Une entreprise sur trois n’a pas de plan précis en matière de transformation numérique

Un nouveau rapport de PFU (EMEA) Limited met en avant les défis auxquels les entreprises sont confrontées dans le cadre du processus de transformation numérique

PFU (EMEA) Limited dévoile les conclusions du Rapport de recherche Fujitsu 2020 sur l’intelligence organisationnelle, un projet de recherche sur l’avancée de la transformation numérique en Europe. L’étude, qui examine la progression des entreprises en lien avec les projets de transformation numérique, montre que 35 % d’entre elles n’ont toujours pas établi de plan clair, ce qui nuit à leur capacité à opérer dans des environnements de plus en plus concurrentiels. La recherche a également révélé que :

  • La transformation numérique est un défi pour 50 % des entreprises.
  • 61 % d’entre elles pensent qu’il est impossible de n’utiliser aucun papier.
  • 86 % d’entre elles déclarent que la gestion du volume d’informations au sein de leur entreprise représente un défi : la transformation numérique est donc indispensable.
  • 80 % d’entre elles se tournent vers des experts externes pour les aider dans leur processus de transformation numérique.
  • Près d’un quart (24 %) d’entre elles déclarent avoir perdu des documents importants, et 23 % disent avoir été confrontées à des décisions non éclairées en raison de l’organisation des informations.

Même si bon nombre d’entreprises ne disposent pas d’un plan précis en matière de transformation numérique, 86 % d’entre elles déclarent que la gestion du volume d’informations au sein de leur entreprise représente un défi. Si l’on ajoute à cela que près d’un quart des entreprises interrogées citent les décisions non éclairées et la perte de documents comme raison de la surcharge d’informations, l’étude souligne un décalage entre les problèmes que les entreprises souhaitent surmonter et le chemin qui mène au succès.

Signe encourageant, les entreprises reconnaissent désormais qu’elles doivent en faire davantage pour mieux gérer leurs informations dans le cadre du processus de transformation numérique. 80 % d’entre elles font appel à des experts externes pour les aider en ce sens. Cela crée de nouvelles opportunités pour les revendeurs de solutions de collecte d’informations, grâce auxquelles les entreprises ingèrent les données nécessaires pour prendre des décisions éclairées et rester compétitives. C’est d’autant plus vrai que 61 % d’entre elles voient le bureau sans papier comme un rêve impossible.

L’étude, qui interroge 1 000 décideurs du secteur informatique et commercial en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni, suggère également que la majorité des entreprises ont un objectif clair lorsqu’elles mettent en œuvre des projets de transformation numérique. Plus de la moitié (51 %) déclarent que leur objectif, en matière d’innovation technologique, est d’accélérer la croissance de l’entreprise ou de rester compétitives dans un environnement en plein bouleversement. Bon nombre de ces entreprises font toutefois face à des obstacles internes et externes pour mener à bien leurs projets, notamment les risques pour la sécurité (34 %) et le respect des réglementations (24 %).

Selon Aurélie Leleu, analyste senior chez MARKESS by exægis et responsable des études sur la Digitalisation des processus documentaires & métiers : « La transformation digitale d’une entreprise ou d’une organisation est un projet véritablement stratégique et structurant. En cela, elle doit être portée par la direction générale. Le volume exponentiel des contenus numériques, la persistance du papier, la multi-canalité des échanges avec les clients, fournisseurs ou partenaires, la diversité des formats utilisés et la multiplicité des applications sont de véritables défis pour des organisations souhaitant mieux gérer leurs processus documentaires et métiers ainsi que les données qui leur sont associées. Ces informations doivent être fiables, partagées, organisées, connectées au sein du système d’information, accessibles, pilotées et sécurisées pour tirer pleinement partie de leur digitalisation. L’étude le prouve, elle démontre l’importance que représente toujours la gestion de l’information : En 2020, 93% des organisations en France considèrent encore la gestion de l’information comme étant un défi ! Les études de MARKESS by exægis appuient également ce constat en révélant que pour 58% des décideurs, faciliter la recherche d’informations reste un enjeu majeur à relever à court terme. »

Selon Mike Nelson, premier vice-président, PFU (EMEA) Limited, « La transformation numérique n’est plus un « bonus » pour les entreprises : c’est un impératif fonctionnel, car elles doivent accélérer encore leurs investissements technologiques pour prospérer dans l’environnement de travail ultra-dynamique actuel. Toutefois, sans la capacité de tirer des renseignements utiles des informations en leur possession, les entreprises n’exploiteront pas toutes les possibilités offertes par la transformation numérique. Grâce à notre rapport sur l’organisation intelligente, nous espérons mettre en évidence les problèmes qui persistent et aider les entreprises à réussir dans leurs projets de transformation numérique qui stimulent la croissance. »

La recherche a également montré que :

  • 27 % des participants pensent qu’il est actuellement difficile d’accéder aux informations au sein de leur entreprise, et 26 % déclarent que les procédés actuels compliquent le partage des informations.
  • 54 % des participants considèrent la numérisation comme un important outil de transformation numérique.
  • 56 % des enregistrements sont conservés à la fois sur papier et en version numérique.
  • L’objectif final pour plus de la moitié des entreprises est la croissance ou la préservation de la compétitivité.
  • 44 % des participants pensent que l’amélioration de l’efficacité et de la productivité du personnel est un élément déclencheur pour le lancement de programmes de transformation numérique.
  • 34 % des participants citent les risques pour la sécurité comme un obstacle à la transformation numérique, alors que 24 % affirment que le problème réside dans les questions liées au respect des réglementations.

Accédez au site web du rapport : https://www.fujitsu.com/fr/microsite/organisational-intelligence/

Le rapport complet peut être téléchargé via le lien suivant : https://www.fujitsu.com/fr/imagesgig5/pfu-organisational-intelligence-fr.pdf?utm_source=fujitsu&utm_campaign=oi2020&utm_medium=Press

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?