La mobilité : un prérequis pour les occupants de bureaux et techniciens de maintenance – Jean Baptiste Dumont, DGD Planon Site Alpha

Apportant de nombreuses réponses aux opérationnels, la mobilité se positionne comme un axe de productivité majeure pour les entreprises. Dans ce contexte, au-delà des principaux domaines d’utilisation, la mobilité semble désormais se positionner comme un besoin-clé dans le monde de la GMAO (Gestion de la Maintenance assistée par ordinateur) et des domaines qui y sont rattachés. Avant d’en donner les principales raisons, nous allons dans un premier temps rappeler brièvement ce que représente la GMAO.

Une GMAO vise en premier lieu à assister les services maintenance des entreprises dans leurs missions. Elle peut également être utile dans d’autres services de l’entreprise, comme la production ou l’exploitation et proposer des services pratiques aux directions fonctionnelles, générales et plus largement aux utilisateurs de bureaux.

Très opérationnelle, la GMAO est donc un processus central pour nombre d’entreprises. Cela explique le lancement de nombreux portails fédérant des services orientés GMAO qui permettent un meilleur pilotage des opérations. Pour autant, la majorité de ces derniers étaient traditionnellement proposés sous forme de portails web non adaptés aux mobiles. C’est précisément dans ce cas que, poussées par les demandes des utilisateurs (techniciens et occupants de bureaux), de premières solutions mobiles ont commencé à émerger.

Pour autant, porter l’intégralité des fonctions de GMAO dans une approche mobile n’est pas nécessairement une bonne approche. Il convient en effet de penser aux principaux usages et de raisonner dans une logique de services fondamentaux et pratiques. Le portage intégral des fonctionnalités n’est pas une approche optimale.

S’appuyant sur le meilleur de la technologie smartphone, les portails mobiles doivent faciliter aussi bien les missions des techniciens de maintenance sur le terrain que ceux des utilisateurs de bureaux. Les services sont alors accessibles par tous depuis n’importe où pour une plus grande souplesse et davantage de productivité au quotidien.

Il est alors possible de gérer de très nombreuses opérations pour le technicien et les utilisateurs finaux.

Côté techniciens de maintenance

  • Synchronisation automatique : l’application mobile synchronise automatiquement les informations renseignées par le technicien sans manipulation spécifique de sa part ;
  • Multimédia : l’application mobile permet de renseigner le compte rendu sur place, d’y ajouter, le cas échéant, un commentaire ou une photo prise à l’aide du smartphone, et garantit de ce fait un rapport de qualité sans perte d’information ;
  • Multi clients : l’application permet de gérer les demandes d’intervention multi sites. Il est possible de mutualiser les équipes entre un nombre indéterminé de sites gérés. Le compte rendu est envoyé automatiquement via l’application mobile à la GMAO du site demandeur.

Côté utilisateurs finaux

Il est nécessaire de proposer des services pratiques permettant d’optimiser la productivité grâce aux mobiles et d’éviter par exemple de devoir retourner vers son poste de travail pour effecteur des tâches de tout ordre comme : réserver une salle de réunion en scannant un QR Code sur une porte, équiper une salle avec du matériel multimédia…

Aujourd’hui, les progrès réalisés par les fournisseurs du marché permettent de proposer des applications mobiles très conviviales et totalement adaptées pour répondre aux problématiques actuelles que rencontrent les professionnels de la maintenance et les utilisateurs de bureaux. Pour autant, il convient de se concentrer sur l’essentiel et de proposer des applications mobiles simples intégrant des fonctionnalités-clés. Ainsi, l’approche qui consiste à proposer toutes les fonctions d’une solution traditionnelle sur mobile n’est pas optimale et peut nuire aux principales attentes des opérationnels. Le pragmatisme est donc de rigueur en matière de mobilité.

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?