociaux, l’intelligence artificielle et les objets connectés, se doter d’espaces physiques et digitaux.
  • Excellence opérationnelle: adapter les moyens de l’entreprise et son organisation, limiter le gaspillage, rendre l’entreprise agile.

88% des entreprises interrogées pensent que ces thèmes sont importants voire très importants. Par contre, lorsqu’il s’agit de passer à l’action, les entreprises sont beaucoup plus timides. En effet, 56% des chefs d’entreprises du baromètre ne s’estiment pas prêts pour la transformation numérique et s’auto-évaluent à 10,5/20 sur cette question.  

Les organisateurs du salon Entreprise DU FUTUR se sont donnés pour mission de convaincre les entreprises de la nécessité de se transformer. « Le numérique est une excellente opportunité pour créer de la croissance et de la rentabilité. Pour relever ce défi, les entreprises doivent travailler avec les parties prenantes que sont les collaborateurs et les écosystèmes » explique Laurent Fiard, Président Directeur Général du groupe Visiativ et du Medef Lyon-Rhône. Pour lui, l’entreprise du futur a « avant tout besoin de collectif pour réussir. Ni 100% physique ni 100% digitale, elle est phygitale et associe le meilleur des deux mondes pour augmenter sa proposition de valeur, garder le lien avec ses clients, faire évoluer son business model et viser l’excellence ».

Associer nouvelles technologies et énergie collaborative 

En plus d’être phygitale, l’entreprise de demain sera également collaborative et humaine. Elle saura replacer l’Homme au cœur de tous les sujets pour favoriser la création de valeur et l’interaction humaine. Et cela, Vineet Nayar l’a bien compris. Le PDG d’HCL Technologies a opéré une stratégie du changement efficace qu’il raconte dans son livre Les employés d’abord, les clients ensuite. « Ce qui a été essentiel dans le processus, c’est le capital humain que l’on a mis en avant en créant les conditions idéales pour que les employés innovent et réinventent leur entreprise » précise t-il. A l’aide de programmes qui développent la confiance, motivent et responsabilisent ceux qui créent le plus de valeur et satisfont le mieux leurs clients, le magazine BusinessWeek a nommé HCLT comme l’une des entreprises les plus influentes au monde.

Olivier Leteurtre, managing directeur Eurowest Dassault Systèmes, a profité de la conférence de presse du salon Entreprise DU FUTUR pour annoncer « la création d’une marketplace, qui deviendra l’Amazon de l’Industrie. Nous allons mettre en lien des petites, moyennes, grosses entreprises avec des startups. Nous pensons que seul le digital permet de développer rapidement des solutions d’innovation ainsi que pour fluidifier et optimiser leurs process ».  

L’entreprise prendra le virage de la digitalisation et de l’intelligence artificielle

Pour le constructeur DS Automobiles, l’entreprise de demain doit rendre la vie de ses clients toujours plus facile. Pour ce faire, son Directeur général Yves Bonnefont explique que son nouveau modèle de voiture a été ouvert à la commercialisation en ligne avant même de l’être dans les agences. « En boutique, nous avons mis en place un procédé de visualisation en réalité virtuelle qui permet à nos clients de voir en 3D la totalité des personnalisations disponibles et de configurer en temps réel leur véhicule » raconte Yves Bonnefont.

L’entreprise du futur est synonyme d’accompagnement au changement, de proximité avec les outils digitaux, de relation managériale basée sur la confiance et pas seulement sur le contrôle. C’est une entreprise qui cherche à se réinventer, qui s’ouvre sur les autres et sur son écosystème pour avancer.

Reportage réalisé par Maud Laurent pour DOCaufutur

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?