Les 5 défis technologiques qui attendent l’administration Biden

Une nouvelle étude menée par ExpressVPN révèle les attentes des Américains sur des questions précises telles que la protection de leur vie privée en ligne, la neutralité du Net, la fracture numérique, l’antitrust ou encore la Section 230

Joe Biden prend aujourd’hui ses fonctions et devient le 46e Président des États-Unis. A cette occasion, ExpressVPN, l’un des leaders mondiaux des services VPN grand public a mené une étude auprès de 1500 américains sur des questions autour des nouvelles technologies afin de comprendre leurs attentes pour les années à venir. GAFAM, neutralité du net ou encore la Section 230, tous les sujets brûlants y sont abordés !

Les principales conclusions de cette étude sont les suivantes :

  • Seulement 1 tiers des Américains pense que Facebook et Twitter ont fait assez pour lutter contre la désinformation lors de l’élection présidentielle de 2020.
  • La grande majorité (88%) soutient le rétablissement de la neutralité du net aux États-Unis, ce que l’administration Biden semble vouloir faire.
  • 4 Américains sur 5 estiment qu’Amazon dispose d’un avantage concurrentiel injuste sur le marché de la vente au détail en ligne. D’ailleurs, près d’1 quart décrit l’entreprise comme agissant de façon déloyale.
  • Les citoyens républicains et démocrates sont divisés sur un certain nombre de sujets, notamment sur la sécurité du vote en ligne et l’accès pour tous à l’accès à un internet haut débit.

Aujourd’hui, l’une des principales préoccupations des Américains concerne avant tout la neutralité du net. En effet, 88% sont favorables au rétablissement de ce principe, souvent considéré comme l’un des plus importants pour garantir un internet totalement libre.

L’abolition de ce principe par la FCC (Commission Fédérale des Communications) sous l’administration Trump affecte les citoyens américains dans leur quotidien. Un tiers d’entre eux déclare que leur fournisseur internet baisse leur débit de connexion au moins une fois par jour. En outre, cette insuffisance dans la bande passante et la vitesse de connexion ont été des obstacles en 2020 pendant le confinement, notamment chez les personnes en télétravail (36%) et pour leurs enfants qui suivaient leurs cours à distance (31%).

Certains d’entre eux ont donc dû s’adapter face à cette situation et se sont rabattus sur leur téléphone portable (au lieu d’un ordinateur de travail) pour accéder à internet (44%), sont sortis pour trouver une meilleure connexion à l’extérieur (32%), ont payé des frais supplémentaires pour pouvoir utiliser plus de données au quotidien (19%), ou se sont arrêtés de travailler ou d’étudier pendant un certain temps (18%).

Il n’est donc pas étonnant qu’une vaste majorité (83%) soit favorable à ce que l’administration Biden étende l’accès à un internet haut débit sur l’ensemble du sol national. D’ailleurs, 82% des répondants estiment également qu’un accès adéquat et abordable à Internet est un droit fondamental.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette étude, n’hésitez pas à vous rendre ici.

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?