La vision marketing IT de la Gestion électronique de documents et de la Mobilité avec Nicolas Brogné, Jouve

Responsable Marketing de l’activité IT Solutions au sein de Jouve, Nicolas Brogné a accepté de répondre à nos questions avec sa vision marketing IT.

DOCaufutur: Nicolas, qu’intègre pour vous la mobilité ?

Nicolas BrognéPour Jouve, la mobilité doit être centrée sur les utilisateurs. Elle doit privilégier leurs usages, que ce soit sur les sites, les applications sur smartphones ou tablettes ainsi que les objets connectés mobiles. En effet, nous sommes aujourd’hui entrés dans l’ère de « l’ultra-mobilité », du «  Mobile First ». Le smartphone est devenu l’écran incontournable ! Toujours dans notre poche, il est le support privilégié pour toutes nos opérations au quotidien. La mobilité ne cesse de redéfinir les usages et les modèles économiques. Une stratégie ECM[1] centrée sur la mobilité devient donc indispensable.

DOCaufutur: où en est-on de l’état de l’art de la GED ?

Au-delà de ses fonctions  de consultation, d’édition, de partage et de collaboration, on observe deux nouvelles tendances.

La première évolution concerne le Big Data. Les GED doivent désormais gérer un volume d’information augmentant de façon exponentielle. Pour gérer cette croissance, les GED doivent offrir plus d’interactivité aux utilisateurs en donnant notamment accès au contenu le plus pertinent de la façon la plus intuitive et rapide. Il est donc indispensable de repenser la gestion des contenus en offrant des interfaces de recherche plus performantes, couplées à des enrichissements métiers adaptés.

La seconde tendance forte de la GED, la mobilité, doit désormais être intégrée dans toutes les solutions du marché. Celles-ci doivent  permettre de gérer et de consulter les contenus à tout moment, en tout lieu et sur tous les terminaux.

DOCaufutur: quels sont les impacts de la mobilité sur les processus de GED ?

L’hétérogénéité des appareils constitue un premier défi car il faut créer une expérience utilisateur homogène sur tous les appareils (mobiles ou non), quels que soient la taille de l’écran et le système d’exploitation.

Ensuite, la sécurisation des connexions et des accès aux contenus doit être renforcée : les risques de connexion au système de l’entreprise et d’accès frauduleux à des contenus critiques sont démultipliés. Les exigences de sécurité sont d’autant plus fortes.

L’étanchéité des données personnelles et professionnelles au sein des appareils mobiles doit également être assurée, notamment compte tenu de la constante progression du BYOD (Bring Your Own Device).

Enfin, la synchronisation des contenus : les pertes de connexion ou  la faiblesse du réseau peuvent générer des problèmes d’accessibilité. Dans ce contexte, accéder aux documents à tout moment nécessite une synchronisation efficace, gérant intelligemment l’édition hors-ligne de documents.

DOCaufutur: comment y répondre en terme d’organisation ?

Le principal challenge est la formation des utilisateurs. Il faut privilégier la communication interne et informer les collaborateurs qu’une plateforme GED mobile est disponible. Les employés doivent en priorité être sensibilisés  aux nouveaux usages et les bonnes pratiques en matière de sécurité doivent être instaurées et partagées.

DOCaufutur: quelles technologies permettent de palier ou de répondre aux impératifs de la mobilité ?

La GED doit disposer d’API mobiles (IOS et Android) afin de construire ou d’étendre des applications conçues spécifiquement pour un usage mobile.

L’utilisation de la GED dans un mode cloud, permet d’accéder plus simplement aux contenus de l’entreprise en mobilité.
La GED doit également intégrer des fonctions de synchronisation de contenus afin de les diffuser intelligemment sur les supports mobiles dans l’optique d’un usage offline.
Côté sécurité, l’accès de contenus GED en mobilité requiert l’usage des protocoles sécurisés de type HTTPS, VPN couplés à l’exploitation de certificats et de systèmes d’authentification (annuaires d’entreprise, gestionnaire d’identités,…). L’utilisation de solutions de Mobile Device Management offre dans certains cas des mécanismes de sécurisation complémentaires pour que les collaborateurs accèdent aux ressources de l’entreprise depuis l’extérieur.

DOCaufutur: que proposez-vous ou proposeriez-vous pour une plus grande adéquation réponse aux besoins / solution proposée ?

La mobilité est particulièrement adaptée à la capture de documents à la source. Des solutions comme Jouve Mobile Capture permettent à partir de la photo de documents (par exemple des pièces justificatives…) de reconnaître le type du document, d’extraire et de contrôler les données.

Ainsi une classification et une indexation automatique des documents peuvent être effectuées en mobilité.

Selon le type de documents, les données extraites et la personne utilisant l’application, un document peut être classé automatiquement et enrichi des métadonnées correspondantes.

 

[1] Enterprise Content Management

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

La vision marketing IT de la Gestion électronique de documents et de la Mobilité avec Nicolas Brogné, Jouve

6th mars, 2016

Responsable Marketing de l’activité IT Solutions au sein de Jouve, Nicolas Brogné a accepté de répondre à nos questions avec sa vision marketing IT.

DOCaufutur: Nicolas, qu’intègre pour vous la mobilité ?

Nicolas BrognéPour Jouve, la mobilité doit être centrée sur les utilisateurs. Elle doit privilégier leurs usages, que ce soit sur les sites, les applications sur smartphones ou tablettes ainsi que les objets connectés mobiles. En effet, nous sommes aujourd’hui entrés dans l’ère de « l’ultra-mobilité », du «  Mobile First ». Le smartphone est devenu l’écran incontournable ! Toujours dans notre poche, il est le support privilégié pour toutes nos opérations au quotidien. La mobilité ne cesse de redéfinir les usages et les modèles économiques. Une stratégie ECM[1] centrée sur la mobilité devient donc indispensable.

DOCaufutur: où en est-on de l’état de l’art de la GED ?

Au-delà de ses fonctions  de consultation, d’édition, de partage et de collaboration, on observe deux nouvelles tendances.

La première évolution concerne le Big Data. Les GED doivent désormais gérer un volume d’information augmentant de façon exponentielle. Pour gérer cette croissance, les GED doivent offrir plus d’interactivité aux utilisateurs en donnant notamment accès au contenu le plus pertinent de la façon la plus intuitive et rapide. Il est donc indispensable de repenser la gestion des contenus en offrant des interfaces de recherche plus performantes, couplées à des enrichissements métiers adaptés.

La seconde tendance forte de la GED, la mobilité, doit désormais être intégrée dans toutes les solutions du marché. Celles-ci doivent  permettre de gérer et de consulter les contenus à tout moment, en tout lieu et sur tous les terminaux.

DOCaufutur: quels sont les impacts de la mobilité sur les processus de GED ?

L’hétérogénéité des appareils constitue un premier défi car il faut créer une expérience utilisateur homogène sur tous les appareils (mobiles ou non), quels que soient la taille de l’écran et le système d’exploitation.

Ensuite, la sécurisation des connexions et des accès aux contenus doit être renforcée : les risques de connexion au système de l’entreprise et d’accès frauduleux à des contenus critiques sont démultipliés. Les exigences de sécurité sont d’autant plus fortes.

L’étanchéité des données personnelles et professionnelles au sein des appareils mobiles doit également être assurée, notamment compte tenu de la constante progression du BYOD (Bring Your Own Device).

Enfin, la synchronisation des contenus : les pertes de connexion ou  la faiblesse du réseau peuvent générer des problèmes d’accessibilité. Dans ce contexte, accéder aux documents à tout moment nécessite une synchronisation efficace, gérant intelligemment l’édition hors-ligne de documents.

DOCaufutur: comment y répondre en terme d’organisation ?

Le principal challenge est la formation des utilisateurs. Il faut privilégier la communication interne et informer les collaborateurs qu’une plateforme GED mobile est disponible. Les employés doivent en priorité être sensibilisés  aux nouveaux usages et les bonnes pratiques en matière de sécurité doivent être instaurées et partagées.

DOCaufutur: quelles technologies permettent de palier ou de répondre aux impératifs de la mobilité ?

La GED doit disposer d’API mobiles (IOS et Android) afin de construire ou d’étendre des applications conçues spécifiquement pour un usage mobile.

L’utilisation de la GED dans un mode cloud, permet d’accéder plus simplement aux contenus de l’entreprise en mobilité.
La GED doit également intégrer des fonctions de synchronisation de contenus afin de les diffuser intelligemment sur les supports mobiles dans l’optique d’un usage offline.
Côté sécurité, l’accès de contenus GED en mobilité requiert l’usage des protocoles sécurisés de type HTTPS, VPN couplés à l’exploitation de certificats et de systèmes d’authentification (annuaires d’entreprise, gestionnaire d’identités,…). L’utilisation de solutions de Mobile Device Management offre dans certains cas des mécanismes de sécurisation complémentaires pour que les collaborateurs accèdent aux ressources de l’entreprise depuis l’extérieur.

DOCaufutur: que proposez-vous ou proposeriez-vous pour une plus grande adéquation réponse aux besoins / solution proposée ?

La mobilité est particulièrement adaptée à la capture de documents à la source. Des solutions comme Jouve Mobile Capture permettent à partir de la photo de documents (par exemple des pièces justificatives…) de reconnaître le type du document, d’extraire et de contrôler les données.

Ainsi une classification et une indexation automatique des documents peuvent être effectuées en mobilité.

Selon le type de documents, les données extraites et la personne utilisant l’application, un document peut être classé automatiquement et enrichi des métadonnées correspondantes.

 

[1] Enterprise Content Management

By
@coesteve1
backtotop