Ne négligez pas la conception de votre site Web par Luc Romano, Président Directeur Général d’Add Online

Partie 1 : le choix de la plateforme

Comme tout investissement, l’acquisition d’une plateforme e-commerce nécessite de se poser les bonnes questions. En effet, pour donner un exemple parlant, imaginez que vous souhaitiez vous acheter une voiture. Il vous paraitrait évident de vous demander si vous souhaitez acquérir un véhicule pour un usage familial, de loisir, de sport ou autre. Cela influera sur le choix du modèle et le prix. Cet exemple est également vrai dans le domaine du e-commerce.

Un site ecommerce est une entreprise avec comme toujours des questions de budgets d’investissement (le site), de fonctionnement (hébergement et maintenance) et de communication (référencement et publicité), il est important de tous les intégrer à leur juste importance en fonction de votre projet.

La première chose est de bien penser son projet. En effet, le e-commerce n’est pas un projet qui s’improvise. Que vais-je proposer, combien de ventes vais-je réaliser, est-ce nécessaire de connecter mon site à mon outil de gestion (ERP) ? Autant d’éléments qui vont influer sur la plateforme de CMS.

N’oublions pas que derrière un design se trouve souvent une architecture complexe. Il n’existe pas de mauvaise plateforme, mais des solutions dédiées à chaque type de besoin : wordpress, Drupal , Pretashop, Magento, Oxid etc. Ces différentes technologies permettront pour certaines de répondre à des besoins basiques et d’autres à des architectures et besoins spécifiques tant pour les sites de contenus que les sites de commerce.

Prenons quelques exemples qui permettent de réaliser un choix adapté à ses attentes :

Combien de ventes vais-je réaliser ? : Si le e-commerçant réalise plus de 10 ventes/jour, il est pertinent de penser à connecter la plateforme à un ERP. Il faudra donc sélectionner une plateforme capable d’intégrer une passerelle avec son ERP.

Quel est son objectif de chiffre d’affaires ? Cette indication permet de se donner une idée du nombre de transactions réalisées, de services à proposer aux clients, des espaces clients à créer, etc. Là aussi, cela permet de s’orienter vers une plateforme adaptée.

Mon site e-commerce doit-il être disponible en environnement mobile ? Soit pour une question de positionnement soit pour répondre à ma cible de clientèle.

Aurais-je un seul canal de vente entre mon site et mes magasins ? Vais-je proposer la vente en magasin ?

Il faut se rappeler que faire du e-commerce ne veut pas dire proposer une qualité de service dégradée. Les valeurs du « commerce » doivent rester une réelle priorité. Cela met également en avant la nécessité de bien concevoir son budget et de se donner les moyens de créer un site de qualité. N’oublions pas que l’ergonomie, la performance et la fiabilité du site sont des éléments forts qui influent sur la perception de valeur ressentie par le client.

Réfléchir en amont à son projet d’un point de vue architecture est donc une réelle nécessité souvent délaissée au profit d’autres considérations. Cela ne permet pas de pouvoir réaliser un projet équilibré et à terme revient à redévelopper un site plus adapté. Cela se traduit notamment par une perte de temps et peut amener le e-commerçant à engager des dépenses complémentaires notables.

Comme pour votre maison, les fondations de votre site feront qu’il sera solide et durable. Pensez donc à bien mettre en œuvre cette étape essentielle dans votre projet.

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?