Déclaration Sociale Nominative : à trois mois de l’échéance obligatoire, Sage renforce son dispositif d’accompagnement pour aider les entreprises à franchir la ligne d’arrivée

Concept of businessman and email spam with flying email

Au 20 septembre 2016 plus de 800 000 entreprises sont déjà passées à la DSN. 

Si la mobilisation continue de s’intensifier, la dernière ligne droite avant la généralisation de la DSN est déterminante, notamment pour les TPE et la Profession Comptable Libérale. Ce prochain trimestre se caractérise d’une part par le démarrage de la phase 3, plus complexe que les précédentes, et d’autre part, par le nombre d’entreprises qu’il reste à basculer. Pour aider les entreprises à finaliser leurs parcours de conformité, Sage, le leader du marché des solutions intégrées de comptabilité, gestion commerciale et de paie renforce son dispositif d’accompagnement.

Phase 3 : une étape plus complexe mais clé dans la réussite de la DSN

Au 1er janvier 2017, la DSN est obligatoire. 2016 a représenté un point d’inflexion décisif dans la montée en charge, et la mobilisation continue de s’intensifier à 3 mois de l’échéance. Après les grandes entreprises et les PME, c’est désormais au tour des TPE de s’y mettre.

Dès la paie de janvier 2017 (à déposer en février 2017), devront être conformes toutes les entreprises du secteur privé[1].

La DSN Phase 3 est entrée en production le 27 septembre. Les entreprises peuvent dorénavant transmettre leurs DSN en « Phase 3 » avec les nouvelles données Retraite et Prévoyance (en plus des données déjà transmises en Phase 2 : cotisations URSSAF…).
sage« Les entreprises n’ont plus que quelques mois pour être prêtes à temps. Dans le parcours DSN, la phase 3 est sans doute la plus complexe par le nombre d’organismes concernés et par la brièveté du calendrier. Pour les accompagner dans cette étape, nous avons renforcé notre dispositif de formation et livré les mises à jour nécessaires dans nos logiciels de paieQuel que soit son profil, qu’elle ait déjà démarré ou non la DSN, chaque entreprise doit trouver un accompagnement adapté à son profil. C’est en ce sens que nous avons renforcé notre offre de formation qui se veut multimodale et flexible » déclare Antoine Hermet, Directeur de Projet DSN chez Sage. 

Un dispositif d’accompagnement élargi et ajusté en fonction des entreprises, qu’elles aient ou non démarré la DSN

« Depuis le mois d’août, nous constatons une croissance de 64% des demandes de formation autour de la paie. Déjà en place depuis plusieurs mois, nous continuons d’enrichir nos outils et services d’assistance spécifiques DSN. Les équipes d’assistance ont été renforcées et les formations DSN renouvelées » continue Antoine Hermet.

A chaque profil d’entreprise sa formation :

Selon les besoins et les disponibilités des entreprises, les formations proposées se déclinent sous différentes formes. Elles peuvent être simples ou mixtes selon ces modalités :

  • Dans les locaux de l’entreprise ou à l’extérieur avec d’autres sociétés
  • Présentiel ou à distance (le client est formé depuis son poste de travail. On parle de classe virtuelle)
  • En e-learning avec plusieurs modules de formation en ligne

A ce jour, plus de 15 000 professionnels de la paie issus de TPE et PME et Experts Comptables ont été formés par Sage. Acteurs importants dans l’accompagnement des clients, les revendeurs Sage ? ont eux aussi bénéficié de formation afin de proposer aux clients le meilleur accompagnement.

Il manque une phrase de transition : Les offres proposées par Sage pour gérer la DSN :

  • Pour les entreprises de taille petite et moyenne (PME et TPE ?) qui gèrent la paie en interne avec une solution compatible DSN : Sage Paie & RH Génération i7 et son package de services d’assistance DSN Easy.
  • Pour les petites entreprises qui gèrent également la paie en interne : les logiciels Ciel et leur contrat d’assistance DSN tout inclus Ultraflex ou Flex Platinium, ou bien l’application de paie online Sage One Paie avec l’accompagnement de ses spécialistes métier
  • Pour les petites entreprises qui externalisent totalement la gestion de la paie à des experts comptables : Sage Production sociale.

Pour en savoir plus sur Sage et la DSN et découvrir le livre blanc inédit sur le sujet, rendez-vous sur le blog. 

[1] Les entreprises qui relèvent de la MSA et qui paient moins de 3000 € de cotisations auront une obligation de passer à la DSN avec les Paies d’avril 2017 à déposer en mai 2017

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Déclaration Sociale Nominative : à trois mois de l’échéance obligatoire, Sage renforce son dispositif d’accompagnement pour aider les entreprises à franchir la ligne d’arrivée

Concept of businessman and email spam with flying email 7th octobre, 2016

Au 20 septembre 2016 plus de 800 000 entreprises sont déjà passées à la DSN. 

Si la mobilisation continue de s’intensifier, la dernière ligne droite avant la généralisation de la DSN est déterminante, notamment pour les TPE et la Profession Comptable Libérale. Ce prochain trimestre se caractérise d’une part par le démarrage de la phase 3, plus complexe que les précédentes, et d’autre part, par le nombre d’entreprises qu’il reste à basculer. Pour aider les entreprises à finaliser leurs parcours de conformité, Sage, le leader du marché des solutions intégrées de comptabilité, gestion commerciale et de paie renforce son dispositif d’accompagnement.

Phase 3 : une étape plus complexe mais clé dans la réussite de la DSN

Au 1er janvier 2017, la DSN est obligatoire. 2016 a représenté un point d’inflexion décisif dans la montée en charge, et la mobilisation continue de s’intensifier à 3 mois de l’échéance. Après les grandes entreprises et les PME, c’est désormais au tour des TPE de s’y mettre.

Dès la paie de janvier 2017 (à déposer en février 2017), devront être conformes toutes les entreprises du secteur privé[1].

La DSN Phase 3 est entrée en production le 27 septembre. Les entreprises peuvent dorénavant transmettre leurs DSN en « Phase 3 » avec les nouvelles données Retraite et Prévoyance (en plus des données déjà transmises en Phase 2 : cotisations URSSAF…).
sage« Les entreprises n’ont plus que quelques mois pour être prêtes à temps. Dans le parcours DSN, la phase 3 est sans doute la plus complexe par le nombre d’organismes concernés et par la brièveté du calendrier. Pour les accompagner dans cette étape, nous avons renforcé notre dispositif de formation et livré les mises à jour nécessaires dans nos logiciels de paieQuel que soit son profil, qu’elle ait déjà démarré ou non la DSN, chaque entreprise doit trouver un accompagnement adapté à son profil. C’est en ce sens que nous avons renforcé notre offre de formation qui se veut multimodale et flexible » déclare Antoine Hermet, Directeur de Projet DSN chez Sage. 

Un dispositif d’accompagnement élargi et ajusté en fonction des entreprises, qu’elles aient ou non démarré la DSN

« Depuis le mois d’août, nous constatons une croissance de 64% des demandes de formation autour de la paie. Déjà en place depuis plusieurs mois, nous continuons d’enrichir nos outils et services d’assistance spécifiques DSN. Les équipes d’assistance ont été renforcées et les formations DSN renouvelées » continue Antoine Hermet.

A chaque profil d’entreprise sa formation :

Selon les besoins et les disponibilités des entreprises, les formations proposées se déclinent sous différentes formes. Elles peuvent être simples ou mixtes selon ces modalités :

  • Dans les locaux de l’entreprise ou à l’extérieur avec d’autres sociétés
  • Présentiel ou à distance (le client est formé depuis son poste de travail. On parle de classe virtuelle)
  • En e-learning avec plusieurs modules de formation en ligne

A ce jour, plus de 15 000 professionnels de la paie issus de TPE et PME et Experts Comptables ont été formés par Sage. Acteurs importants dans l’accompagnement des clients, les revendeurs Sage ? ont eux aussi bénéficié de formation afin de proposer aux clients le meilleur accompagnement.

Il manque une phrase de transition : Les offres proposées par Sage pour gérer la DSN :

  • Pour les entreprises de taille petite et moyenne (PME et TPE ?) qui gèrent la paie en interne avec une solution compatible DSN : Sage Paie & RH Génération i7 et son package de services d’assistance DSN Easy.
  • Pour les petites entreprises qui gèrent également la paie en interne : les logiciels Ciel et leur contrat d’assistance DSN tout inclus Ultraflex ou Flex Platinium, ou bien l’application de paie online Sage One Paie avec l’accompagnement de ses spécialistes métier
  • Pour les petites entreprises qui externalisent totalement la gestion de la paie à des experts comptables : Sage Production sociale.

Pour en savoir plus sur Sage et la DSN et découvrir le livre blanc inédit sur le sujet, rendez-vous sur le blog. 

[1] Les entreprises qui relèvent de la MSA et qui paient moins de 3000 € de cotisations auront une obligation de passer à la DSN avec les Paies d’avril 2017 à déposer en mai 2017

By
@coesteve1
backtotop