Fujitsu Forum Munich : la co-création digitale comme levier de la transformation

  • Le thème du Fujitsu Forum Munich 2017 est « l’Innovation Centrée sur l’Humain : la co-création digitale », il associe la technologie et l’expertise de Fujitsu au savoir-faire unique de ses clients pour créer de nouvelles solutions répondant aux défis métiers.
  • L’événement met en avant les dernières innovations de Fujitsu autour de ses 4 piliers stratégiques : le Cloud, l’Internet des Objets (IoT), l’Intelligence Artificielle (IA) et la sécurité.
  • Plus de 12 000 participants sont attendus au Fujitsu Forum 2017, qui aura lieu le 8 et le 9 novembre à l’ICM de Munich.

Sous le thème de « l ’Innovation Centrée sur l’Humain : la co-création digitale », le Fujitsu Forum de Munich, qui a ouvert ses portes aujourd’hui, attend plus de 12 000 visiteurs. Il mettra en avant la manière dont la co-création digitale entraîne la transformation des entreprises en mixant l’expertise métiers des clients et l’innovation apportée par Fujitsu et ses nouvelles technologies.

Duncan Tait, Corporate Executive Officer, SEVP and Head of Americas and EMEIA chez Fujitsu, a commenté :« Fujitsu associe sa technologie et son expertise au savoir-faire unique de ses clients pour créer de nouvelles solutions orientées métiers. A l’ère du tout digital, cette approche de co-création va peu à peu s’affirmer comme une norme pour les entreprises, la technologie apportant plus de compétences, d’innovation et ainsi, plus de productivité. Chaque entreprise possède aujourd’hui une dimension technologique, intégrant le digital au cœur de leurs opérations. La transformation digitale façonne un futur plus prospère et plus durable. Ainsi, Fujitsu s’engage à créer de la valeur en collaboration avec ses clients et son écosystème de partenaires. »

 Au cours des dernières années, Fujitsu a fait des progrès substantiels autour de ses quatre piliers stratégiques : le Cloud, l’Internet des Objets (IoT), l’Intelligence Artificielle (IA) et la sécurité, dont les dernières avancées technologiques seront mises en avant à l’occasion du Fujitsu Forum.

Cloud

L’Hybrid IT représente la principale opportunité de marché dans le domaine du Cloud. Anticipant le fait que, d’ici deux ans, plus de la moitié des grandes entreprises verront la majorité de leurs capacités technologiques délivrées à travers des services Cloud, Fujitsu a étendu son nouveau service « Fujitsu Cloud Service K5 » à d’autres régions : la Grande-Bretagne, la Finlande, l’Allemagne, l’Espagne et l’Amérique du Nord. Fujitsu fournit également de nouvelles capacités de stockage dédié, permettant d’héberger des données localement, que ce soit dans un environnement Cloud public ou virtuel privé – une étape clé pour le respect de la conformité, qui intègre des contraintes réglementaires dont celles du Règlement Général Européen pour la Protection des Données (RGPD).

L’Internet des Objets

L’une des technologies qui entraîne le développement du Cloud est l’Internet des Objets (IoT), domaine dans lequel Fujitsu apporte de nouvelles capacités de traitement de l’information directement à la périphérie du réseau, à proximité des capteurs. Pour permettre aux entreprises de saisir cette opportunité, Fujitsu présente aujourd’hui une nouvelle marque appelée FUJITSU INTELLIEDGE™. Cette solution permet des prises de décision en bout de réseau, en temps-réel, basées sur l’apprentissage du Cloud. Elle utilise la puissance de l’Intelligence Artificielle pour collecter, traiter et analyser les données issues de capteurs mais également connecter toutes sortes d’informations digitales, provenant de la conception, de la production ou encore de la maintenance.

L’Intelligence Artificielle

L’Intelligence Artificielle (IA) est une technologie étroitement liée à l’IoT. Elle contribue à créer de nouvelles façons d’interpréter les informations générées par les entreprises. Fujitsu voit en l’IA un fort potentiel marché, et s’y investit pour permettre à ses clients de saisir les nouvelles opportunités que ce marché peut leur offrir.

En s’appuyant sur la valeur apportée par l’IA, Fujitsu a travaillé avec Siemens Gamesa, premier producteur d’éoliennes, sur l’implantation d’un nouveau système de contrôle de la qualité. Dans ce cas précis, l’IA ne sert pas uniquement à réduire drastiquement le temps exigé pour le contrôle de la qualité, mais peut également détecter des défauts mineurs normalement invisibles à l’œil nu. La vérification complète et manuelle d’une lame pouvait traditionnellement prendre jusqu’à une journée. Siemens Gamesa peut maintenant faire une inspection complète en seulement 90 minutes, et permettre ainsi aux ingénieurs de se libérer des tâches de contrôle monotones, mais nécessaires, pour se concentrer sur les zones identifiées par le système de contrôle. Avec 5,000 lames produites chaque année, c’est une économie de près de 30 000 heures de travail pour Siemens Gamesa – qui se traduit par une réduction significative des coûts.

Sécurité

La capacité des entreprises à opérer dans le monde digital est fondamentalement dépendante d’une cybersécurité efficace, ce qui s’avère essentiel pour délivrer des services digitaux et pour protéger la marque, les recettes et la confiance clients. Pour être à même d’offrir cette protection à ses clients, Fujitsu a créé un programme mondial de cybersécurité et continue à développer des services avancés pour lutter contre les cybermenaces tels que la « Cyber Threat Intelligence » et la « Cyber Threat Analytics », en s’appuyant sur l’Intelligence Artificielle et l’Automatisation afin de prévenir efficacement les incidents de cyberattaques et d’y répondre rapidement.

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?