Cegedim et Ubisoft jouent le jeu de la dématérialisation fiscale

globe-86244__180

Une solution multicanal intégrée de dématérialisation de factures, qui vise à traiter les flux entrants et sortants

Cegedim, acteur majeur de la dématérialisation en Europe, annonce avoir été choisi par Ubisoft, l’un des leaders mondiaux des jeux vidéo, pour la mise en œuvre de la dématérialisation fiscale de ses factures fournisseurs et clients. Cette collaboration repose sur la plateforme Global Information Services (GIS) de Cegedim et fait appel à différents modes de dématérialisation, adaptés aux besoins spécifiques des établissements d’Ubisoft concernés : EDI (échange de données informatisé), PDF signé, saisie en ligne. …

Troisième développeur indépendant de jeux vidéo dans le monde, avec plus de 9 200 collaborateurs dans près de 19 pays, Ubisoft compte des franchises aussi renommées qu’Assassin’s Creed®, Just Dance®, Rayman® ou encore la série de jeux Tom Clancy.

Une démarche au service de l’optimisation des process

Ubisoft fait appel à l’expertise de Cegedim en matière de dématérialisation fiscale, à la suite d’une réflexion entamée en 2012. L’éditeur, voyant croître le nombre de factures reçues de ses fournisseurs, souhaite alors optimiser ses processus achats et comptabilité, et envisage la dématérialisation de factures. Il fait appel à un cabinet de conseil pour l’accompagner dans cette démarche, et lance un appel d’offres fin 2013, à la recherche d’un partenaire expert et opérationnel.

Le choix d’Ubisoft se porte début 2014 sur Cegedim, « l’un des leaders du marché » indique Serge Durand, Project Manager ERP chez Ubisoft, qui précise les critères de sélection : « Les équipes de Cegedim  ont été force de propositions durant toute la phase de sélection, elles ont été à l’écoute de nos besoins, professionnelles et fiables. Elles ont de plus bien rempli leur rôle de conseil, en sachant nous challenger sur les axes de travail ».

Factures dématérialisées : une demande croissante des clients 

Signé à l’été 2014, le contrat porte d’abord sur la dématérialisation des factures fournisseurs mais prévoit aussi la dématérialisation des factures clients dans un deuxième temps. « Nous voulions fluidifier le traitement et l’archivage des factures, pour permettre à nos équipes de se concentrer sur des tâches à plus haute valeur ajoutée », poursuit Serge Durand. Dans une logique d’harmonisation et de développement durable, « il était cohérent d’étendre le projet aux factures clients, d’autant que cela répond à une demande croissante du marché ».

Le déploiement de ce projet est prévu pour le premier semestre 2015. Il concernera dans un premier temps la France, qui abrite le siège d’Ubisoft et une partie importante de ses activités de développement et de distribution. L’ambition est d’élargir ensuite son périmètre aux filiales européennes d’Ubisoft, dans une dizaine de pays.

« Nous sommes heureux d’accompagner un leader mondial du jeu vidéo dans sa démarche raisonnée et complète de dématérialisation fiscale. Elle s’inscrit dans une réelle volonté d’optimiser les processus, de réaliser des gains de temps et de productivité pour les équipes et de contribuer à la performance de l’entreprise », souligne Christophe Rabah, Ingénieur d’Affaires Global Information Services au sein de la BU e-business de Cegedim.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Cegedim et Ubisoft jouent le jeu de la dématérialisation fiscale

globe-86244__180 26th décembre, 2014

Une solution multicanal intégrée de dématérialisation de factures, qui vise à traiter les flux entrants et sortants

Cegedim, acteur majeur de la dématérialisation en Europe, annonce avoir été choisi par Ubisoft, l’un des leaders mondiaux des jeux vidéo, pour la mise en œuvre de la dématérialisation fiscale de ses factures fournisseurs et clients. Cette collaboration repose sur la plateforme Global Information Services (GIS) de Cegedim et fait appel à différents modes de dématérialisation, adaptés aux besoins spécifiques des établissements d’Ubisoft concernés : EDI (échange de données informatisé), PDF signé, saisie en ligne. …

Troisième développeur indépendant de jeux vidéo dans le monde, avec plus de 9 200 collaborateurs dans près de 19 pays, Ubisoft compte des franchises aussi renommées qu’Assassin’s Creed®, Just Dance®, Rayman® ou encore la série de jeux Tom Clancy.

Une démarche au service de l’optimisation des process

Ubisoft fait appel à l’expertise de Cegedim en matière de dématérialisation fiscale, à la suite d’une réflexion entamée en 2012. L’éditeur, voyant croître le nombre de factures reçues de ses fournisseurs, souhaite alors optimiser ses processus achats et comptabilité, et envisage la dématérialisation de factures. Il fait appel à un cabinet de conseil pour l’accompagner dans cette démarche, et lance un appel d’offres fin 2013, à la recherche d’un partenaire expert et opérationnel.

Le choix d’Ubisoft se porte début 2014 sur Cegedim, « l’un des leaders du marché » indique Serge Durand, Project Manager ERP chez Ubisoft, qui précise les critères de sélection : « Les équipes de Cegedim  ont été force de propositions durant toute la phase de sélection, elles ont été à l’écoute de nos besoins, professionnelles et fiables. Elles ont de plus bien rempli leur rôle de conseil, en sachant nous challenger sur les axes de travail ».

Factures dématérialisées : une demande croissante des clients 

Signé à l’été 2014, le contrat porte d’abord sur la dématérialisation des factures fournisseurs mais prévoit aussi la dématérialisation des factures clients dans un deuxième temps. « Nous voulions fluidifier le traitement et l’archivage des factures, pour permettre à nos équipes de se concentrer sur des tâches à plus haute valeur ajoutée », poursuit Serge Durand. Dans une logique d’harmonisation et de développement durable, « il était cohérent d’étendre le projet aux factures clients, d’autant que cela répond à une demande croissante du marché ».

Le déploiement de ce projet est prévu pour le premier semestre 2015. Il concernera dans un premier temps la France, qui abrite le siège d’Ubisoft et une partie importante de ses activités de développement et de distribution. L’ambition est d’élargir ensuite son périmètre aux filiales européennes d’Ubisoft, dans une dizaine de pays.

« Nous sommes heureux d’accompagner un leader mondial du jeu vidéo dans sa démarche raisonnée et complète de dématérialisation fiscale. Elle s’inscrit dans une réelle volonté d’optimiser les processus, de réaliser des gains de temps et de productivité pour les équipes et de contribuer à la performance de l’entreprise », souligne Christophe Rabah, Ingénieur d’Affaires Global Information Services au sein de la BU e-business de Cegedim.

By
@coesteve1
backtotop