89% des recruteurs pratiquent la cooptation mais seulement 32% des salariés ont déjà été coopté | QAPA

Seulement 32% des salariés ont déjà été cooptés et 56% ne l’ont jamais fait !

Prime à la cooptation : 63% des entreprises ne dépassent pas 1 000€

75% des entreprises disent coopter 1 salarié sur 4 en moyenne

73% cooptent des profils d’experts et 2% des débutants

 

Les 3 atouts de la cooptation pour les recruteurs :

88% : Des délais de recrutement plus courts

76% : Une Diminution des coûts du recrutement

59% : Une meilleure qualification des candidats

 

QAPA lance une prime de cooptation pour tous les intérimaires

QAPA, l’agence d’intérim 100% online, a interrogé* plus de 4,5 millions de candidats et 135 000 recruteurs afin d’en savoir plus sur une pratique d’embauche encore mal connue et pourtant bien en vogue : la cooptation. L’occasion également de lancer une prime de cooptation pour les intérimaires de la plateforme.

« Peu d’études ou de données sont disponibles sur le recrutement participatif, encore appelé parrainage et plus largement cooptation. L’APEC estimerait à environ 40% le recrutement de cadres par cooptation mais notre enquête montre que ce chiffre serait beaucoup plus important dans la volonté mais beaucoup moins dans les faits. Pou rpromouvoir cette pratique de recrutement, nous avons décidé de lancer une prime de cooptation pour les intérimaires présents sur QAPA. Ainsi, tous les intérimaires peuvent coopter autant de personnes qu’ils le souhaitent (amis, famille, collègues) et touchent une prime de cooptation de 20 euros par personne qui travaille même une seule journée chez QAPA intérim. Nous voulons à la fois développer la cooptation et aussirécompenser la fidélité et l’implication de tous nos intérimaires», a déclaréStéphanie Delestre, fondatrice et Présidente de QAPA.

Coopter ? Oui bien-sûr ! Le faire ? Bof…

Plus de 89% des recruteurs déclarent qu’ils pratiquent le recrutement participatif au sein de leur entreprise. Cependant, seulement 32% des salariés disent avoir déjà été cooptés au cours de leur carrière, ce qui est beaucoup moins important que prévu face à l’engouement des employeurs. De plus, 56%des salariés avouent qu’ils n’ont jamais parrainé une autre personne de leur entourage.

En tant que recruteur, pratiquez-vous la cooptation ?
Réponses Pourcentages
Oui 89%
Non 11%
En tant que salarié(e), avez-vous déjà été coopté(e) ?
Réponses Pourcentages
Oui 32%
Non 68%
En tant que salarié(e), avez-vous déjà parrainé une personne ?
Réponses Pourcentages
Oui 44%
Non 56%

Beaucoup d’atouts

Pourtant, les recruteurs voient énormément d’avantages à la cooptation. Ainsi, 88% mettent en avant la diminution des délais d’embauche. Le deuxième atout concerne à 76% les coûts plus faibles liés au recrutement. Une meilleure qualification des candidats est plébiscitée par 59% des recruteurs, bien loin devant la proximité des candidats aux valeurs de l’entreprise (43%) ou encore pour des délais et coûts de formation plus faibles (19%).

En tant que recruteur, quels sont pour vous les trois atouts majeurs de la cooptation ?
Classement Réponses Pourcentages
N°1 Délais de recrutement plus courts 88%
N°2 Diminution des coûts liés au recrutement 76%
N°3 Candidats mieux qualifiées 59%
N°4 Candidats proches de l’entreprise (valeurs, objectifs, etc.) 43%
N°5 Délais et coûts de formation plus courts 19%
N°6 Autre 4%

Chasseurs de primes

Beaucoup d’entreprises (65%) proposent une prime accordée au salarié qui déniche pour l’entreprise une perle rare dans son entourage. Les montants de ces primes sont très variables en fonction des sociétés. Ainsi, 34% des entreprises interrogées ne vont pas au-delà de 500€. 29% oscillent entre 500 et 1 000€, 21% vont jusqu’à 2 000€ et 11% poussent jusqu’à 3 000€. Seulement 5% de chanceux peuvent espérer plus de 3 000€ de prime à la cooptation.

Avez-vous une prime de cooptation dans votre entreprise ?
Réponses Pourcentages
Oui 65%
Non 35%
Si oui, de quel montant ?
Réponses Pourcentages
Moins de 500€ 34%
Entre 500 et 1 000€ 29%
Entre 1 000 et 2 000€ 21%
Entre 2 000 et 3 000€ 11%
Plus de 3 000€ 5%

Une moyenne de cooptation d’1 salarié sur 4

A la question, « Selon vous, en pourcentage, quelle part du recrutement est concernée par la cooptation en entreprise ? », 75% des personnes interrogées déclarent entre 20 et 30%. Une moyenne beaucoup plus basse que les chiffres communément admis.

Selon vous, en pourcentage, quelle part du recrutement est concernée par la cooptation en entreprise ?
Réponses Pourcentages
Moins de 20% 4%
Entre 20 et 30% 75%
Entre 30 et 50% 19%
Plus de 50% 2%

Les experts d’amis admis

Les recruteurs font appel à la cooptation pour des profils bien définis. Ainsi, seulement 2% l’utilisent pour embaucher des personnes débutantes et seulement 25% pour des salariés confirmés dans leur travail. En revanche,73% prônent la cooptation pour des profils d’experts dans leur métier.

Pour quel profil privilégiez-vous en priorité le recrutement par cooptation ?
Réponses Pourcentages
Débutant 2%
Confirmé 25%
Expert 73%

 

*Méthodologie : Sondage réalisé en novembre 2019 auprès de 135 000 recruteurs et 4,5 millions de candidats sur QAPA. Parmi ces personnes interrogées, 52% d’entre eux sont des non-cadres et 48% sont des cadres. Les chiffres et statistiques représentent un état des lieux de l’emploi en France. Répartition des secteurs d’activités concernés : Assistanat, Administration : 6% / BTP, Chantier, Bureau d’études : 6% / Commerce, Marketing, Vente : 17% / Conseil : 8% / Direction générale, Direction centre de profits : 5% / Informatique, Télécoms : 17% / Restauration, Tourisme, Hôtellerie, Loisirs : 14% / Santé, Social, Service à la personne : 9% / Production, Maintenance : 1% / Environnement, Aménagement : 1% / Distribution, Magasin : 5% / Gestion, Finance, RH, Comptabilité, Audit : 6% / Métallurgie, Mécanique, Aéronautique : 1% / Logistique, Achat, Stock, Transport : 3%, Agri-Agro – Agriculture, Viticulture, Pêche : 1%. Toutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?