Chief Data Officer de l’inspiration à l’action – infographie Informatica & EBG

Dans son baromètre « Chief Data Officer : de l’inspiration à l’action », mené en 2019 en partenariat avec EBG et Fifty-Five, Informatica souligne que la data est aujourd’hui aussi cruciale que stratégique pour assurer le futur des entreprises. En effet, elle est considérée comme un levier de croissance déterminant pour les entreprises par 85 % des professionnels interrogés.

Un constat qui renforce aujourd’hui l’importance d’une nouvelle fonction qui s’installe progressivement dans les organisations, celle du Chief Data Officer (CDO). Le CDO utilise la donnée comme une matière première pour améliorer la performance des services existants, et en déployer de nouveaux.

En France, le rôle du CDO est loin d’être anecdotique. En 2019, 59 % des répondants français comptent désormais un CDO ou équivalent dans leur entreprise. Un chiffre qui va évoluer au cours des prochaines années.

De plus, les entreprises font aujourd’hui face à trois défis majeurs à relever pour optimiser leur utilisation de la donnée et renforcer le rôle du CDO :

  • Difficultés à mener une politique de conduite du changement (54.21 %)
  • Une gouvernance de donnée non structurée (50.53 %)
  • Un manque de compétences en interne (32.11 %)

Ces défis dessinent les mesures prioritaires à mettre en place au sein de l’entreprise :

  1. Mettre en place une gouvernance : sécurité des données, cadre d’utilisation, qualité de la donnée (54.21 %)
  2. Abattre les silos data entre les différents métiers pour les unifier (37.89 %)
  3. Diffuser la culture data / être pédagogue / former aux nouveaux métiers (36.32 %)
  4. Se conformer à la réglementation (36.32 %)
  5. Travailler sur l’omnicanalité (33.16 %)

Constat que commente d’ailleurs Gilles Zekri, acting Country Manager, France«En France, le CDO est d’autant plus sollicité que les entreprises s’efforcent d’axer leur stratégie sur les données. Les CDO sont chargés de faire le pont entre l’IT et le business, tout en bâtissant une culture axée sur les données. Deux missions qui exigent des changements organisationnels importants afin d’être menées à bien. Pour réussir une transformation numérique axée sur la donnée, il est essentiel que le CDO la mette au cœur des stratégies. Il doit comprendre son importance en tant que valeur clé pour l’entreprise et son potentiel pour obtenir un avantage concurrentiel. Il se doit également d’établir des recommandations stratégiques conformes aux exigences légales.»

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?