Appliquer les meilleures pratiques tout au long du cycle de vie des projets d’investissement – Par Steven Kratsis, vice-président, Engineering and Construction, EURA, AspenTech

Tablet PC

Dans le secteur du génie civil et du BTP, la concurrence acharnée est le moteur de l’excellence et de l’innovation. Les propriétaires-exploitants continuent d’exiger les meilleures offres, mais la qualité des produits et l’expérience sont plus importantes que les prix. Face à la poursuite de la mondialisation, les entreprises de génie civil ne peuvent se développer et survivre qu’en accélérant leurs propositions de projet, en apportant de la valeur ajoutée à la conception et en fournissant des services qui les différencient. Les entreprises de génie civil et de BTP doivent également être flexibles pour gérer les changements en utilisant les compétences et les technologies nécessaires pour être un partenaire fiable pour leurs clients de l’industrie pétrolière et gazière.

Dans ce contexte, comment ces entreprises peuvent-elles survivre et prospérer en vue de remporter des contrats ? La gestion des risques et de l’évolution des projets est un aspect fondamental de l’activité. Les projets ne se déroulent pas toujours sans subir des transformations. La gestion des événements imprévus et la réduction de l’impact sur les coûts, les ressources et les matériaux sont essentielles pour apporter de la valeur ajoutée lorsque les grandes entreprises pétrolières et gazières souhaitent que les entreprises de génie civil et de BTP limitent les retards coûteux ou les problèmes de production. Les entreprises de génie civil et de BTP doivent considérer qu’elles jouent un rôle à part entière dans le secteur pétrolier et gazier. L’adoption des meilleures pratiques permet d’élaborer de meilleures offres et de réaliser des économies tout au long du cycle de vie des projets d’investissement pour améliorer la prise de décision.

Acheteurs et soumissionnaires : la relation entre le succès et l’échec

La relation entre les acheteurs et les soumissionnaires est vitale pour le succès de l’industrie du BTP. Les propriétaires-exploitants ont l’impression d’être sur un « marché acheteur » caractérisé par l’insistance d’un meilleure prise en charge de la part de leurs fournisseurs de services de construction et le souhait de contrats aux plus bas prix. En revanche, le besoin d’offres de services de conception-réalisation de qualité est primordial. Pour les propriétaires-exploitants, les appels d’offres ne devraient pas toujours se résumer à une question de coûts, car cette stratégie ne garantit pas le meilleur rapport qualité/prix.

De nombreuses raisons peuvent expliquer le succès ou l’échec d’une offre. Cependant, de trop nombreux entrepreneurs ne parviennent pas à évaluer et à calculer les coûts réels des projets. Il est essentiel d’inclure avec précision tous les frais, risques et coûts de production, et de ne pas sous-estimer un projet. En revanche, surestimer un projet peut également être préjudiciable pour remporter un appel d’offres. Il est possible de travailler plus efficacement et d’améliorer les résultats en intégrant chaque étape dans le cycle des profits. L’intégration d’une plus grande précision et d’une meilleure prévisibilité dans un projet permet aux entreprises de génie civil et de BTP d’être flexibles, fiables et efficaces tout au long du cycle de vie du projet.

Les coûts augmentent plus rapidement que le prix du pétrole. En conséquence, un projet qui ne peut pas être géré de façon économique sera retardé ou annulé. Lors d’une étude réalisée par PwC sur le marché des projets d’investissement au Moyen-Orient, 80 % des entreprises interrogées ont déclaré que leurs projets avaient été retardés, 46 % déclarant qu’ils avaient retardés de plus de six mois. La réalisation des projets sans dépassement de budget est également un aspect important : seulement 36 % des entreprises interrogées ont déclaré que leurs projets avaient été réalisés sans dépassement de budget.

Appliquer les meilleures pratiques pour réussir

Qu’il s’agisse de gérer des projets à grande échelle ou de moindre envergure, être un fournisseur privilégié dans le secteur du génie civil et du BTP confère un avantage pour remporter des contrats. En appliquant la différenciation commerciale, une entreprise d’ingénierie conserve une longueur d’avance sur la concurrence et développe des relations durables plus fortes avec les propriétaires-exploitants.

Aujourd’hui, il faut hiérarchiser les projets les plus rentables et les stratégies à mettre en œuvre avant toutes dépenses d’investissement. Les évaluateurs des coûts doivent avoir une meilleure visibilité des coûts et mieux les maîtriser dès le début du cycle de vie des projets pour identifier les problèmes et les risques, et se préparer plus efficacement. Pour les entreprises de génie civil et de BTP, une approche des flux de production intégrée impliquant tous les domaines de l’ingénierie dans la phase de conception est essentielle pour prendre les meilleures décisions économiques. En outre, la sélection des outils logiciels appropriés apporte la flexibilité requise pour répondre aux enjeux commerciaux. Les meilleures pratiques permettant de réduire les coûts sont les suivantes :

  • L’utilisation du même logiciel par le propriétaire-exploitant et l’entreprise de génie civil et de BTP, en particulier s’il est utilisé avec un système logiciel transparent, permet de communiquer clairement la portée du projet et les ressources requises. Le propriétaire utilise ce logiciel pour évaluer les offres en les comparant et s’assure qu’aucun aspect n’a été oublié.
  • Utiliser un système d’estimation pouvant être intégré avec l’environnement de modélisation des procédés et le logiciel d’ingénierie de base. Cette approche permet de réévaluer rapidement l’estimation en fonction des modifications techniques conceptuelles et d’assurer la cohérence de la gestion des changements du projet.
  • Utiliser la même plate-forme d’estimation, de la préfaisabilité à l’estimation détaillée. Cette approche permet d’améliorer la productivité de l’évaluateur à hauteur de 80 %.

Les entreprises de génie civil et de BTP qui adoptent des techniques de modélisation de projet intégrées et qui intègrent de la flexibilité dans la gestion de leurs risques ou les modifications du projet aideront les entreprises pétrolières et gazières. Elles peuvent ainsi apporter une énorme valeur ajoutée à leurs clients et gérer des projets d’envergure plus efficacement. Une entreprise de génie civil et de BTP qui réduit considérablement (de 20 à 30 %) la durée du cycle d’un projet de développement de puits de pétrole et de gaz peut aider son client à obtenir des résultats beaucoup plus rapidement.

Les logiciels d’évaluation économique facilitent la tâche

Aujourd’hui, dans ce secteur, les fonctions de l’ingénieur des procédés vont de plus en plus au-delà de la modélisation des procédés et des calculs traditionnels. L’optimisation de la conception par rapport à un certain nombre d’objectifs en termes de conception présente des problèmes, qui incluent plusieurs changements au cours de la conception et de l’ingénierie de base. Les entreprises de génie civil et de BTP ont des opportunités de remporter des contrats du gouvernement et des entreprises privées. La difficulté est d’être capable de gérer de façon productive la réglementation, les stratégies d’achat et l’évolution des tendances du marché mondial. La principale répercussion des turbulences de l’industrie constitue un autre problème : elle a créé une pénurie de compétences qui freine les progrès dans l’ombre des nombreux spécialistes qui vont bientôt prendre leur retraite. Ce « déficit de connaissances » résulte d’un manque d’investissement dans des formations de qualité et le développement des compétences. Les entreprises qui investissent dans le développement des compétences nécessaires, qui pensent stratégiquement et qui fonctionnent efficacement aujourd’hui survivront. Une formation cohérente et efficace améliore également le procédé et la rentabilité, et ne doit pas être considérée comme une dépense, mais comme un investissement.

Avec un logiciel d’ingénierie intégré, les ingénieurs et les chefs de projet peuvent répondre à la demande en disposant des outils nécessaires pour faire des compromis entre le rendement des procédés, la fiabilité, la consommation d’énergie, ainsi que les coûts d’investissement et les coûts d’exploitation, sans compromettre la qualité ou encourir des coûts inutiles. Les technologies logicielles avancées jouent un rôle important en fournissant des outils d’ingénierie intégrés pour produire des modèles sûrs, précis et efficaces. Ces outils offrent des fonctionnalités améliorées faciles à utiliser et apportent des connaissances intégrées, qui facilitent la collaboration et permettent à la nouvelle génération d’ingénieurs d’apporter rapidement de la valeur ajoutée aux projets et de respecter les normes. En conséquence, il est essentiel d’abandonner les outils d’estimation des coûts traditionnels tels qu’Excel pour remporter des contrats.

Pour proposer des offres rentables, de nombreuses entreprises ont mis en œuvre la suite logicielle aspenONE afin d’accélérer les propositions de projet et la conception de procédés supérieurs. Les solutions d’AspenTech améliorent considérablement la capacité à estimer avec précision les coûts des projets dès le début et à proposer une offre plus rapidement. En outre, elles améliorent la communication entre les entreprises de génie civil et de BTP et les propriétaires-exploitants, la répartition des risques et les flux de production.

aspenONE Engineering est une solution intégrée qui couvre l’ensemble du cycle de vie d’un projet, de la conception au démarrage de la production et au support des opérations. Elle permet aux ingénieurs de modéliser, de construire et d’exploiter des usines de traitement plus sûres, plus compétitives et plus fiables. Les entreprises sont en mesure de réduire les coûts d’investissement et d’exploitation, d’optimiser l’efficacité et la qualité des travaux d’ingénierie, de réduire les délais de commercialisation et de rentabiliser leurs investissements en quelques mois au lieu de plusieurs années. De nombreuses entreprises ont adopté les logiciels d’évaluation économique Aspen d’AspenTech pour évaluer rapidement les projets d’investissement dès le début de la conception, procéder à une estimation de la préfaisabilité à la construction, améliorer l’estimation de la productivité et réduire la variabilité de la fonction d’estimation.

Étape suivante : prise de décision efficace

Le secteur du génie civil et du BTP évolue rapidement, tout comme la nature de la complexité de l’activité. La demande des clients augmente. En conséquence, les entreprises qui sont en mesure d’adapter leur stratégie et de combiner l’expertise en ingénierie avec une plate-forme logicielle d’évaluation économique avancée tout au long du cycle d’ingénierie pourront tirer parti des opportunités. En fournissant les bons outils aux évaluateurs des coûts et aux chefs de projet, il est possible de réduire l’incertitude et les risques liés aux projets, et d’améliorer la prise de décision pour maîtriser les investissements initiaux. Pour remporter des contrats, l’amélioration et l’accélération de la conception apportent de la valeur ajoutée aux clients, ce qui constitue une stratégie payante permettant aux entreprises de génie civil et de BTP de survivre et de prospérer sur un marché en plein essor.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Appliquer les meilleures pratiques tout au long du cycle de vie des projets d’investissement – Par Steven Kratsis, vice-président, Engineering and Construction, EURA, AspenTech

Tablet PC 5th février, 2015

Dans le secteur du génie civil et du BTP, la concurrence acharnée est le moteur de l’excellence et de l’innovation. Les propriétaires-exploitants continuent d’exiger les meilleures offres, mais la qualité des produits et l’expérience sont plus importantes que les prix. Face à la poursuite de la mondialisation, les entreprises de génie civil ne peuvent se développer et survivre qu’en accélérant leurs propositions de projet, en apportant de la valeur ajoutée à la conception et en fournissant des services qui les différencient. Les entreprises de génie civil et de BTP doivent également être flexibles pour gérer les changements en utilisant les compétences et les technologies nécessaires pour être un partenaire fiable pour leurs clients de l’industrie pétrolière et gazière.

Dans ce contexte, comment ces entreprises peuvent-elles survivre et prospérer en vue de remporter des contrats ? La gestion des risques et de l’évolution des projets est un aspect fondamental de l’activité. Les projets ne se déroulent pas toujours sans subir des transformations. La gestion des événements imprévus et la réduction de l’impact sur les coûts, les ressources et les matériaux sont essentielles pour apporter de la valeur ajoutée lorsque les grandes entreprises pétrolières et gazières souhaitent que les entreprises de génie civil et de BTP limitent les retards coûteux ou les problèmes de production. Les entreprises de génie civil et de BTP doivent considérer qu’elles jouent un rôle à part entière dans le secteur pétrolier et gazier. L’adoption des meilleures pratiques permet d’élaborer de meilleures offres et de réaliser des économies tout au long du cycle de vie des projets d’investissement pour améliorer la prise de décision.

Acheteurs et soumissionnaires : la relation entre le succès et l’échec

La relation entre les acheteurs et les soumissionnaires est vitale pour le succès de l’industrie du BTP. Les propriétaires-exploitants ont l’impression d’être sur un « marché acheteur » caractérisé par l’insistance d’un meilleure prise en charge de la part de leurs fournisseurs de services de construction et le souhait de contrats aux plus bas prix. En revanche, le besoin d’offres de services de conception-réalisation de qualité est primordial. Pour les propriétaires-exploitants, les appels d’offres ne devraient pas toujours se résumer à une question de coûts, car cette stratégie ne garantit pas le meilleur rapport qualité/prix.

De nombreuses raisons peuvent expliquer le succès ou l’échec d’une offre. Cependant, de trop nombreux entrepreneurs ne parviennent pas à évaluer et à calculer les coûts réels des projets. Il est essentiel d’inclure avec précision tous les frais, risques et coûts de production, et de ne pas sous-estimer un projet. En revanche, surestimer un projet peut également être préjudiciable pour remporter un appel d’offres. Il est possible de travailler plus efficacement et d’améliorer les résultats en intégrant chaque étape dans le cycle des profits. L’intégration d’une plus grande précision et d’une meilleure prévisibilité dans un projet permet aux entreprises de génie civil et de BTP d’être flexibles, fiables et efficaces tout au long du cycle de vie du projet.

Les coûts augmentent plus rapidement que le prix du pétrole. En conséquence, un projet qui ne peut pas être géré de façon économique sera retardé ou annulé. Lors d’une étude réalisée par PwC sur le marché des projets d’investissement au Moyen-Orient, 80 % des entreprises interrogées ont déclaré que leurs projets avaient été retardés, 46 % déclarant qu’ils avaient retardés de plus de six mois. La réalisation des projets sans dépassement de budget est également un aspect important : seulement 36 % des entreprises interrogées ont déclaré que leurs projets avaient été réalisés sans dépassement de budget.

Appliquer les meilleures pratiques pour réussir

Qu’il s’agisse de gérer des projets à grande échelle ou de moindre envergure, être un fournisseur privilégié dans le secteur du génie civil et du BTP confère un avantage pour remporter des contrats. En appliquant la différenciation commerciale, une entreprise d’ingénierie conserve une longueur d’avance sur la concurrence et développe des relations durables plus fortes avec les propriétaires-exploitants.

Aujourd’hui, il faut hiérarchiser les projets les plus rentables et les stratégies à mettre en œuvre avant toutes dépenses d’investissement. Les évaluateurs des coûts doivent avoir une meilleure visibilité des coûts et mieux les maîtriser dès le début du cycle de vie des projets pour identifier les problèmes et les risques, et se préparer plus efficacement. Pour les entreprises de génie civil et de BTP, une approche des flux de production intégrée impliquant tous les domaines de l’ingénierie dans la phase de conception est essentielle pour prendre les meilleures décisions économiques. En outre, la sélection des outils logiciels appropriés apporte la flexibilité requise pour répondre aux enjeux commerciaux. Les meilleures pratiques permettant de réduire les coûts sont les suivantes :

  • L’utilisation du même logiciel par le propriétaire-exploitant et l’entreprise de génie civil et de BTP, en particulier s’il est utilisé avec un système logiciel transparent, permet de communiquer clairement la portée du projet et les ressources requises. Le propriétaire utilise ce logiciel pour évaluer les offres en les comparant et s’assure qu’aucun aspect n’a été oublié.
  • Utiliser un système d’estimation pouvant être intégré avec l’environnement de modélisation des procédés et le logiciel d’ingénierie de base. Cette approche permet de réévaluer rapidement l’estimation en fonction des modifications techniques conceptuelles et d’assurer la cohérence de la gestion des changements du projet.
  • Utiliser la même plate-forme d’estimation, de la préfaisabilité à l’estimation détaillée. Cette approche permet d’améliorer la productivité de l’évaluateur à hauteur de 80 %.

Les entreprises de génie civil et de BTP qui adoptent des techniques de modélisation de projet intégrées et qui intègrent de la flexibilité dans la gestion de leurs risques ou les modifications du projet aideront les entreprises pétrolières et gazières. Elles peuvent ainsi apporter une énorme valeur ajoutée à leurs clients et gérer des projets d’envergure plus efficacement. Une entreprise de génie civil et de BTP qui réduit considérablement (de 20 à 30 %) la durée du cycle d’un projet de développement de puits de pétrole et de gaz peut aider son client à obtenir des résultats beaucoup plus rapidement.

Les logiciels d’évaluation économique facilitent la tâche

Aujourd’hui, dans ce secteur, les fonctions de l’ingénieur des procédés vont de plus en plus au-delà de la modélisation des procédés et des calculs traditionnels. L’optimisation de la conception par rapport à un certain nombre d’objectifs en termes de conception présente des problèmes, qui incluent plusieurs changements au cours de la conception et de l’ingénierie de base. Les entreprises de génie civil et de BTP ont des opportunités de remporter des contrats du gouvernement et des entreprises privées. La difficulté est d’être capable de gérer de façon productive la réglementation, les stratégies d’achat et l’évolution des tendances du marché mondial. La principale répercussion des turbulences de l’industrie constitue un autre problème : elle a créé une pénurie de compétences qui freine les progrès dans l’ombre des nombreux spécialistes qui vont bientôt prendre leur retraite. Ce « déficit de connaissances » résulte d’un manque d’investissement dans des formations de qualité et le développement des compétences. Les entreprises qui investissent dans le développement des compétences nécessaires, qui pensent stratégiquement et qui fonctionnent efficacement aujourd’hui survivront. Une formation cohérente et efficace améliore également le procédé et la rentabilité, et ne doit pas être considérée comme une dépense, mais comme un investissement.

Avec un logiciel d’ingénierie intégré, les ingénieurs et les chefs de projet peuvent répondre à la demande en disposant des outils nécessaires pour faire des compromis entre le rendement des procédés, la fiabilité, la consommation d’énergie, ainsi que les coûts d’investissement et les coûts d’exploitation, sans compromettre la qualité ou encourir des coûts inutiles. Les technologies logicielles avancées jouent un rôle important en fournissant des outils d’ingénierie intégrés pour produire des modèles sûrs, précis et efficaces. Ces outils offrent des fonctionnalités améliorées faciles à utiliser et apportent des connaissances intégrées, qui facilitent la collaboration et permettent à la nouvelle génération d’ingénieurs d’apporter rapidement de la valeur ajoutée aux projets et de respecter les normes. En conséquence, il est essentiel d’abandonner les outils d’estimation des coûts traditionnels tels qu’Excel pour remporter des contrats.

Pour proposer des offres rentables, de nombreuses entreprises ont mis en œuvre la suite logicielle aspenONE afin d’accélérer les propositions de projet et la conception de procédés supérieurs. Les solutions d’AspenTech améliorent considérablement la capacité à estimer avec précision les coûts des projets dès le début et à proposer une offre plus rapidement. En outre, elles améliorent la communication entre les entreprises de génie civil et de BTP et les propriétaires-exploitants, la répartition des risques et les flux de production.

aspenONE Engineering est une solution intégrée qui couvre l’ensemble du cycle de vie d’un projet, de la conception au démarrage de la production et au support des opérations. Elle permet aux ingénieurs de modéliser, de construire et d’exploiter des usines de traitement plus sûres, plus compétitives et plus fiables. Les entreprises sont en mesure de réduire les coûts d’investissement et d’exploitation, d’optimiser l’efficacité et la qualité des travaux d’ingénierie, de réduire les délais de commercialisation et de rentabiliser leurs investissements en quelques mois au lieu de plusieurs années. De nombreuses entreprises ont adopté les logiciels d’évaluation économique Aspen d’AspenTech pour évaluer rapidement les projets d’investissement dès le début de la conception, procéder à une estimation de la préfaisabilité à la construction, améliorer l’estimation de la productivité et réduire la variabilité de la fonction d’estimation.

Étape suivante : prise de décision efficace

Le secteur du génie civil et du BTP évolue rapidement, tout comme la nature de la complexité de l’activité. La demande des clients augmente. En conséquence, les entreprises qui sont en mesure d’adapter leur stratégie et de combiner l’expertise en ingénierie avec une plate-forme logicielle d’évaluation économique avancée tout au long du cycle d’ingénierie pourront tirer parti des opportunités. En fournissant les bons outils aux évaluateurs des coûts et aux chefs de projet, il est possible de réduire l’incertitude et les risques liés aux projets, et d’améliorer la prise de décision pour maîtriser les investissements initiaux. Pour remporter des contrats, l’amélioration et l’accélération de la conception apportent de la valeur ajoutée aux clients, ce qui constitue une stratégie payante permettant aux entreprises de génie civil et de BTP de survivre et de prospérer sur un marché en plein essor.

By
@coesteve1
backtotop