Les supermarchés à l’horizon de 2025 : 74% des consommateurs mondiaux ont limité leurs visites aux supermarchés depuis le début de la pandémie

Cinq ans, c’est le nombre d’années gagnées par le e-commerce suite à la crise sanitaire que nous traversons aujourd’hui, tous secteurs confondus. Si le e-commerce s’avère bien utile durant le confinement pour les achats « non essentiels », qu’en est-il des achats essentiels comme les courses alimentaires ? Et à quoi ressemblera l’expérience des courses alimentaires dans cinq ans ? Bazaarvoice, entreprise spécialiste du CGU (Contenu Généré par les Utilisateurs – relatif aux avis, notations et retours sur les produits achetés par les consommateurs), a mené l’enquête. Parmi les tendances qui en ressortent, on retrouve une numérisation des courses, avec une personnalisation de l’expérience client et un recours accru aux applications des supermarchés, ainsi qu’une préférence pour les enseignes privilégiant la transparence, l’éthique et la responsabilité sociale.

D’après l’étude, 74 % des consommateurs se rendent au supermarché moins régulièrement depuis le début de la pandémie. Ces achats passent donc inévitablement par d’autres canaux. Par conséquent, dans le paysage de plus en plus numérisé des courses alimentaires, une simple compréhension des comportements d’achat ne suffit plus. Ce sera l’expérience d’achat en ligne qui fera toute la différence. Pour rester dans la course, les commerçants se devront de personnaliser leurs communications. Un bon nombre d’entre eux a déjà développé une application capable de pousser des notifications personnalisées à leurs clients, nouvelle fonctionnalité jugée appréciable par ceux-ci.

Enfin, les courses en 2025 seront placées sous le signe des valeurs. Selon le sondage, 70 % des consommateurs sont enclins, voire très enclins à fréquenter uniquement les enseignes capables de faire preuve de transparence sur l’éthique et la responsabilité sociale dans les trois à cinq prochaines années. 14 % d’entre eux considèrent également le manque de choix en ce qui concerne les produits respectueux de l’environnement comme leur principale source de frustration au moment de faire les courses.

Méthodologie

Cette recherche* tirée du réseau Influenster (filiale de Bazaarvoice), a été réalisée entre le 13 août et le 4 septembre 2020. 370 personnes en France, 11 708 en Amérique du Nord, 982 au Royaume-Uni et 307 en Allemagne ont été interrogées à cet effet.

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?