Proofpoint se porte acquéreur de NetCitadel

Info Information Bullhorn Megaphone Update Alert

Les fonctionnalités automatisées de confinement et de résolution des incidents de sécurité permettent aujourd’hui aux entreprises de répondre aux menaces les plus évoluées en quelques minutes seulement

Proofpoint, Inc., fournisseur de solutions de sécurité de pointe, a annoncé aujourd’hui l’acquisition de la société NetCitadel, une entreprise installée dans la Silicon Valley et leader dans le domaine des solutions de réponse automatisée aux incidents de sécurité, pour une somme d’environ 24 millions de dollars. Cette acquisition permet à Proofpoint d’étendre la portée et la puissance de ses solutions de gestion des menaces existantes, en intégrant des fonctions supplémentaires de vérification et de confinement des risques, à l’aide d’une plate-forme ouverte assurant l’homogénéisation des produits Proofpoint et ceux d’autres fournisseurs. L’homogénéisation des données d’analyse des menaces disparates, associée à une réponse automatisée aux incidents, permettent aux professionnels de la sécurité de réagir aux menaces de façon plus rapide, souple, fiable et précise. L’entreprise est ainsi en mesure de se concentrer plus efficacement sur la prévention des intrusions et des pertes de données dans l’ensemble de son organisation.

« S’il suffit de quelques minutes pour perdre des données clients et d’autres informations sensibles lorsqu’un système est victime d’une intrusion, il faut des heures, voire des jours, aux entreprises pour réagir et endiguer une attaque », explique Gary Steele, PDG de Proofpoint. « En exploitant la technologie de pointe de NetCitadel, les organisations peuvent mieux anticiper ces problèmes et ainsi réduire le risque de perte de données de manière considérable. Cette technologie complète tout naturellement nos produits basés dans le cloud, et nous permet d’offrir une solution complète de gestion avancée des menaces à toutes les organisations, quelle que soit leur infrastructure de sécurité informatique existante. »

La plate-forme de réponse automatisée aux incidents NetCitadel identifie avec certitude les failles de sécurité potentielles, et leur attribue une priorité en homogénéisant, corrélant et synthétisant les alertes de sécurité émises par Proofpoint et d’autres fournisseurs de solutions de sécurité de renom, comme HP ArcSight, Palo Alto Networks et FireEye. Dès lors, il est possible de mettre automatiquement en quarantaine les systèmes contaminés et de bloquer toute communication avec des sites malveillants, le tout en quelques secondes ou minutes seulement après le déclenchement d’une alerte.

« Dorénavant, les solutions Proofpoint seront non seulement en mesure de bloquer les menaces connues et de détecter les risques auparavant inconnus, mais également de détecter et d’endiguer les attaques en très peu de temps et de façon bien plus économique que les approches traditionnelles », poursuit Gary Steele.

« La plate-forme de réponse aux incidents de NetCitadel répond à un besoin urgent pour tous nos clients, en réduisant le temps et les coûts induits par la gestion des incidents », précise Mike Horn, cofondateur et ancien PDG de NetCitadel, désormais Vice-président des solutions de gestion des menaces et des réponses chez Proofpoint. « Nous sommes ravis de collaborer avec Proofpoint et de proposer cette technologie au grand public. »
Dans le cadre de cette acquisition, l’équipe d’experts en sécurité et d’ingénieurs logiciels de NetCitadel a rejoint les collaborateurs de Proofpoint dans les locaux de leur siège social de Sunnyvale. La solution ThreatOptics de NetCitadel est actuellement recommercialisée en tant que produit autonome sous le nom Proofpoint Threat Response, et est intégrée à la solution Targeted Attack Protection™ de Proofpoint.

À l’heure actuelle, Proofpoint estime que cette transaction n’aura aucune incidence majeure sur le chiffre d’affaires, la facturation et la rentabilité (hors principes généraux de comptabilité) pour le deuxième trimestre et l’ensemble de l’année 2014.

Author
By
@coesteve1

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Proofpoint se porte acquéreur de NetCitadel

Info Information Bullhorn Megaphone Update Alert 27th mai, 2014

Les fonctionnalités automatisées de confinement et de résolution des incidents de sécurité permettent aujourd’hui aux entreprises de répondre aux menaces les plus évoluées en quelques minutes seulement

Proofpoint, Inc., fournisseur de solutions de sécurité de pointe, a annoncé aujourd’hui l’acquisition de la société NetCitadel, une entreprise installée dans la Silicon Valley et leader dans le domaine des solutions de réponse automatisée aux incidents de sécurité, pour une somme d’environ 24 millions de dollars. Cette acquisition permet à Proofpoint d’étendre la portée et la puissance de ses solutions de gestion des menaces existantes, en intégrant des fonctions supplémentaires de vérification et de confinement des risques, à l’aide d’une plate-forme ouverte assurant l’homogénéisation des produits Proofpoint et ceux d’autres fournisseurs. L’homogénéisation des données d’analyse des menaces disparates, associée à une réponse automatisée aux incidents, permettent aux professionnels de la sécurité de réagir aux menaces de façon plus rapide, souple, fiable et précise. L’entreprise est ainsi en mesure de se concentrer plus efficacement sur la prévention des intrusions et des pertes de données dans l’ensemble de son organisation.

« S’il suffit de quelques minutes pour perdre des données clients et d’autres informations sensibles lorsqu’un système est victime d’une intrusion, il faut des heures, voire des jours, aux entreprises pour réagir et endiguer une attaque », explique Gary Steele, PDG de Proofpoint. « En exploitant la technologie de pointe de NetCitadel, les organisations peuvent mieux anticiper ces problèmes et ainsi réduire le risque de perte de données de manière considérable. Cette technologie complète tout naturellement nos produits basés dans le cloud, et nous permet d’offrir une solution complète de gestion avancée des menaces à toutes les organisations, quelle que soit leur infrastructure de sécurité informatique existante. »

La plate-forme de réponse automatisée aux incidents NetCitadel identifie avec certitude les failles de sécurité potentielles, et leur attribue une priorité en homogénéisant, corrélant et synthétisant les alertes de sécurité émises par Proofpoint et d’autres fournisseurs de solutions de sécurité de renom, comme HP ArcSight, Palo Alto Networks et FireEye. Dès lors, il est possible de mettre automatiquement en quarantaine les systèmes contaminés et de bloquer toute communication avec des sites malveillants, le tout en quelques secondes ou minutes seulement après le déclenchement d’une alerte.

« Dorénavant, les solutions Proofpoint seront non seulement en mesure de bloquer les menaces connues et de détecter les risques auparavant inconnus, mais également de détecter et d’endiguer les attaques en très peu de temps et de façon bien plus économique que les approches traditionnelles », poursuit Gary Steele.

« La plate-forme de réponse aux incidents de NetCitadel répond à un besoin urgent pour tous nos clients, en réduisant le temps et les coûts induits par la gestion des incidents », précise Mike Horn, cofondateur et ancien PDG de NetCitadel, désormais Vice-président des solutions de gestion des menaces et des réponses chez Proofpoint. « Nous sommes ravis de collaborer avec Proofpoint et de proposer cette technologie au grand public. »
Dans le cadre de cette acquisition, l’équipe d’experts en sécurité et d’ingénieurs logiciels de NetCitadel a rejoint les collaborateurs de Proofpoint dans les locaux de leur siège social de Sunnyvale. La solution ThreatOptics de NetCitadel est actuellement recommercialisée en tant que produit autonome sous le nom Proofpoint Threat Response, et est intégrée à la solution Targeted Attack Protection™ de Proofpoint.

À l’heure actuelle, Proofpoint estime que cette transaction n’aura aucune incidence majeure sur le chiffre d’affaires, la facturation et la rentabilité (hors principes généraux de comptabilité) pour le deuxième trimestre et l’ensemble de l’année 2014.

By
@coesteve1
backtotop