E-commerce : la start-up parisienne QUANTA dévoile son classement 2017 des meilleurs outils de gestion de contenu (CMS)

Depuis 2012, l’expertise développée par QUANTA a permis d’améliorer les performances de centaines de sites de e-commerce. En consacrant pour la seconde année consécutive une étude aux principaux CMS du marché, la start-up reste fidèle à sa démarche : identifier les solutions les plus susceptibles de contribuer à l’augmentation des ventes ; aider les e-commerçants à s’orienter dans une offre de plus en plus abondante ; les inciter à placer la web performance au cœur de leurs stratégies de développement.


La web performance pour tous

Les enjeux de la web performance sont bien souvent méconnus des e-commerçants. Elle est pourtant essentielle. La web performance est ce qui permet de gagner du temps dans un secteur où stabilité et vitesse de connexion des sites sont des facteurs souvent décisifs pour se démarquer de ses concurrents. Qu’un site ralentisse ou soit momentanément indisponible, et c’est le chiffre d’affaires qui immédiatement en pâtit. L’exemple le plus éloquent est celui d’Amazon, dont l’étude a montré qu’en réduisant de 100 millisecondes le temps de chargement de ses pages, l’entreprise avait vu son taux de conversion progresser de 1%.
Ce qui est vrai pour Amazon l’est pour tous les e-commerçants. Y compris pour ceux, de taille intermédiaire, dont le chiffre d’affaires se situe entre 5 et 10 millions d’euros, et qui le plus souvent utilisent des solutions de type CMS pour commercialiser leur catalogue. D’où l’idée de consacrer à ces outils une étude actualisée chaque année en s’appuyant pour cela sur les outils développés par QUANTA pour mesurer et améliorer la web performance de ses clients.

7 CMS passés au crible

QUANTA, pour cette édition 2017 de son classement annuel, a sélectionné sept plateformes : WooCommerce, Shopify, Magento, Prestashop, BigCommerce et Demandware.
Comme l’an passé, pour chaque plateforme, 20 sites web affichant en moyenne 67 000 visiteurs par mois ont été analysés 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et ce pendant 14 jours. Grâce à l’expertise développée par QUANTA, il a été possible pour chaque site de reproduire le comportement d’un visiteur type, et d’évaluer page par page la vitesse et la disponibilité du site, tout au long du tunnel de vente.
Afin de rendre cette étude plus accessible, le choix a été fait, pour chaque solution, d’accompagner l’analyse détaillée de graphiques permettant une lecture synthétique des résultats. Les e-commerçants pourront ainsi se faire une idée précise des performances de chacune, mais également identifier celles correspondant le mieux à leurs besoins (certaines solutions pouvant être plus ou moins adaptées selon la taille et les moyens de l’entreprise).

And the winner is…

Plusieurs enseignements peuvent être tirés de cette édition 2017. Un constat tout d’abord : les vainqueurs, cette année, ne sont pas ceux de l’an passé. Demandware se hisse à la première place du podium, suivi de près par BigCommerce et Magento. Ce qui prouve qu’en matière de web performance, l’histoire n’est jamais écrite à l’avance. Autre enseignement important : les résultats sont serrés. Et l’on peut tout à fait imaginer que d’autres solutions qui ne figurent pas sur le podium cette année y trouvent leur place l’an prochain.
Enfin, la technologie ne fait pas tout :

« Bien configuré, adapté aux besoins du client, estime Guillaume Thibaux, co-fondateur de QUANTA, un CMS figurant en milieu de peloton pourra afficher des performances tout à fait satisfaisantes. La web performance n’est pas donnée d’avance. Elle s’acquiert. Au-delà des qualités intrinsèques de tel ou tel outil, les développeurs, et à leurs côtés les experts de la web performance, auront toujours leur mot à dire pour que la vitesse, la stabilité, et donc le taux de conversion des sites, soient au rendez-vous».

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?