RM Ingénierie lance Kinapsys : un outil innovant de rééducation kinésithérapique fondé sur le Rehab-Gaming

Medical biology interface in black

Kinapsys sera présenté lors du Salon Rééduca du 19 au 21 septembre 2014, au Parc des Expositions de Paris – Porte de Versailles, stand D22

RM Ingénierie, leader en solutions technologiques pour les professions paramédicales, annonce le lancement de Kinapsys : un outil de rééducation kinésithérapique, fondé sur le Rehab-Gaming.
Le Rehab-Gaming est un concept de rééducation basée sur la pratique d’exercices ludiques dans un environnement virtuel (Serious Games).

Le Rehab-Gaming, une nouvelle conception de la rééducation

En moins de 10 ans, la réalité virtuelle s’est imposée comme un nouvel outil thérapeutique majeur, non seulement en médecine mais aussi en chirurgie et dans le domaine de la kinésithérapie.
La projection du patient dans un exercice virtuel (sélectionné en fonction des pathologies et des objectifs de rééducation définis par le kinésithérapeute) permet un autocontrôle sur ses actions en temps réel.
L’apprentissage des mouvements est alors accéléré par la correction en direct du geste puisque le patient se voit.
Il peut ainsi superposer son mouvement à celui qu’il est censé accomplir. La connaissance du résultat par le patient grâce à l’utilisation d’un biofeedback augmente son apprentissage moteur, son implication et sa motivation.
Selon une enquête de BVA Healthcare menée auprès de 200 kinésithérapeutes en juin 2014, 85% des praticiens s’accordent à dire qu’il s’agit d’un concept d’avenir. Plus d’un kinésithérapeute sur deux interrogés déclarent que le Rehab-Gaming est adapté à leur pratique et utile pour le patient.

Kinapsys, la 1ère solution de Rehab-Gaming

Développé par RM Ingénierie (France), Kinapsys est le 1er outil de Rehab-Gaming. Il s’agit d’un système proposant la prise en charge globale de tous les patients, du sportif de haut niveau, jusqu’aux personnes âgées ou à mobilité réduite, et d’assister toutes les étapes d’une rééducation pour de multiples pathologies allant des troubles moteurs ou articulaires aux maladies neurologiques.
Basé sur l’utilisation du nouveau capteur Kinect® v2 pour Windows de Microsoft, Kinapsys facilite l’installation rapide du patient devant le poste de travail : l’appareil détecte automatiquement les articulations et les segments du corps que le système Kinapsys utilise, pour proposer un éventail d’exercices en fonction des phases de la rééducation du patient. La réalisation des exercices
ludiques par l’intermédiaire d’un avatar permet de renforcer l’implication du patient dans sa rééducation et de le décentrer de sa pathologie.

Le système Kinapsys est composé de plus de 250 exercices différents permettant de créer des séances spécifiques. Ces activités sont réparties sous trois onglets : Rééducation, Renforcement et Travail Spécifique (module complémentaire afin de prendre en charge spécifiquement une pathologie). Chaque exercice est paramétrable en fonction des capacités du patient. L’interface permet de sélectionner la durée (de 1 à 6 minutes/exercice), le niveau de difficulté (de 1 à 5), la latéralité (droite, gauche ou les deux membres) et l’amplitude maximale de mouvement.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

RM Ingénierie lance Kinapsys : un outil innovant de rééducation kinésithérapique fondé sur le Rehab-Gaming

Medical biology interface in black 29th août, 2014

Kinapsys sera présenté lors du Salon Rééduca du 19 au 21 septembre 2014, au Parc des Expositions de Paris – Porte de Versailles, stand D22

RM Ingénierie, leader en solutions technologiques pour les professions paramédicales, annonce le lancement de Kinapsys : un outil de rééducation kinésithérapique, fondé sur le Rehab-Gaming.
Le Rehab-Gaming est un concept de rééducation basée sur la pratique d’exercices ludiques dans un environnement virtuel (Serious Games).

Le Rehab-Gaming, une nouvelle conception de la rééducation

En moins de 10 ans, la réalité virtuelle s’est imposée comme un nouvel outil thérapeutique majeur, non seulement en médecine mais aussi en chirurgie et dans le domaine de la kinésithérapie.
La projection du patient dans un exercice virtuel (sélectionné en fonction des pathologies et des objectifs de rééducation définis par le kinésithérapeute) permet un autocontrôle sur ses actions en temps réel.
L’apprentissage des mouvements est alors accéléré par la correction en direct du geste puisque le patient se voit.
Il peut ainsi superposer son mouvement à celui qu’il est censé accomplir. La connaissance du résultat par le patient grâce à l’utilisation d’un biofeedback augmente son apprentissage moteur, son implication et sa motivation.
Selon une enquête de BVA Healthcare menée auprès de 200 kinésithérapeutes en juin 2014, 85% des praticiens s’accordent à dire qu’il s’agit d’un concept d’avenir. Plus d’un kinésithérapeute sur deux interrogés déclarent que le Rehab-Gaming est adapté à leur pratique et utile pour le patient.

Kinapsys, la 1ère solution de Rehab-Gaming

Développé par RM Ingénierie (France), Kinapsys est le 1er outil de Rehab-Gaming. Il s’agit d’un système proposant la prise en charge globale de tous les patients, du sportif de haut niveau, jusqu’aux personnes âgées ou à mobilité réduite, et d’assister toutes les étapes d’une rééducation pour de multiples pathologies allant des troubles moteurs ou articulaires aux maladies neurologiques.
Basé sur l’utilisation du nouveau capteur Kinect® v2 pour Windows de Microsoft, Kinapsys facilite l’installation rapide du patient devant le poste de travail : l’appareil détecte automatiquement les articulations et les segments du corps que le système Kinapsys utilise, pour proposer un éventail d’exercices en fonction des phases de la rééducation du patient. La réalisation des exercices
ludiques par l’intermédiaire d’un avatar permet de renforcer l’implication du patient dans sa rééducation et de le décentrer de sa pathologie.

Le système Kinapsys est composé de plus de 250 exercices différents permettant de créer des séances spécifiques. Ces activités sont réparties sous trois onglets : Rééducation, Renforcement et Travail Spécifique (module complémentaire afin de prendre en charge spécifiquement une pathologie). Chaque exercice est paramétrable en fonction des capacités du patient. L’interface permet de sélectionner la durée (de 1 à 6 minutes/exercice), le niveau de difficulté (de 1 à 5), la latéralité (droite, gauche ou les deux membres) et l’amplitude maximale de mouvement.

By
@coesteve1
backtotop