Quand le thêatre et l’entreprise se courtisent: lancement du prix Dso-Interactive avec le Paris des Femmes

graffiti-508272_640

DSO-Interactive consolide sa stratégie RSE

Le groupe DSO-Interactive, l’un des leaders français de la gestion du poste client et du traitement de l’impayé, lance le Prix DSO-Interactive en partenariat avec le rendez-vous culturel, le Paris des Femmes. Une rencontre forte et symbolique entre le monde théâtral et le monde de l’entreprise, qui conforte la politique RSE du Groupe.

Le Paris des Femmes : un espace d’expression pour les auteures

Co-fondé par Anne Rotenberg, Michèle Fitoussi et Véronique Olmi, le Festival Le Paris des Femmes est né en 2012. L’ambition est de donner un espace d’expression spécifique aux auteures en mettant en lumière l’écriture féminine au théâtre, et en leur commandant une pièce courte (30 minutes), sur un thème imposé. Pour sa quatrième édition, le Festival Le Paris des Femmes lance le thème suivant : « Le Meilleur des Mondes ». Neuf auteures ont écrit sur le sujet. Les 9, 10 et 11 janvier prochain au théâtre des Mathurins, le public pourra découvrir ces courtes pièces, assister à une conférence et des rencontres littéraires.

Pour la première fois, le Paris des Femmes s’est associé avec une entreprise, le groupe DSO-Interactive, pour créer un Prix théâtre décerné par le comité culture de la société, qui remettra son prix à l’auteure retenue à l’issue des représentations.

Un événement culturel dédié aux collaborateurs du groupe DSO-Interactive

Le souhait de faciliter pour tous l’accès à la culture, d’en développer le goût, et de renforcer la vie sociale dans l’entreprise, ce, sur le principe de l’adhésion volontaire : tel est l’enjeu qui a poussé DSO-Interactive à s’allier avec le Paris des Femmes. Les collaborateurs de la société seront conviés à un cycle théâtral de qualité regroupant des auteures renommées. Le Prix DSO-Interactive récompensera la meilleure pièce sur la base des votes des collaborateurs ayant assisté aux représentations.

Ce prix sera attribué par des spectateurs issus du groupe DSO-Interactive, suite à trois soirées au Théâtre des Mathurins, du 9 au 11 janvier 2015.

L’attribution du prix aura lieu lors d’une réception au cours de laquelle seront présents : l’ensemble des collaborateurs du groupe, l’auteure de la pièce ainsi que le metteur en scène. Cela sera également l’occasion pour les salariés de rencontrer les trois femmes à l’origine du Festival.

Anne Rotenberg, Michèle Fitoussi et Véronique Olmi, initiatrices du Paris des Femmes, expliquent pourquoi elles ont accepté ce partenariat : « Ce partenariat avec une entreprise telle que DSO est très important pour nous. Cela nous permet d’élargir notre public au delà des cercles habituels et donne une autre vision du théâtre à des spectateurs qui ne viendraient pas spontanément à nous. Pour nous qui sommes si sensibles à l’égalité homme-femme, au point d’en avoir fait une des clés de la création de ce Festival pour promouvoir des auteures de théâtre, si peu jouées sur les scènes françaises – 80% des pièces montées sont écrites par des hommes ! – la démarche à la fois égalitaire et culturelle de Jean-François Bensahel au sein de son entreprise nous a séduites. »

Ce à quoi Jean-François Bensahel, PDG du groupe, ajoute : « Cette initiative résulte de la nécessité de prendre en compte de nouvelles problématiques, notamment la Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE). L’entreprise d’aujourd’hui se doit de maîtriser l’impact de ses décisions et actions sur la société et sur son environnement. Pour moi, l’un des grands défis de la société française est celui de l’égalité des chances et de l’égalité entre homme et femme, pour que chacun puisse, si il/elle en a les capacités et la volonté, connaître une belle carrière professionnelle, et surtout acquérir la compréhenison de la société et du monde. Pour cela, l’une des clefs est l’accès à la culture c’est à dire, non seulement la maîtrise de l’écrit mais aussi un certain rapport à la littérature, à la vie, à la condition humaine. J’ai souhaité leur donner l’envie du théâtre d’aujourd’hui, tout en partageant un moment d’échange ludique ».

Une étape supplémentaire dans le développement de la stratégie RSE de l’entreprise

La création du prix DSO Interactive s’inscrit dans la démarche d’égalité homme-femme du groupe. Celui-ci est désireux de soutenir les initiatives féminines dans un domaine culturel phare comme celui du théâtre, et d’y associer ses collaborateurs.

Cette démarche s’inscrit elle-même dans le développement de la politique RSE innovante du groupe. Déjà en juin, Jean-François Bensahel, PDG de DSO-Interactive, avait été le seul patron de PME à avoir signé la Charte de la Monoparentalité en entreprise, lancée par la fondation K d’Urgences, afin de s’engager pour l’emploi des personnes en situation de monoparentalité.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Quand le thêatre et l’entreprise se courtisent: lancement du prix Dso-Interactive avec le Paris des Femmes

graffiti-508272_640 12th décembre, 2014

DSO-Interactive consolide sa stratégie RSE

Le groupe DSO-Interactive, l’un des leaders français de la gestion du poste client et du traitement de l’impayé, lance le Prix DSO-Interactive en partenariat avec le rendez-vous culturel, le Paris des Femmes. Une rencontre forte et symbolique entre le monde théâtral et le monde de l’entreprise, qui conforte la politique RSE du Groupe.

Le Paris des Femmes : un espace d’expression pour les auteures

Co-fondé par Anne Rotenberg, Michèle Fitoussi et Véronique Olmi, le Festival Le Paris des Femmes est né en 2012. L’ambition est de donner un espace d’expression spécifique aux auteures en mettant en lumière l’écriture féminine au théâtre, et en leur commandant une pièce courte (30 minutes), sur un thème imposé. Pour sa quatrième édition, le Festival Le Paris des Femmes lance le thème suivant : « Le Meilleur des Mondes ». Neuf auteures ont écrit sur le sujet. Les 9, 10 et 11 janvier prochain au théâtre des Mathurins, le public pourra découvrir ces courtes pièces, assister à une conférence et des rencontres littéraires.

Pour la première fois, le Paris des Femmes s’est associé avec une entreprise, le groupe DSO-Interactive, pour créer un Prix théâtre décerné par le comité culture de la société, qui remettra son prix à l’auteure retenue à l’issue des représentations.

Un événement culturel dédié aux collaborateurs du groupe DSO-Interactive

Le souhait de faciliter pour tous l’accès à la culture, d’en développer le goût, et de renforcer la vie sociale dans l’entreprise, ce, sur le principe de l’adhésion volontaire : tel est l’enjeu qui a poussé DSO-Interactive à s’allier avec le Paris des Femmes. Les collaborateurs de la société seront conviés à un cycle théâtral de qualité regroupant des auteures renommées. Le Prix DSO-Interactive récompensera la meilleure pièce sur la base des votes des collaborateurs ayant assisté aux représentations.

Ce prix sera attribué par des spectateurs issus du groupe DSO-Interactive, suite à trois soirées au Théâtre des Mathurins, du 9 au 11 janvier 2015.

L’attribution du prix aura lieu lors d’une réception au cours de laquelle seront présents : l’ensemble des collaborateurs du groupe, l’auteure de la pièce ainsi que le metteur en scène. Cela sera également l’occasion pour les salariés de rencontrer les trois femmes à l’origine du Festival.

Anne Rotenberg, Michèle Fitoussi et Véronique Olmi, initiatrices du Paris des Femmes, expliquent pourquoi elles ont accepté ce partenariat : « Ce partenariat avec une entreprise telle que DSO est très important pour nous. Cela nous permet d’élargir notre public au delà des cercles habituels et donne une autre vision du théâtre à des spectateurs qui ne viendraient pas spontanément à nous. Pour nous qui sommes si sensibles à l’égalité homme-femme, au point d’en avoir fait une des clés de la création de ce Festival pour promouvoir des auteures de théâtre, si peu jouées sur les scènes françaises – 80% des pièces montées sont écrites par des hommes ! – la démarche à la fois égalitaire et culturelle de Jean-François Bensahel au sein de son entreprise nous a séduites. »

Ce à quoi Jean-François Bensahel, PDG du groupe, ajoute : « Cette initiative résulte de la nécessité de prendre en compte de nouvelles problématiques, notamment la Responsabilité Sociétale et Environnementale (RSE). L’entreprise d’aujourd’hui se doit de maîtriser l’impact de ses décisions et actions sur la société et sur son environnement. Pour moi, l’un des grands défis de la société française est celui de l’égalité des chances et de l’égalité entre homme et femme, pour que chacun puisse, si il/elle en a les capacités et la volonté, connaître une belle carrière professionnelle, et surtout acquérir la compréhenison de la société et du monde. Pour cela, l’une des clefs est l’accès à la culture c’est à dire, non seulement la maîtrise de l’écrit mais aussi un certain rapport à la littérature, à la vie, à la condition humaine. J’ai souhaité leur donner l’envie du théâtre d’aujourd’hui, tout en partageant un moment d’échange ludique ».

Une étape supplémentaire dans le développement de la stratégie RSE de l’entreprise

La création du prix DSO Interactive s’inscrit dans la démarche d’égalité homme-femme du groupe. Celui-ci est désireux de soutenir les initiatives féminines dans un domaine culturel phare comme celui du théâtre, et d’y associer ses collaborateurs.

Cette démarche s’inscrit elle-même dans le développement de la politique RSE innovante du groupe. Déjà en juin, Jean-François Bensahel, PDG de DSO-Interactive, avait été le seul patron de PME à avoir signé la Charte de la Monoparentalité en entreprise, lancée par la fondation K d’Urgences, afin de s’engager pour l’emploi des personnes en situation de monoparentalité.

By
@coesteve1
backtotop