Salon Documation : un point sur l’évolution de ces marchés qui seront au cœur de l’actualité de cette 24ème édition.

Du 20 (à partir de 14h00) au 22 Mars 2018 Paris Expo Porte de Versailles

130 SOCIETES EXPOSANTES – PLUS DE 4 700 VISITEURS PROFESSIONNELS & PLUS DE 4 000 AUDITEURS AUX CONFENRENCES 

Depuis 24 ans, Documation s’attache à décrypter les tendances qui ne font que bouleverser la notion de document et de gestion d’information. Il est devenu un rendez-vous majeur pour les directions informatiques et métiers confrontés sans cesse à la notion d’information en entreprise.

En amont, de l’édition 2018 de Documation & de Data Intelligence Forum – désormais organisée par Infopromotions Groupe Solutions- un point sur l’évolution de ces marchés qui seront au cœur de l’actualité de cette 24èmeédition.

 La transformation numérique : un marché de 2000 Md$ en 2020

Selon IDC, Les dépenses des entreprises visant à utiliser toutes leurs ressources numériques pour accroître leur activité devrait représenter 2000 Md$ en 2020.

Pour mesurer l’étendue du marché de la transformation digitale, IDC quantifie les dépenses des entreprises dans neuf catégories de technologies* qui doivent leur permettre d’utiliser toutes leurs ressources numériques pour accroître leur activité. D’après le cabinet d’études, il en ressort que ces investissements vont progresser dans le monde à un rythme annuel moyen de 17,9% dans les quatre années à venir. Résultat, ils devraient représenter 1200 Md$ en 2017 et 2000 Md$ en 2020.

(*) Services métiers, infrastructures cloud, SaaS, matériels, Services IT, accélérateurs d’innovation, logiciels on-premise, terminaux personnels, services télécoms.

Chiffres clés de la transformation digital selon Infographie IDC

 

La digitalisation des processus documentaires au service de la relation usager selon MARKESS

La gestion de la relation usager¹ est l’un des domaines à optimiser en priorité à l’aide du digital. Cette relation doit non seulement être simplifiée en réduisant la complexité des procédures, mais aussi en réduisant les délais de réponse grâce à une optimisation des processus métiers et documentaires associés (données et visuels extraits de notre nouvelle étude : Digitalisation des processus documentaires au service de la relation usager).

Priorité à l’optimisation des processus documentaires entrants

Pour les décideurs du secteur public interrogés en 2017, il s’agit avant tout d’optimiser les processus documentaires entrants, i.e. processus associés au traitement des documents reçus par les administrations : 76% d’entre eux indiquent avoir en effet de forts besoins en la matière.

Les documents reçus de la part des usagers figurent parmi ceux les plus ciblés : pour 52% des décideurs du secteur public, les besoins pour optimiser les documents entrants de leurs citoyens ou partenaires sont forts. Les opérations de traitement prioritaires sont notamment :

  • La numérisation des documents reçus au format papier (justificatif de domicile, copie de papiers d’identité, avis d’imposition…),
  • L’intégration des données – capturées dans les documents papier et numériques – aux systèmes d’information métiers et documentaires,
  • L’archivage des documents reçus au format numérique (62%), avec un contexte légal qui joue indéniablement en faveur du développement des pratiques d’archivage électronique,
  • L’activation de workflows afin de valider des contenus, de suivre des processus de production et de traitement des documents, d’allouer des droits d’accès…

La digitalisationdes processus documentaires génère d’autres enjeux

L’optimisation des processus documentaires reste un chantier de longue haleine enclenchée par les administrations depuis plusieurs années.

La digitalisation de ces processus engendre de nouveaux enjeux pour les administrations, en particulier pour mieux gérer la relation à l’usager :

  • la simplification et l’automatisation des processus documentaires et métiers associés,
  • le renforcement de la sécurité des informations vis à vis des données personnelles des usagers (cf. RGPD),
  • la facilitation de la recherche d’informations, pour traiter plus rapidement les demandes
  • l’amélioration de la collaboration autour des documents (en interne comme en externe), pour favoriser l’intervention conjointe de plusieurs agents du service public sur un dossier usager..

¹ Les usagers incluent les citoyens, les entreprises, les associations et autres partenaires des administrationsb

Selon le cabinet d’étude Xerfi-Precepta, la croissance du marché français de la dématérialisation de documents est attendue en progression annuelle moyenne de 5% jusqu’en 2020 pour atteindre à cette date plus de 7,75 milliards d’euros. 

Le marché français du logiciel de gestion de contenu devrait croître en moyenne de 8,3% par an d’ici 2020, selon IDC.

La transformation numérique des entreprises impacte positivement le marché français du logiciel de gestion de contenu (content management).  Celui-ci pèserait 323 millions d’euros en 2017, rapporte IDC France. Et ce marché devrait croître en moyenne de 8,3% par an pour atteindre 410 millions d’euros en 2020. Une bonne nouvelle pour les éditeurs. Ce sont les poids lourds américains de l’ECM (Enterprise Content Management) qui dominent.

Autre enseignement de l’étude : les investissements en gestion de contenu s’orientent davantage dans le Cloud. Ainsi, le segment du logiciel en tant que service (SaaS) progresserait en moyenne de 22,7% par an, alors que celui du on-premise augmenterait de 3,9% « seulement » d’ici à 2020.

Selon MARKESS l’orientation métier que prend la gestion des processus documentaires s’inscrit dans la volonté de donner à cette approche une dimension moins back-office et d’impliquer davantage les utilisateurs finaux. La nouvelle infographie de MARKESS met en avant les points clés sur lesquels repose cette dimension « user centric » recherchée par les entreprises, en matière de gestion des processus documentaires et processus métiers.

Des solutions « user centric » pour favoriser l’implication des « end users »

Un des besoins qui se fait de plus en plus ressentir auprès des décideurs interrogés concerne l’accès aux solutions de gestion de processus documentaires directement par les utilisateurs finaux, qu’ils soient internes ou externes à l’entreprise (employés, clients, partenaires…).

Les intentions d’investissement exprimées par ces décideurs portent donc sur des solutions (logicielles ou applicatives) favorisant l’implication des « end users » et permettant notamment :

  • L’archivage numérique des documents,
  • La gestion des processus métiers (ou BPM),
  • La signature électronique des documents,
  • La conservation de documents dans des coffres-forts numériques,
  • La gestion de dossier (ou Case Management).

RAPPEL

DOCUMATION 2018 : Une dynamique et un contexte particulièrement riche en événements IT.

L’édition 2018 de Documation et de Data Intelligence Forum est organisée conjointement aux salons Solutions Ressources Humaines, Intranet Collaboratif Digital Workplace & RSE et I-Expo, sur un même plateau d’exposition pour de nouvelles synergies visiteurs.

2018 sera une année importante en matière de règlementation, y compris en matière d’archivage légale, le salon DOCUMATION & le DATA INTELLIGENCE FORUM représentent le rendez-vous annuel des professionnels du management de l’information, des processus documentaires et de la Data.

Totalement consacré à tous les enjeux de la transformation numérique, de la gouvernance de l’information et de la valorisation de la Data des entreprisespour tous les professionnels qui gèrent des documents, des contenus et des données. Cette 24ème édition sera plus que jamais un rendez-vous important, propice aux débats, aux présentations d’experts et au partage d’expérience. 

L’EXPOSITION 

Durant 2 jours ½, ce sont plus de 130 sociétés exposantes, experts en matière de : Dématérialisation • Gestion/Traitement documentaire • Archivage électronique • Gestion techniques de contenu/données • Communication/documentation technique • Ecriture technique • Data intelligence • Business intelligence • Big data/open data • Knowledge management • Content management • Information management • Traitement de l’information • Communication client/éditique • Confiance numérique • Veille technologique • Travail collaboratif /RSE • • Digital workplace • • Traduction & localisation • Intelligence artificielle qui présenteront à plus de 4 700 visiteurs professionnels de l’information et de la data leurs dernières innovations dans ces différents domaines. 

LES CONFERENCES : Plus de 4 000 auditeurs aux conférences

I-Expo et Data Intelligence Forum : un programme unique !

En 2018, un comité de programme, composé d’un collège d’experts, d’utilisateurs et de scientifiques se réunira en commun pour offrir à I-Expo et Data Intelligence Forum les meilleurs retours d’expériences, bonnes pratiques et innovations en matière de transformation digitale.

Information 4.0 à l’honneur en 2018 !

Le mercredi 21 mars, une journée complète de conférences sera consacrée à l’information 4.0.

Une opportunité de rencontrer les acteurs de ce secteur innovant et de comprendre comment l’information 4.0 peut répondre aux besoins de l’industrie du futur.

Le Village FNTC : Pour la 8ème année consécutive, le Village FNTC rassemblera les acteurs de la chaîne de confiance, sur des thèmes comme :  identification, confidentialité, intégrité, archivage des documents électroniques, conservation des informations.

Le Village partenaires SPIGRAPH : 5 Constructeurs de scanners, 1 éditeur de logiciels de capture, 5 éditeurs/intégrateurs de GED, ECM, workflow, …

Xplor avec Documation & Data Intelligence Forum pour la Communication Client numérique et papier. Parmi les interventions d’Xplor on note : Les impacts du numérique sur les processus et les documents – Quelles obligations pour l’entreprise face à la Transformation Numérique – Comment les technologies du numérique impacte la communication à 360° – Services managés : Solutions pour maîtriser les flux documentaires.

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?