La Société Générale donne vie à ses archives audio avec la Cité de Mémoire

Depuis près de 20 ans, la Société Générale est engagée dans la valorisation de son patrimoine. La Mission Histoire et le service des Archives Historiques du Groupe ont travaillé à un projet de recueil de témoignages de salariés retraités. Au cours d’entretiens enregistrés avec un sociologue, une quarantaine d’anciens collaborateurs partagent leur histoire au sein de l’entreprise. En mai 2013, la banque a confié à Cité de Mémoire ces fichiers audio, afin d’améliorer la qualité du son et de les indexer. Société Générale dispose ainsi d’archives audio numériques pouvant être aisément partagées avec le grand public.

Créé en 1995, le service des Archives Historiques de Société Générale collecte, conserve et valorise le patrimoine de la banque. Près de 6 km linéaires d’archives sont ainsi conservés, dont environ 350 plans d’architecte, plus de 900 affiches, 25 000 photographies et cartes postales d’agences et environ 3 000 films. L’utilisation et l’exploitation de ces archives sont multiples : de l’exposition de documents dans les agences à la consultation par des chercheurs externes, en passant par les anniversaires des implantations.

En 2005, le Groupe créé la Mission Histoire, présidée par Joël Marchais, ancien Délégué régional de Bordeaux. Composée d’historiens et d’anciens collaborateurs, son but est de faire vivre et de développer le patrimoine historique de Société Générale et de contribuer à préparer l’anniversaire des 150 ans de l’entreprise en 2014.

En 2009, la Mission Histoire et le service des Archives Historiques ont travaillé à un projet de recueil de témoignages d’anciens collaborateurs. Un sociologue a ainsi rencontré et interviewé une quarantaine de salariés retraités qui ont partagé leur métier et leur vie professionnelle au sein de l’entreprise. Nombre d’entre eux ont souligné l’importance de la promotion interne dans leurs parcours. Ces entretiens constituent également des témoignages de l’Histoire du 20ème siècle.

Au total ces interviews représentent plus de 60 heures d’enregistrement. En 2013, Cité de Mémoire a travaillé à l’amélioration du son et à l’indexation de ces bandes audio. Le travail de Cité de Mémoire permet à Société Générale de s’assurer de la pérennité de ces témoignages et de faciliter leur exploitation.

« Nous avons engagé un travail d’indexation et une restauration sonore qui a nettement augmenté la qualité des fichiers audio, tout en préservant le caractère authentique propre à chaque interview. L’enjeu de ce type de mission est de proposer un découpage thématique extrêmement fin qui permette à nos interlocuteurs de pouvoir exploiter ces fichiers de manière optimale, » explique Priscille Mahé, Directrice de Cité de Mémoire.

« Ces témoignages d’anciens salariés sont très riches sur le métier de banquier exercé à la Société Générale. La transmission du savoir et le partage de cette culture d’entreprise avec nos collaborateurs nous semblent importants. Nos articles dédiés à l’histoire de l’entreprise rencontrent d’ailleurs un beau succès auprès des salariés et des internautes. Le travail de restauration et d’indexation engagé avec Cité de Mémoire va nous permettre de démocratiser ces contenus, que ce soit au travers d’événements majeurs tel que l’anniversaire de la banque ou dans des articles en ligne, » estime Marjolaine Meeschaert, responsables des archives de Société Générale.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

La Société Générale donne vie à ses archives audio avec la Cité de Mémoire

19th novembre, 2013

Depuis près de 20 ans, la Société Générale est engagée dans la valorisation de son patrimoine. La Mission Histoire et le service des Archives Historiques du Groupe ont travaillé à un projet de recueil de témoignages de salariés retraités. Au cours d’entretiens enregistrés avec un sociologue, une quarantaine d’anciens collaborateurs partagent leur histoire au sein de l’entreprise. En mai 2013, la banque a confié à Cité de Mémoire ces fichiers audio, afin d’améliorer la qualité du son et de les indexer. Société Générale dispose ainsi d’archives audio numériques pouvant être aisément partagées avec le grand public.

Créé en 1995, le service des Archives Historiques de Société Générale collecte, conserve et valorise le patrimoine de la banque. Près de 6 km linéaires d’archives sont ainsi conservés, dont environ 350 plans d’architecte, plus de 900 affiches, 25 000 photographies et cartes postales d’agences et environ 3 000 films. L’utilisation et l’exploitation de ces archives sont multiples : de l’exposition de documents dans les agences à la consultation par des chercheurs externes, en passant par les anniversaires des implantations.

En 2005, le Groupe créé la Mission Histoire, présidée par Joël Marchais, ancien Délégué régional de Bordeaux. Composée d’historiens et d’anciens collaborateurs, son but est de faire vivre et de développer le patrimoine historique de Société Générale et de contribuer à préparer l’anniversaire des 150 ans de l’entreprise en 2014.

En 2009, la Mission Histoire et le service des Archives Historiques ont travaillé à un projet de recueil de témoignages d’anciens collaborateurs. Un sociologue a ainsi rencontré et interviewé une quarantaine de salariés retraités qui ont partagé leur métier et leur vie professionnelle au sein de l’entreprise. Nombre d’entre eux ont souligné l’importance de la promotion interne dans leurs parcours. Ces entretiens constituent également des témoignages de l’Histoire du 20ème siècle.

Au total ces interviews représentent plus de 60 heures d’enregistrement. En 2013, Cité de Mémoire a travaillé à l’amélioration du son et à l’indexation de ces bandes audio. Le travail de Cité de Mémoire permet à Société Générale de s’assurer de la pérennité de ces témoignages et de faciliter leur exploitation.

« Nous avons engagé un travail d’indexation et une restauration sonore qui a nettement augmenté la qualité des fichiers audio, tout en préservant le caractère authentique propre à chaque interview. L’enjeu de ce type de mission est de proposer un découpage thématique extrêmement fin qui permette à nos interlocuteurs de pouvoir exploiter ces fichiers de manière optimale, » explique Priscille Mahé, Directrice de Cité de Mémoire.

« Ces témoignages d’anciens salariés sont très riches sur le métier de banquier exercé à la Société Générale. La transmission du savoir et le partage de cette culture d’entreprise avec nos collaborateurs nous semblent importants. Nos articles dédiés à l’histoire de l’entreprise rencontrent d’ailleurs un beau succès auprès des salariés et des internautes. Le travail de restauration et d’indexation engagé avec Cité de Mémoire va nous permettre de démocratiser ces contenus, que ce soit au travers d’événements majeurs tel que l’anniversaire de la banque ou dans des articles en ligne, » estime Marjolaine Meeschaert, responsables des archives de Société Générale.

By
@coesteve1
backtotop