Dimension Data rend public un condensé de l’analyse des données des 9 premières étapes du Tour de France

Les coureurs du Tour de France ont gravi 9 000 mètres dans les Pyrénées, soit une altitude combinée plus élevée que celle de l’Everest

Dimension Data, fournisseur international de services TIC, qui traite et analyse les données provenant des capteurs de toute dernière génération placés sous les selles des coureurs du Tour de France, vient de rendre public un condensé des données traitées et analysées par l’entreprise au cours des neuf premières étapes.

Lors de ces neuf premières étapes, l’équipe technique de Dimension Data ayant pris place dans le camion Big Data présent sur le Tour a jusqu’ici traité les données issues de 59,70 millions de relevés et déroulé 5 400 mètres de câble.

Quatre arrivées au sprint ont eu lieu lors des neuf premières étapes. Même si Mark Cavendish, de l’équipe Dimension Data, en a gagné trois, il n’est pas l’homme le plus rapide du Tour. C’est Marcel Kittel (EQS) qui a atteint la vitesse très élevée de 74,27 km/h lors de la sixième étape.

C’est lors de la troisième étape que les coureurs sont restés le plus longtemps en selle, soit une durée de 05h 59′ 54 ». Au cours des septième, huitième et neuvièmes étapes dans les Pyrénées, les coureurs ont gravi 9 000 mètres, ce qui équivaut à une altitude combinée plus élevée que celle de l’Everest. La vitesse moyenne la moins rapide lors d’une ascension a oscillé entre 13,6 km/h et 15,8 km/h.

Infographie_TourdeFrance

Quelques statistiques supplémentaires :

  • 162,5 km (étape 7) – distance la plus courte parcourue en une seule journée
  • 237,5 km (étape 4) – distance la plus longue parcourue en une seule journée
  • 196,6 km – distance moyenne parcourue chaque jour
  • 44,35 km/h – vitesse moyenne la plus élevée lors d’une étape (étape 1)
  • La vitesse moyenne de Chris Froome, porteur du maillot jaune, a été de 39,67 km/h au cours des neuf premières étapes

Dimension Data a fait savoir que les données du coureur, traitées par le biais de sa solution de cloud hybride, mobilisaient plus de 100 serveurs virtuels sur lesquels reposent 300 services de cloud unique à disponibilité de 99,999 %. Autre prouesse technologique : les 198 coureurs répartis en 22 équipes génèrent 42 000 points spatiaux et 75 millions de points géospatiaux.

Adam Foster, Group Executive – Sports Practice de Dimension Data déclare « Les capteurs de toute dernière génération placés sous les selles des coureurs ont permis de multiplier par dix la couverture de capture des données : de 100 mètres en 2015 à 1 000 mètres cette année. Cela signifie qu’il est désormais possible de faire vivre le Tour en temps réel, de façon optimisée, en proposant une expérience enrichie et en donnant aux téléspectateurs, aux médias, aux fans de cyclisme et aux commentateurs de la course des informations détaillées relatives à certains aspects du sport qui n’étaient pas disponibles jusqu’à présent. »

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Dimension Data rend public un condensé de l’analyse des données des 9 premières étapes du Tour de France

13th juillet, 2016

Les coureurs du Tour de France ont gravi 9 000 mètres dans les Pyrénées, soit une altitude combinée plus élevée que celle de l’Everest

Dimension Data, fournisseur international de services TIC, qui traite et analyse les données provenant des capteurs de toute dernière génération placés sous les selles des coureurs du Tour de France, vient de rendre public un condensé des données traitées et analysées par l’entreprise au cours des neuf premières étapes.

Lors de ces neuf premières étapes, l’équipe technique de Dimension Data ayant pris place dans le camion Big Data présent sur le Tour a jusqu’ici traité les données issues de 59,70 millions de relevés et déroulé 5 400 mètres de câble.

Quatre arrivées au sprint ont eu lieu lors des neuf premières étapes. Même si Mark Cavendish, de l’équipe Dimension Data, en a gagné trois, il n’est pas l’homme le plus rapide du Tour. C’est Marcel Kittel (EQS) qui a atteint la vitesse très élevée de 74,27 km/h lors de la sixième étape.

C’est lors de la troisième étape que les coureurs sont restés le plus longtemps en selle, soit une durée de 05h 59′ 54 ». Au cours des septième, huitième et neuvièmes étapes dans les Pyrénées, les coureurs ont gravi 9 000 mètres, ce qui équivaut à une altitude combinée plus élevée que celle de l’Everest. La vitesse moyenne la moins rapide lors d’une ascension a oscillé entre 13,6 km/h et 15,8 km/h.

Infographie_TourdeFrance

Quelques statistiques supplémentaires :

  • 162,5 km (étape 7) – distance la plus courte parcourue en une seule journée
  • 237,5 km (étape 4) – distance la plus longue parcourue en une seule journée
  • 196,6 km – distance moyenne parcourue chaque jour
  • 44,35 km/h – vitesse moyenne la plus élevée lors d’une étape (étape 1)
  • La vitesse moyenne de Chris Froome, porteur du maillot jaune, a été de 39,67 km/h au cours des neuf premières étapes

Dimension Data a fait savoir que les données du coureur, traitées par le biais de sa solution de cloud hybride, mobilisaient plus de 100 serveurs virtuels sur lesquels reposent 300 services de cloud unique à disponibilité de 99,999 %. Autre prouesse technologique : les 198 coureurs répartis en 22 équipes génèrent 42 000 points spatiaux et 75 millions de points géospatiaux.

Adam Foster, Group Executive – Sports Practice de Dimension Data déclare « Les capteurs de toute dernière génération placés sous les selles des coureurs ont permis de multiplier par dix la couverture de capture des données : de 100 mètres en 2015 à 1 000 mètres cette année. Cela signifie qu’il est désormais possible de faire vivre le Tour en temps réel, de façon optimisée, en proposant une expérience enrichie et en donnant aux téléspectateurs, aux médias, aux fans de cyclisme et aux commentateurs de la course des informations détaillées relatives à certains aspects du sport qui n’étaient pas disponibles jusqu’à présent. »

By
@coesteve1
backtotop