Ecoles d’ingénieur : l’Efrei multiplie les initiatives pour surmonter les clichés et recruter les femmes

Pourtant aussi nombreuses que les hommes à obtenir le baccalauréat scientifique, les femmes boudent l’ingénierie, secteur pourtant porteur mais touché par des clichés persistants. Désintérêt vis-à-vis des formations d’ingénieurs, manque de confiance en elles, problème de génétique, désinformation… Les origines de cette disparité peuvent être diverses, mais le constat est unanime : les femmes ont un rôle important à jouer dans cette profession. Et ça, Frédéric Meunier, Directeur général du groupe Efrei et Directeur de l’Efrei, École d’ingénieur généraliste dans les domaines de l’informatique et des technologies du numérique, l’a bien compris.

« L’Efrei participe à diverses opérations pour rendre les carrières scientifiques plus attractives, principalement dans le domaine du numérique, pour valoriser le parcours des étudiantes, leur talent et leur courage » affirme Frédéric Meunier. Chaque année, 15% de filles intègrent l’Efrei : 50 % après le Bac, 40 % après les classes préparatoires et 10% après un DUT ou un diplôme universitaire. Pourtant très recherchées par les entreprises, les femmes sont encore trop peu nombreuses à embrasser des carrières d’ingénieur.

Ingénieuses’14 : un concours pour dépoussiérer les mentalités

Parce que l’Efrei s’implique en faveur des femmes, l’école participe à l’opération « Ingénieuses’14 ».  Le but : faire évoluer les mentalités et, à terme, recruter davantage de jeunes filles en écoles d’ingénieur. Ingénieuses’14 est une opération organisée par la CDEFI, l’association qui représente l’ensemble des directeurs d’écoles d’ingénieur françaises.

Dans ce concours, seules les écoles membres de la CDEFI participent. Elles doivent présenter un projet contenant diverses initiatives prises au sein de l’école et qui favorise l’évolution des mœurs dans la société vis-à-vis de la femme. Une trentaine de projets sont déjà dans la course et notamment celui de l’Efrei. Sur le campus, un nouvel espace de réflexion a été mis en place en septembre dernier : le groupe « Innovation pédagogique pour l’égalité des chances et  la parité » (IPECP).

Dans le cadre de ce concours l’Efrei propose des initiatives décalées :

  • La réalisation de vidéos et de clips mettant en valeur l’évolution des mentalités quant au droit des femmes dans la société ;
  • Des jeux ludiques seront organisés pour les petites filles d’écoles primaires (type « Questions pour une championne ») ;
  • Un MOOC autour du coaching féminin avec un « marrainage » au sein du groupe Efrei sera mis en place pour favoriser l’entraide des femmes en milieu professionnel.

« Ingénieuses’14 » remettra également quatre autres prix lors d’une cérémonie le 12 juin : l’école la plus mobilisée, le projet le plus original, le prix de la femme ingénieuse et le prix de l’élève ingénieuse.

Pour rappel, depuis plusieurs années déjà, l’Efrei multiplie les initiatives afin d’inverser la tendance. L’année dernière déjà, l’école organisait « Les tulipes de la réussite » et offrait une rose à chaque étudiante qui se présentait au concours d’admission. L’Efrei soutient également de nombreuses associations comme « Elles bougent » aux côtés des étudiantes.

Par ailleurs, dans le cadre de la Journée de la Femme, l’école a recueilli tout au long du mois de mars, les témoignages de ses étudiantes afin d’évoquer leur relation avec ce milieu professionnel encore très masculin.

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Ecoles d’ingénieur : l’Efrei multiplie les initiatives pour surmonter les clichés et recruter les femmes

15th mai, 2014

Pourtant aussi nombreuses que les hommes à obtenir le baccalauréat scientifique, les femmes boudent l’ingénierie, secteur pourtant porteur mais touché par des clichés persistants. Désintérêt vis-à-vis des formations d’ingénieurs, manque de confiance en elles, problème de génétique, désinformation… Les origines de cette disparité peuvent être diverses, mais le constat est unanime : les femmes ont un rôle important à jouer dans cette profession. Et ça, Frédéric Meunier, Directeur général du groupe Efrei et Directeur de l’Efrei, École d’ingénieur généraliste dans les domaines de l’informatique et des technologies du numérique, l’a bien compris.

« L’Efrei participe à diverses opérations pour rendre les carrières scientifiques plus attractives, principalement dans le domaine du numérique, pour valoriser le parcours des étudiantes, leur talent et leur courage » affirme Frédéric Meunier. Chaque année, 15% de filles intègrent l’Efrei : 50 % après le Bac, 40 % après les classes préparatoires et 10% après un DUT ou un diplôme universitaire. Pourtant très recherchées par les entreprises, les femmes sont encore trop peu nombreuses à embrasser des carrières d’ingénieur.

Ingénieuses’14 : un concours pour dépoussiérer les mentalités

Parce que l’Efrei s’implique en faveur des femmes, l’école participe à l’opération « Ingénieuses’14 ».  Le but : faire évoluer les mentalités et, à terme, recruter davantage de jeunes filles en écoles d’ingénieur. Ingénieuses’14 est une opération organisée par la CDEFI, l’association qui représente l’ensemble des directeurs d’écoles d’ingénieur françaises.

Dans ce concours, seules les écoles membres de la CDEFI participent. Elles doivent présenter un projet contenant diverses initiatives prises au sein de l’école et qui favorise l’évolution des mœurs dans la société vis-à-vis de la femme. Une trentaine de projets sont déjà dans la course et notamment celui de l’Efrei. Sur le campus, un nouvel espace de réflexion a été mis en place en septembre dernier : le groupe « Innovation pédagogique pour l’égalité des chances et  la parité » (IPECP).

Dans le cadre de ce concours l’Efrei propose des initiatives décalées :

  • La réalisation de vidéos et de clips mettant en valeur l’évolution des mentalités quant au droit des femmes dans la société ;
  • Des jeux ludiques seront organisés pour les petites filles d’écoles primaires (type « Questions pour une championne ») ;
  • Un MOOC autour du coaching féminin avec un « marrainage » au sein du groupe Efrei sera mis en place pour favoriser l’entraide des femmes en milieu professionnel.

« Ingénieuses’14 » remettra également quatre autres prix lors d’une cérémonie le 12 juin : l’école la plus mobilisée, le projet le plus original, le prix de la femme ingénieuse et le prix de l’élève ingénieuse.

Pour rappel, depuis plusieurs années déjà, l’Efrei multiplie les initiatives afin d’inverser la tendance. L’année dernière déjà, l’école organisait « Les tulipes de la réussite » et offrait une rose à chaque étudiante qui se présentait au concours d’admission. L’Efrei soutient également de nombreuses associations comme « Elles bougent » aux côtés des étudiantes.

Par ailleurs, dans le cadre de la Journée de la Femme, l’école a recueilli tout au long du mois de mars, les témoignages de ses étudiantes afin d’évoquer leur relation avec ce milieu professionnel encore très masculin.

By
@coesteve1
backtotop