Mediabox : le seul centre de formation pro à l’impression 3D à Paris

3D Printer using photopolymerization

L’impression 3D : un secteur qui recrute et un avantage concurrentiel pour les entreprises « Les technologies d’impression 3D ont le potentiel de révolutionner la façon
dont nous fabriquons presque tout  » Barack Obama (discours sur l’Etat sur l’Union, février 2013)

Nous sommes à l’aube d’une véritable révolution technologique et certaines entreprises l’ont bien compris ! Aux Etats-Unis, le nombre d’offres d’emploi recherchant des compétences en impression 3D a doublé en un an. En France, nous assistons à un phénomène similaire. Le site 3Dnatives a d’ailleurs constaté que 62 % des emplois proposés aux titulaires de compétences en 3D sont des CDI.
Si l’industrie (et notamment l’aéronautique) utilise de plus en plus l’impression 3D, d’autres secteurs d’activités explorent également tout le potentiel de l’impression 3D : Hasbro a déposé une nouvelle marque pour vendre des jouets personnalisés imprimés en 3D, Mister Minit propose dans son magasin du Val-de-Marne un service
d’impression 3D en libre service….
Face à un marché ultra-concurrentiel, les entreprises françaises ne peuvent pas se permettre de prendre du retard : elles doivent apprendre à utiliser et à maîtriser l’impression 3D. Pour cela, elles ont la possibilité de recruter des profils (encore trop rares) ayant des compétences en 3D.
Elles peuvent aussi investir dans la formation de leurs salariés.
A Paris, il n’y a qu’un seul centre de formation certifié NF qui dispense des formations à l’impression 3D : Mediabox.

Une formation qui permet de repousser toutes les limites

Transformer une idée en un objet concret que l’on peut tenir dans sa main est extraordinaire !
En se formant à l’impression 3D, les salariés ou les personnes en recherche d’emploi acquièrent des connaissances qui vont booster leur carrière professionnelle. Les entreprises y gagnent aussi : elles s’ouvrent à des solutions plus créatives mais aussi plus économiques pour offrir des produits sur-mesure ou pour produire des prototypes en interne. Les applications liées à l’impression 3D sont infinies…. mais demain se prépare aujourd’hui !
Mediabox propose deux formations à haute valeur ajoutée :

  1. L’impression 3D (durée : 3 jours)
  2. L’impression 3D : de l’idée à l’objet (durée : 2 jours)

Le but de la formation assurée par Yannick Omnes est d’apprendre à utiliser une imprimante 3D, de connaître les différents matériaux, de savoir préparer l’imprimante
et de connaître un logiciel d’impression.

Yannick OMNES, un formateur avec une solide expérience

L’impression 3D n’a plus de secrets pour Yannick Omnes ! Il a commencé son parcours professionnel dans le service protoype d’un grand groupe français du secteur de la défense. Il a été un des premiers à utiliser l’impression 3D dans les années 90 .
Yannick a démarré cette activité dans une entreprise de service qui est désormais référente dans le monde de l’impression 3D. Il était en charge des projets de prototypages dans tous les domaines d’activités, y compris l’aéronautique et le médical.
Il a désormais choisi de devenir acteur de la démocratisation de l’impression 3D en se lançant comme formateur-consultant dans ce domaine.

Focus : La formation Impression 3D : de l’idée à l’objet

Durant les deux journées de cette formation intensive, les participants vont découvrir la fabrication digitale avec une MakerBot Replicator (une imprimante 3D très
connue). Le seul pré-requis nécessaire est la capacité à utiliser un poste informatique. Les stagiaires sont notamment initiés aux impossibilités et aux dangers, à la définition d’un cahier des charges et à l’étude du coût de l’objet, à la modélisation sur logiciel, aux jeux de fonctionnement, aux résistances mécaniques, à l’acquisition de surface, au traitement des données, à la génération d’un fichier export…
A l’issue de la formation, ils ont donc toutes les clés en main pour explorer ensuite tous les champs des possibles qui s’ouvrent grâce à l’impression 3D.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Mediabox : le seul centre de formation pro à l’impression 3D à Paris

3D Printer using photopolymerization 4th décembre, 2014

L’impression 3D : un secteur qui recrute et un avantage concurrentiel pour les entreprises « Les technologies d’impression 3D ont le potentiel de révolutionner la façon
dont nous fabriquons presque tout  » Barack Obama (discours sur l’Etat sur l’Union, février 2013)

Nous sommes à l’aube d’une véritable révolution technologique et certaines entreprises l’ont bien compris ! Aux Etats-Unis, le nombre d’offres d’emploi recherchant des compétences en impression 3D a doublé en un an. En France, nous assistons à un phénomène similaire. Le site 3Dnatives a d’ailleurs constaté que 62 % des emplois proposés aux titulaires de compétences en 3D sont des CDI.
Si l’industrie (et notamment l’aéronautique) utilise de plus en plus l’impression 3D, d’autres secteurs d’activités explorent également tout le potentiel de l’impression 3D : Hasbro a déposé une nouvelle marque pour vendre des jouets personnalisés imprimés en 3D, Mister Minit propose dans son magasin du Val-de-Marne un service
d’impression 3D en libre service….
Face à un marché ultra-concurrentiel, les entreprises françaises ne peuvent pas se permettre de prendre du retard : elles doivent apprendre à utiliser et à maîtriser l’impression 3D. Pour cela, elles ont la possibilité de recruter des profils (encore trop rares) ayant des compétences en 3D.
Elles peuvent aussi investir dans la formation de leurs salariés.
A Paris, il n’y a qu’un seul centre de formation certifié NF qui dispense des formations à l’impression 3D : Mediabox.

Une formation qui permet de repousser toutes les limites

Transformer une idée en un objet concret que l’on peut tenir dans sa main est extraordinaire !
En se formant à l’impression 3D, les salariés ou les personnes en recherche d’emploi acquièrent des connaissances qui vont booster leur carrière professionnelle. Les entreprises y gagnent aussi : elles s’ouvrent à des solutions plus créatives mais aussi plus économiques pour offrir des produits sur-mesure ou pour produire des prototypes en interne. Les applications liées à l’impression 3D sont infinies…. mais demain se prépare aujourd’hui !
Mediabox propose deux formations à haute valeur ajoutée :

  1. L’impression 3D (durée : 3 jours)
  2. L’impression 3D : de l’idée à l’objet (durée : 2 jours)

Le but de la formation assurée par Yannick Omnes est d’apprendre à utiliser une imprimante 3D, de connaître les différents matériaux, de savoir préparer l’imprimante
et de connaître un logiciel d’impression.

Yannick OMNES, un formateur avec une solide expérience

L’impression 3D n’a plus de secrets pour Yannick Omnes ! Il a commencé son parcours professionnel dans le service protoype d’un grand groupe français du secteur de la défense. Il a été un des premiers à utiliser l’impression 3D dans les années 90 .
Yannick a démarré cette activité dans une entreprise de service qui est désormais référente dans le monde de l’impression 3D. Il était en charge des projets de prototypages dans tous les domaines d’activités, y compris l’aéronautique et le médical.
Il a désormais choisi de devenir acteur de la démocratisation de l’impression 3D en se lançant comme formateur-consultant dans ce domaine.

Focus : La formation Impression 3D : de l’idée à l’objet

Durant les deux journées de cette formation intensive, les participants vont découvrir la fabrication digitale avec une MakerBot Replicator (une imprimante 3D très
connue). Le seul pré-requis nécessaire est la capacité à utiliser un poste informatique. Les stagiaires sont notamment initiés aux impossibilités et aux dangers, à la définition d’un cahier des charges et à l’étude du coût de l’objet, à la modélisation sur logiciel, aux jeux de fonctionnement, aux résistances mécaniques, à l’acquisition de surface, au traitement des données, à la génération d’un fichier export…
A l’issue de la formation, ils ont donc toutes les clés en main pour explorer ensuite tous les champs des possibles qui s’ouvrent grâce à l’impression 3D.

By
@coesteve1
backtotop