Ce que la génération Z veut pour Noël

La liste est longue et ne concerne pas uniquement le shopping online et sur mobile. Les expériences de shopping occupent une belle place parmi les préoccupations des plus jeunes ainsi que la possibilité d’interagir avec les distributeurs sur les réseaux sociaux.

Étant donné sa taille et sa jeunesse, la génération Z, c’est-à-dire les personnes nées depuis 1995, pourrait bien être la génération la plus convoitée par les distributeurs en ce moment, et à juste titre ! La génération du baby-boom (années 50-60) est certes toujours prisée des commerçants en termes de démographie mais force est de constater que la génération Z est particulièrement critique pour la simple et bonne raison qu’elle donne un aperçu de ce que voudra le consommateur dans le futur.

Il faut certes plaire aux baby-boomers, à la génération X et aux « Millenials », mais au bout du compte et pour rester dans le coup, les commerçants veulent obtenir l’aval des consommateurs en train de s’insérer sur le marché du travail : la génération Z.

Les préférences des populations peuvent avoir un impact non seulement sur le shopping (mobile, social, expérientiel, etc.), mais aussi sur le merchandising, la vitesse des chaînes d’approvisionnement et autres. Certes, la génération Z n’est pas celle qui pèse le plus lourd budgétairement parlant mais elle compte tout de même pour beaucoup. Tout ne se résume pas à la capacité budgétaire des consommateurs, ce qu’il faut c’est anticiper les tendances de long terme. Et la période de Noël, traditionnellement propice aux achats même dans un contexte social chargé, est un excellent moment pour s’intéresser aux comportements de ces jeunes acheteurs et faire bonne impression auprès d’eux.  Établir de bonnes relations dès maintenant est la clef du succès pour de nombreuses années à venir. Donc même si la personne n’a que quinze ans, elle est particulièrement importante !

Et de quoi sont-ils friands, ces jeunes ? De l’expérience et encore de l’expérience : aller bien au-delà d’une transaction commerciale et privilégier le divertissement – avec à la clef des ateliers de méditation, des terrains de baskets improvisés etc. Cette quête d’expérience est particulièrement critique au moment de Noël. D’après les données Bazaarvoice, certes une majorité des consommateurs compte offrir des cadeaux « physiques » mais tout de même 30 % des acheteurs comptent offrir des présents sous la forme d’expériences que ce soit en matière d’artisanat, de gastronomie, de voyages etc. et la génération Z est celle qui va le plus loin en la matière parmi l’ensemble des autres consommateurs. 

Les jeunes générations sont avides de rapidité, de choses facilement disponibles, et surtout ne pas avoir à faire des efforts trop conséquents – c’est une génération de la facilité.

La génération Z, friande de cadeaux « expériences », veut avant tout trouver des produits qui lui permettent de se connecter aux autres personnes. Plus qu’une simple transaction, l’acte d’achat est censé correspondre à quelque chose qui résonne en eux, à quelque chose d’authentique et ils veulent pouvoir se sentir connectés à une marque ou un distributeur.

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?