in

Nokia et ABI Research identifient les grandes tendances de l’investissement industriel pour booster l’Industrie 4.0

  • 74 % des décideurs de l’industrie interrogés envisagent de mettre à niveau leurs réseaux de communication et de contrôle au cours des deux prochaines années pour accélérer leur transformation digitale et l’Industrie 4.0.
  • Plus de 90 % d’entre eux réfléchissent à intégrer les technologies 4G/5G dans leurs opérations.
  • 84 % de ceux qui souhaitent adopter la 4G/5G vont déployer un réseau local sans fil privé pour leurs opérations de production.

Espoo, Finlande – Nokia et le cabinet de conseil indépendant ABI Research ont mené une étude auprès de plus de 600 grandes entreprises industrielles à travers le monde pour évaluer les stratégies d’investissement au regard des technologies 4G/LTE, 5G et de l’Industrie 4.0.1

Selon cette étude, 74 % des industriels interrogés ont prévu unupgrade de leurs réseaux de communication et de contrôle d’ici fin 2022, et étudient – pour 90 % d’entre eux – l’intégration de la 4G et/ou de la 5G dans leurs opérations. Plus de la moitié des entreprises sondées (52 %) pensent que la dernière génération de la 4G/LTE et la 5G leur seront nécessaires pour atteindre leurs objectifs de transformation.

L’étude a également permis d’identifier les principaux cas d’usage qui pourraient conduire à des investissements dans la 4G ou la 5G. Les participants ont mis en avant le besoin de « digitaliser » et d’améliorer les infrastructures existantes (63 %), d’automatiser les systèmes via la robotique (51 %) et d’améliorer l’efficacité opérationnelle (42 %).

Manish Gulyani, VP Marketing de Nokia Enterprise, a indiqué : « Nous avons atteint un point d’inflexion dans la transformation de l’Industrie 4.0 car la vitesse, la sécurité et la réactivité dont elle a besoin en matière de connectivité sont aujourd’hui disponibles. Cette étude montre l’engouement du marché pour des réseaux sans fil à une échelle industrielle permettant d’exploiter tout le potentiel de la digitalisation et de l’automatisation dans les projets de transformation des grandes entreprises. Nous sommes convaincus que la demande, couplée à des réseaux sans fil privés faciles à déployer, seront moteurs dans l’adoption du marché. »

L’étude a examiné les leviers IT (Information Technology ou technologies de l’information) et OT (Operations Technology ou technologies des opérations) à moyen terme qui influencent les décisions d’investissement dans de nouveaux systèmes industriels. Les leviers IT sont principalement axés sur une réduction des temps morts (53 %), une amélioration de l’efficacité opérationnelle (42 %) et un renforcement de la sécurité (36 %). En comparaison, les leviers OT témoignent d’une volonté de remplacer les infrastructures vieillissantes (43 %), de gagner en efficacité (40 %) et d’accroître les capacités de production (38 %).

Autres éléments clés :

  • 88 % des participants à l’étude ont indiqué connaître les infrastructures réseau sans fil (4G/5G) privées;
  • 84 % de ceux qui souhaitent adopter la 4G/5G vont déployer un réseau local sans fil privé pour leurs opérations de production;
  • Les domaines d’investissement prioritaires sont l’automatisation et l’upgrade des machines (47 %), les projets IIoT (l’Internet industriel des objets) (41 %) suivis des infrastructures cloud (37 %).

Données spécifiques France :

  • 93 % des participants à l’étude ont indiqué connaître les infrastructures réseaux sans fil (4G/5G) privées
  • 85% d’entre eux réfléchissent à investir dans l’utilisation de réseaux 4G/5G
  • 43% positionnent le renforcement de la sécurité comme un facteur IT clé dans les décisions d’investissement
  • 43% indiquent que la réduction des temps morts est un facteur OT clé dans les décisions d’investissement

Ryan Martin, analyste principal chez ABI Research, souligne : « Il ressort particulièrement de cette étude une préférence pour le déploiement de réseaux sans fil privés, propriétaires et exploités en interne, avec des industriels qui souhaitent privilégier une gestion en interne afin de maîtriser les questions de sécurité. Il apparaît aussi clairement que les entreprises interrogées ne sont pas entièrement attachées au Wi-Fi/WLAN et envisageront les nouvelles générations des technologies mobiles. On peut donc considérer 2020 comme une année charnière pour les fournisseurs de réseaux qui doivent éduquer et convaincre le marché des avantages des technologies 4G/LTE et 5G.

Cette étude nous révèle également que l’ensemble de l’industrie a besoin non seulement de quantifier le ROI potentiel des investissements dans les technologies sans fil, mais aussi d’établir clairement le coût de l’inaction – autant d’arguments en faveur d’investissements dans l’industrie 4.0 qui offriront un net avantage compétitif par rapport à ceux qui décideraient d’attendre.»

1 Metodologie de l’étude

Données sur les participants à l’étude : 602 entreprises participantes, avec des décideurs dans différentes fonctions à travers les secteurs de l’automobile (201), des produits de grande consommation (201) et de l’industrie lourde (200). Répartition géographique des participants : États-Unis (161), Allemagne (100), Japon (100), Chine (40), Inde (40), Australie (40), Royaume-Uni (41), Canada (40) et France (40). L’étude s’est achevée fin 2019, soit avant le début de la pandémie du Covid-19.

Written by Morgane Palomo

Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.