GRAPHITEC 2017, Horizon 2018/2022 : point sur l’évolution des marchés qui seront au coeur de l’actualité du salon (Web To Print – Impression numérique 3 D…)

Plus que jamais la 16ème Edition du Salon Graphitec, LE Salon de toute la Communication Graphique « de l’imprimé au multi-canal », sera placée sous le signe d’innovations technologiques. Un point sur l’évolution – à l’horizon 2018/2022 –  des différents marchés qui seront au cœur de l’actualité de cette manifestation permet de confirmer que tous ces secteurs sont voués à une belle croissance. 

Le marché de l’impression industrielle et numérique 

La production mondiale d’impression est en hausse par rapport à la valeur de 2010 de 806 milliards de dollars à 824 milliards de dollars, mais le volume total d’impression a chuté de 50,5 trillions A4 Imprime en 2010 à 49.0 trillions de copies A4 en 2020. Globalement, Smithers Pira prévoit une croissance annuelle de 2% par an jusqu’en 2020. 

Selon les experts d’IT Strategies, le secteur de l’impression industrielle devrait passer, au plan mondial, de 100 milliards $ à 120 milliards $ d’ici 2022.

Le marché mondial de l’impression numérique pourrait atteindre 187,7 milliards $ d’ici 2018.Selon Smithers Pira. Pour Kalpa Conseils, la croissance attendue des volumes d’impression numérique de masse à l’horizon 2020 sera intégralement portée par l’édition de livres.

Le marché du Web to Print, de l’emballage et du packaging 

Le marché mondial du Web to Print (W2P) devrait atteindre 1,3 Milliard de $ en 2022 

En 2016, le marché mondial de l’emballage et de l’impression en jet d’encre devrait valoir 61,9 milliards de dollars, soit l’équivalent de 526 milliards de tirages A4, selon le bureau d’étude Smithers Pira. 

Le marché mondial des machines d’emballage et de conditionnement devrait croître à un rythme annuel de 4,6 % jusqu’en 2017 à 41,8 milliards de dollars, selon l’Observatoire de l’emballage.

En matière de packaging, l’innovation est dans toutes les bouches. L’Observatoire all4pack a identifié 4 tendances principales dans ce domaine pour les années à venir : 

  • La praticité et la facilité d’usage, notamment dans les secteurs de l’équipement de la maison et de la santé ;
  • Le design, qui reprend de l’importance, en particulier dans le secteur alimentaire des boissons et de la beauté ;
  • La recyclabilité et l’emploi des matières recyclées, notamment pour l’e-commerce et la grande distribution ;
  • La connectivité avec l’emballage connecté qui progresse.

Selon Smithers Pira, le marché mondial de l’emballage imprimé numériquement en 2013 était de 6,6 milliards $ et devrait atteindre 14,4 milliards $ d’ici 2018. 

Selon Yole Développement estime, les revenus mondiaux des services d’emballage de augmentera de 9.8 billions de $ 2014 à 2020 à un TCAC de 7%, en majorité due à l’adoption de la Technologie WLP Fan-Out WLP, du 2.5D / 3D et de l’évolution et la croissance de Fan- Dans WLP et flip-Chip. Les plateformes d’emballage avancées représentent actuellement 38% de tous les services d’emballage soit 20.2Billions de $ et devraient augmenter de 44% d’ici 2020 et atteindre 30 Billions de $ et 30B $

 Le marché du Livre

Une étude commanditée par la Direction générale des entreprises (DGE) et l’Union des industries de l’impression et de la communication (UNIIC) dresse un état des lieux de la filière livre et propose une analyse prospective des marchés du livre à l’horizon 2018 et 2025. Elle identifie 7 enjeux majeurs et émet une série de mesures autour de 5 axes pour y répondre et dynamiser la filière : 

  • Développer la cohérence et les synergies dans la chaîne du livre,
  • Optimiser les flux entre les opérateurs,
  • Soutenir la fabrication française,
  • Accompagner les industriels vers l’usine du futur,
  • Valoriser les atouts de l’imprimerie de livres française. 

Le marché de l’impression et des imprimantes 3 D

Les ventes mondiales d’imprimantes 3D ont atteint 455 772 unités l’an dernier, c’est plus du double par rapport à 2015 (source Gartner). Malgré un ralentissement de la croissance, les ventes devraient exploser et dépasser les 6,7 millions d’unités d’ici 2020. 

L’impression 3D était il y a peu une niche, elle est en train de se démocratiser, et ce, aussi bien du côté du grand public que des professionnels, et de se transformer en créneau porteur. L’élargissement de l’offre et la variété des matériaux utilisables pour l’impression rendent désormais cette technologie attirante aussi bien pour s’amuser, que pour créer des prototypes ou des pièces en série limitée.

Si sept technologies se partagent le marché, c’est l’impression par extrusion qui devrait être la locomotive du secteur jusqu’en 2020, en raison de son faible coût.

La conception de prototype devrait par ailleurs rester un bon moment encore l’usage majoritaire dans ce domaine, même si la fabrication de pièces sur mesure en petits volumes devrait prendre de plus en plus de place. Les équipementiers des secteurs de l’aviation et de l’aérospatial ont déjà adopté cette approche depuis plusieurs années.

Enfin, au niveau géographique, ce sont l’Europe de l’ouest et l’Amérique du Nord qui seront les marchés les plus dynamiques sur cette période, même si la Chine et toute la zone Asie/Pacifique devraient afficher une belle santé.

Parallèlement, IDC prévoit que, le marché mondial de l’impression 3D devrait plus que doubler sur les cinq prochaines années, en passant de 15,9 milliards de dollars en 2016 à 35,4 milliards de dollars en 2020. Soit une croissance moyenne de 24,1%.

Le cabinet Xerfi évalue quant à lui le marché de l’impression 3D à 4,7 milliards d’euros en 2015 et à 15 milliards d’euros en 2020. Ce développement est poussé par le raccourcissement du cycle de fabrication et la réduction des coûts de prototypage par cette technologie. 

 

La 16ème Edition de GRAPHITEC, LE Salon de toute la Communication Graphique « de l’imprimé au multi-canal », organisée par Infopromotions – Groupe Solutions, ouvrira ses portes les 30, 31 Mai et 1er Juin 2017 à Paris Expo Porte de Versailles sous le signe de la très haute valeur ajoutée et de l’innovation.

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

GRAPHITEC 2017, Horizon 2018/2022 : point sur l’évolution des marchés qui seront au coeur de l’actualité du salon (Web To Print – Impression numérique 3 D…)

18th janvier, 2017

Plus que jamais la 16ème Edition du Salon Graphitec, LE Salon de toute la Communication Graphique « de l’imprimé au multi-canal », sera placée sous le signe d’innovations technologiques. Un point sur l’évolution – à l’horizon 2018/2022 –  des différents marchés qui seront au cœur de l’actualité de cette manifestation permet de confirmer que tous ces secteurs sont voués à une belle croissance. 

Le marché de l’impression industrielle et numérique 

La production mondiale d’impression est en hausse par rapport à la valeur de 2010 de 806 milliards de dollars à 824 milliards de dollars, mais le volume total d’impression a chuté de 50,5 trillions A4 Imprime en 2010 à 49.0 trillions de copies A4 en 2020. Globalement, Smithers Pira prévoit une croissance annuelle de 2% par an jusqu’en 2020. 

Selon les experts d’IT Strategies, le secteur de l’impression industrielle devrait passer, au plan mondial, de 100 milliards $ à 120 milliards $ d’ici 2022.

Le marché mondial de l’impression numérique pourrait atteindre 187,7 milliards $ d’ici 2018.Selon Smithers Pira. Pour Kalpa Conseils, la croissance attendue des volumes d’impression numérique de masse à l’horizon 2020 sera intégralement portée par l’édition de livres.

Le marché du Web to Print, de l’emballage et du packaging 

Le marché mondial du Web to Print (W2P) devrait atteindre 1,3 Milliard de $ en 2022 

En 2016, le marché mondial de l’emballage et de l’impression en jet d’encre devrait valoir 61,9 milliards de dollars, soit l’équivalent de 526 milliards de tirages A4, selon le bureau d’étude Smithers Pira. 

Le marché mondial des machines d’emballage et de conditionnement devrait croître à un rythme annuel de 4,6 % jusqu’en 2017 à 41,8 milliards de dollars, selon l’Observatoire de l’emballage.

En matière de packaging, l’innovation est dans toutes les bouches. L’Observatoire all4pack a identifié 4 tendances principales dans ce domaine pour les années à venir : 

  • La praticité et la facilité d’usage, notamment dans les secteurs de l’équipement de la maison et de la santé ;
  • Le design, qui reprend de l’importance, en particulier dans le secteur alimentaire des boissons et de la beauté ;
  • La recyclabilité et l’emploi des matières recyclées, notamment pour l’e-commerce et la grande distribution ;
  • La connectivité avec l’emballage connecté qui progresse.

Selon Smithers Pira, le marché mondial de l’emballage imprimé numériquement en 2013 était de 6,6 milliards $ et devrait atteindre 14,4 milliards $ d’ici 2018. 

Selon Yole Développement estime, les revenus mondiaux des services d’emballage de augmentera de 9.8 billions de $ 2014 à 2020 à un TCAC de 7%, en majorité due à l’adoption de la Technologie WLP Fan-Out WLP, du 2.5D / 3D et de l’évolution et la croissance de Fan- Dans WLP et flip-Chip. Les plateformes d’emballage avancées représentent actuellement 38% de tous les services d’emballage soit 20.2Billions de $ et devraient augmenter de 44% d’ici 2020 et atteindre 30 Billions de $ et 30B $

 Le marché du Livre

Une étude commanditée par la Direction générale des entreprises (DGE) et l’Union des industries de l’impression et de la communication (UNIIC) dresse un état des lieux de la filière livre et propose une analyse prospective des marchés du livre à l’horizon 2018 et 2025. Elle identifie 7 enjeux majeurs et émet une série de mesures autour de 5 axes pour y répondre et dynamiser la filière : 

  • Développer la cohérence et les synergies dans la chaîne du livre,
  • Optimiser les flux entre les opérateurs,
  • Soutenir la fabrication française,
  • Accompagner les industriels vers l’usine du futur,
  • Valoriser les atouts de l’imprimerie de livres française. 

Le marché de l’impression et des imprimantes 3 D

Les ventes mondiales d’imprimantes 3D ont atteint 455 772 unités l’an dernier, c’est plus du double par rapport à 2015 (source Gartner). Malgré un ralentissement de la croissance, les ventes devraient exploser et dépasser les 6,7 millions d’unités d’ici 2020. 

L’impression 3D était il y a peu une niche, elle est en train de se démocratiser, et ce, aussi bien du côté du grand public que des professionnels, et de se transformer en créneau porteur. L’élargissement de l’offre et la variété des matériaux utilisables pour l’impression rendent désormais cette technologie attirante aussi bien pour s’amuser, que pour créer des prototypes ou des pièces en série limitée.

Si sept technologies se partagent le marché, c’est l’impression par extrusion qui devrait être la locomotive du secteur jusqu’en 2020, en raison de son faible coût.

La conception de prototype devrait par ailleurs rester un bon moment encore l’usage majoritaire dans ce domaine, même si la fabrication de pièces sur mesure en petits volumes devrait prendre de plus en plus de place. Les équipementiers des secteurs de l’aviation et de l’aérospatial ont déjà adopté cette approche depuis plusieurs années.

Enfin, au niveau géographique, ce sont l’Europe de l’ouest et l’Amérique du Nord qui seront les marchés les plus dynamiques sur cette période, même si la Chine et toute la zone Asie/Pacifique devraient afficher une belle santé.

Parallèlement, IDC prévoit que, le marché mondial de l’impression 3D devrait plus que doubler sur les cinq prochaines années, en passant de 15,9 milliards de dollars en 2016 à 35,4 milliards de dollars en 2020. Soit une croissance moyenne de 24,1%.

Le cabinet Xerfi évalue quant à lui le marché de l’impression 3D à 4,7 milliards d’euros en 2015 et à 15 milliards d’euros en 2020. Ce développement est poussé par le raccourcissement du cycle de fabrication et la réduction des coûts de prototypage par cette technologie. 

 

La 16ème Edition de GRAPHITEC, LE Salon de toute la Communication Graphique « de l’imprimé au multi-canal », organisée par Infopromotions – Groupe Solutions, ouvrira ses portes les 30, 31 Mai et 1er Juin 2017 à Paris Expo Porte de Versailles sous le signe de la très haute valeur ajoutée et de l’innovation.

By
@coesteve1

Pin It on Pinterest

Share This

Share this post with your friends!

backtotop