Les Do and Don’t du E-commerce en 2016 ! by WiziShop

Vector concept of cloud services on mobile phone such as storage, computing, search, photo album, data exchange. With colorful icons or web buttons around mobile device.

DO : Rédiger du contenu SEO friendly

Le contenu reste, en 2016, un des critères les plus importants pour attirer les faveurs de Google. Il faut miser sur la qualité en rédigeant du contenu cohérent, attractif et optimisé pour le référencement.

DO : Penser mobile

Misez sur une expérience d’achat réussie en proposant un site capable de s’adapter à la volée à la taille de l’écran du terminal utilisé pour le consulter, que ce soit depuis un ordinateur, une tablette, un smartphone, et même un nouvel appareil en vogue, une phablette !

DO : Adopter un marketing one to one

Mettre en place une stratégie marketing efficace qui s’adapte à chaque consommateur apparaît de plus en plus évident compte tenu des attentes bien spécifiques de chacun. Ainsi, après avoir analysé les comportements, habitudes et désirs de chaque client, l’objectif est de lui proposer des produits et des promotions personnalisées et optimiser ainsi son retour sur investissement.

DO : Diffuser sur les guides shopping et Places de marché

C’est un véritable levier de chiffre d’affaires pour les sites e-commerce en quête de visibilité. Les places de marché, et plus récemment les guides shopping, sont devenus de véritables outils à intégrer dans sa stratégie e-commerce tant leurs résultats peuvent être bénéfiques.

DO : Faire rimer Social Media et rentabilité

Être présent sur les réseaux sociaux n’est déjà plus suffisant. Interagir avec sa communauté et créer des liens avec ses ambassadeurs sont devenus des pratiques communes des Social Media Manager experimentés. Aussi, les réseaux sociaux sont devenus un véritable canal d’acquisition. Facebook, et récemment Instagram, mettent à votre disposition des outils pour promouvoir vos produits et obtenir du trafic qualifié.

DON’T : Penser CA et uniquement CA

Évidemment, l’augmentation de votre chiffre d’affaires est l’essence même de votre activité. Mais de nouveaux enjeux digitaux apparaissent tels que l’e-reputation notamment, qui n’est plus à négliger. Choyer ses ambassadeurs, interagir avec ses communautés et soigner son image deviennent des objectifs primordiaux pour assurer la pérennité de son site e-commerce.

DON’T : Harceler les blogeurs

Leur influence et leur visibilité peuvent être des atouts majeurs pour votre site mais rappelez-vous que ce sont des êtres humains eux aussi ! Les blogueurs, comme les journalistes, sont très sollicités. En échange du temps et de l’attention qu’ils pourront vous accorder, pensez à leur envoyer un cadeau en titre de remerciement : un de vos produits, une invitation à un évènement…

DON’T : Abuser du netlinking et des annuaires

Vous ne serez pas le premier à essayer de tromper Google avec ce genre de pratiques abusives pour obtenir toujours plus de liens. Sachez que le géant des moteurs de recherche favorise la qualité et pénalise fortement les boutiques en ligne des tricheurs.

DON’T : Séparer votre e-commerce et votre commerce physique

Si elles furent longtemps traitées séparément, en 2016, il sera de plus en plus commun de réconcilier les interactions online et offline avec le client. Plus d’un consommateur sur 2 fait des recherches en ligne avant d’acheter en magasin. Il devient primordial d’identifier ces clients et leur offrir des services et avantages adaptés.

DON’T : Figer votre site en 2015

Que ce soit en terme de design, de référencement ou de techniques marketing, le web est un secteur en constante évolution. Votre site e-commerce doit s’adapter au mieux à ces changements afin de rester compétitif et de se différencier des concurrents.

Pour en savoir plus : wizishop.fr

infographie-ecommerce-2016
Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Les Do and Don’t du E-commerce en 2016 ! by WiziShop

Vector concept of cloud services on mobile phone such as storage, computing, search, photo album, data exchange. With colorful icons or web buttons around mobile device. 15th janvier, 2016

DO : Rédiger du contenu SEO friendly

Le contenu reste, en 2016, un des critères les plus importants pour attirer les faveurs de Google. Il faut miser sur la qualité en rédigeant du contenu cohérent, attractif et optimisé pour le référencement.

DO : Penser mobile

Misez sur une expérience d’achat réussie en proposant un site capable de s’adapter à la volée à la taille de l’écran du terminal utilisé pour le consulter, que ce soit depuis un ordinateur, une tablette, un smartphone, et même un nouvel appareil en vogue, une phablette !

DO : Adopter un marketing one to one

Mettre en place une stratégie marketing efficace qui s’adapte à chaque consommateur apparaît de plus en plus évident compte tenu des attentes bien spécifiques de chacun. Ainsi, après avoir analysé les comportements, habitudes et désirs de chaque client, l’objectif est de lui proposer des produits et des promotions personnalisées et optimiser ainsi son retour sur investissement.

DO : Diffuser sur les guides shopping et Places de marché

C’est un véritable levier de chiffre d’affaires pour les sites e-commerce en quête de visibilité. Les places de marché, et plus récemment les guides shopping, sont devenus de véritables outils à intégrer dans sa stratégie e-commerce tant leurs résultats peuvent être bénéfiques.

DO : Faire rimer Social Media et rentabilité

Être présent sur les réseaux sociaux n’est déjà plus suffisant. Interagir avec sa communauté et créer des liens avec ses ambassadeurs sont devenus des pratiques communes des Social Media Manager experimentés. Aussi, les réseaux sociaux sont devenus un véritable canal d’acquisition. Facebook, et récemment Instagram, mettent à votre disposition des outils pour promouvoir vos produits et obtenir du trafic qualifié.

DON’T : Penser CA et uniquement CA

Évidemment, l’augmentation de votre chiffre d’affaires est l’essence même de votre activité. Mais de nouveaux enjeux digitaux apparaissent tels que l’e-reputation notamment, qui n’est plus à négliger. Choyer ses ambassadeurs, interagir avec ses communautés et soigner son image deviennent des objectifs primordiaux pour assurer la pérennité de son site e-commerce.

DON’T : Harceler les blogeurs

Leur influence et leur visibilité peuvent être des atouts majeurs pour votre site mais rappelez-vous que ce sont des êtres humains eux aussi ! Les blogueurs, comme les journalistes, sont très sollicités. En échange du temps et de l’attention qu’ils pourront vous accorder, pensez à leur envoyer un cadeau en titre de remerciement : un de vos produits, une invitation à un évènement…

DON’T : Abuser du netlinking et des annuaires

Vous ne serez pas le premier à essayer de tromper Google avec ce genre de pratiques abusives pour obtenir toujours plus de liens. Sachez que le géant des moteurs de recherche favorise la qualité et pénalise fortement les boutiques en ligne des tricheurs.

DON’T : Séparer votre e-commerce et votre commerce physique

Si elles furent longtemps traitées séparément, en 2016, il sera de plus en plus commun de réconcilier les interactions online et offline avec le client. Plus d’un consommateur sur 2 fait des recherches en ligne avant d’acheter en magasin. Il devient primordial d’identifier ces clients et leur offrir des services et avantages adaptés.

DON’T : Figer votre site en 2015

Que ce soit en terme de design, de référencement ou de techniques marketing, le web est un secteur en constante évolution. Votre site e-commerce doit s’adapter au mieux à ces changements afin de rester compétitif et de se différencier des concurrents.

Pour en savoir plus : wizishop.fr

infographie-ecommerce-2016
By
@coesteve1
backtotop