Adieu les doigts plein d’encre… de la tablette d’argile à la tablette numérique – conférence Xplor France sur Doc@Futur

réseau

MARDI 28 JANVIER 12:30 – 13:30

En prenant quelques raccourcis avec la riche histoire de notre civilisation…

Les premiers hommes se servirent des parois des grottes pour communiquer : un support défiant les siècles mais pas facilement transportable. Il fallut trouver mieux…

En 2005, a eu lieu le Sommet Mondial sur la Société de l’Information (SMSI), à l’initiative, entre autres, de l’ONU, et qui avait pour mission de réfléchir sur les changements sociaux et économiques majeurs qu’amène l’adoption massive des Technologies de l’Information (TIC) dans les différentes sphères de l’activité humaine.

De cette rencontre, une définition complète de la Révolution numérique a été conçue : La croissance rapide des technologies de l’information et de la communication et l’innovation dans les systèmes numériques sont à l’origine d’une révolution qui bouleverse radicalement nos modes de pensée, de comportement, de communication, de travail et de rémunération. Cette « révolution numérique » ouvre de nouvelles perspectives à la création du savoir, à l’éducation et la diffusion de l’information. Elle modifie en profondeur la façon dont les pays du monde gèrent leurs affaires commerciales et économiques, administrent la vie publique et conçoivent leur engagement politique.

La Révolution numérique est une notion née récemment et partagée par le sens commun. Pour résumer, elle se définit avant tout comme le passage de notre société à l’ère de l’information et de la communication reposant sur une immatérialité grandissante des données diffusées à l’échelle mondiale.
Plutôt que de parler de Révolution numérique, il serait plus juste de parler de numérisation de la société.

Avec cette grosse boîte associée à un clavier de machine à écrire, on peut enfin rédiger des textes, les modifier à l’infini et les stocker, éventuellement les imprimer. On devient à la fois scribe, lecteur et imprimeur. Les logiciels de traitement de texte et d’images permettent de composer de chez soi de véritables livres.

Elles sont bien loin les parois de nos cavernes…

Autour de Nathalie Miossec, Xplor France et Corinne Estève, TikiBuzz & DOCaufutur, l’avenir du document:

  • Philippe Rouas, Cincom: Philippe dirige l’activité de Cincom Document Solution pour tous les secteurs métiers en EMEA. Il dispose de 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éditique et des solutions relatives à « la communication client », au travers de ses différentes expériences professionnelles au sein de Groupe comme SG2 filiale de la Banque Société Générale et Datapost, filiale du Groupe La Poste, avant de rejoindre le Groupe Américain Cincom Systems en 1996 comme directeur Commerciale EMEA Sud puis Directeur EMEA. 
  • Philippe Filippi, Compart
  • Pascal Lenoir, Kalpa
  • Philippe Tessier, Systèmes et documents: âgé de 56 ans, Philippe – ptessier[at]setd.fr – est Ingénieur ESIGELEC. Il est le fondateur de la société Systèmes et Documents qui intervient dans les domaines de l’éditique et de l’ordonnancement de production. Doté d’une expertise de plus de 28 ans, Philippe intervient sur des architectures éditiques devenues de plus en plus complexes. Il est également formateur AFPDS pour IBM,

    Président du Guide Share TWS…

et aussi

  • DATAONE
  • DOCAPOST DPS
  • RICOH
  • XEROX
Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Adieu les doigts plein d’encre… de la tablette d’argile à la tablette numérique – conférence Xplor France sur Doc@Futur

réseau 16th janvier, 2014

MARDI 28 JANVIER 12:30 – 13:30

En prenant quelques raccourcis avec la riche histoire de notre civilisation…

Les premiers hommes se servirent des parois des grottes pour communiquer : un support défiant les siècles mais pas facilement transportable. Il fallut trouver mieux…

En 2005, a eu lieu le Sommet Mondial sur la Société de l’Information (SMSI), à l’initiative, entre autres, de l’ONU, et qui avait pour mission de réfléchir sur les changements sociaux et économiques majeurs qu’amène l’adoption massive des Technologies de l’Information (TIC) dans les différentes sphères de l’activité humaine.

De cette rencontre, une définition complète de la Révolution numérique a été conçue : La croissance rapide des technologies de l’information et de la communication et l’innovation dans les systèmes numériques sont à l’origine d’une révolution qui bouleverse radicalement nos modes de pensée, de comportement, de communication, de travail et de rémunération. Cette « révolution numérique » ouvre de nouvelles perspectives à la création du savoir, à l’éducation et la diffusion de l’information. Elle modifie en profondeur la façon dont les pays du monde gèrent leurs affaires commerciales et économiques, administrent la vie publique et conçoivent leur engagement politique.

La Révolution numérique est une notion née récemment et partagée par le sens commun. Pour résumer, elle se définit avant tout comme le passage de notre société à l’ère de l’information et de la communication reposant sur une immatérialité grandissante des données diffusées à l’échelle mondiale.
Plutôt que de parler de Révolution numérique, il serait plus juste de parler de numérisation de la société.

Avec cette grosse boîte associée à un clavier de machine à écrire, on peut enfin rédiger des textes, les modifier à l’infini et les stocker, éventuellement les imprimer. On devient à la fois scribe, lecteur et imprimeur. Les logiciels de traitement de texte et d’images permettent de composer de chez soi de véritables livres.

Elles sont bien loin les parois de nos cavernes…

Autour de Nathalie Miossec, Xplor France et Corinne Estève, TikiBuzz & DOCaufutur, l’avenir du document:

  • Philippe Rouas, Cincom: Philippe dirige l’activité de Cincom Document Solution pour tous les secteurs métiers en EMEA. Il dispose de 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éditique et des solutions relatives à « la communication client », au travers de ses différentes expériences professionnelles au sein de Groupe comme SG2 filiale de la Banque Société Générale et Datapost, filiale du Groupe La Poste, avant de rejoindre le Groupe Américain Cincom Systems en 1996 comme directeur Commerciale EMEA Sud puis Directeur EMEA. 
  • Philippe Filippi, Compart
  • Pascal Lenoir, Kalpa
  • Philippe Tessier, Systèmes et documents: âgé de 56 ans, Philippe – ptessier[at]setd.fr – est Ingénieur ESIGELEC. Il est le fondateur de la société Systèmes et Documents qui intervient dans les domaines de l’éditique et de l’ordonnancement de production. Doté d’une expertise de plus de 28 ans, Philippe intervient sur des architectures éditiques devenues de plus en plus complexes. Il est également formateur AFPDS pour IBM,

    Président du Guide Share TWS…

et aussi

  • DATAONE
  • DOCAPOST DPS
  • RICOH
  • XEROX
By
@coesteve1
backtotop