Les ESN, fleurons de la technologie, sous-utilisent les médias sociaux

Potion Multicanal

Le logiciel SocialRanker de « Be Angels » décrypte la stratégie social media des ESN.
Seule Capgemini se distingue par une présence sociale forte dans un environnement atone

Be Angels, agence de communication digitale, analyse le comportement des ESN (ex-SSII) sur les réseaux sociaux via Social Ranker, une plateforme Big data qui mesure la présence sur les médias sociaux des acteurs qui communiquent en français. Fleurons qui représentent le savoir-faire français en matière de technologies de l’information, les Entreprises de Service Numérique (en abrégé ESN, anciennement dénommées SSII) se sont lancées depuis quelques mois sur les médias sociaux. Pourtant, même si la plupart des entreprises recensées ont ouvert leurs espaces sur plusieurs plateformes, leur présence y est timide et peu visible, et on note un fort niveau de disparité entre les principaux acteurs présents.

Très grandes disparités d’audience et de ligne éditoriale

On est frappé car le  « Top 5 » est homogène et a un bon niveau d’audience alors que le reste des acteurs a une audience est quasiment nulle. Par exemple, Micropole n’a que 755 abonnés sur Twitte et SQLI seulement 551! La disparité est aussi très grande en matière de ligne éditoriale. Certains acteurs se contentent de parler d’eux-mêmes et de leurs offres; d’autres ont pris un virage « scientifique »; la plupart, néanmoins, utilisent ces espaces à des fins de recrutement: salons, événements, toutes les occasions sont bonnes pour parler aux futurs candidats. Les rythmes de publication varient également assez fortement. Certaines sociétés, comme ALTEN, n’hésitent pas à prendre la parole quotidiennement. D’autres ont une approche plus mesurée, et parfois quasiment insuffisante. Quant aux niveaux d’engagement, ils restent finalement assez faibles, comparativement à d’autres secteurs.

Twitter est utilisé comme canal de diffusion d’information mais pas d’interaction.

Twitter est beaucoup plus « investi » que Facebook par les ESN. Pourtant même Econocom, qui a le plus grand nombre d’abonnés du classement (3784 abonnés), a un taux d’engagement très bas (0,05% !) et arrive en 32ème position dans le classement par engagement. Idem pour Accenture et Capgemini qui sont en tête de classement pour l’audience mais en queue pour l’engagement. Cette disparité montre la timidité des ESN dans leur stratégie «médias sociaux ». Au lieu de prendre la parole et d’engager le lien avec leur communauté, elles se contentent de diffuser de l’information. D’où un nombre d’abonnés globalement faible même pour les plus performants. Avec 3784 abonnés Econocom est loin derrières d’autres entreprises B2B telles que Dassault Systèmes qui a 4445 followers sur @3DSCATIA, Saint-Gobain qui en a 4218 avec @SaintGobainNews ou Intelcia, acteur des métiers de l’externalisation, qui a 4178 followers sur @Intelcia_Group.

Facebook : la communication segmentée (exemple RH) fonctionne bien

La première ESN en termes de popularité sur Facebook est Accenture Carrières France avec 11 050 fans. Steria France est numéro deux avec 7 823 fans. Atos arrive en troisième position avec 5 800 fans. Ces chiffres sont relativement bas pour des pages d’entreprises. Soit Facebook n’est pas un canal adapté à l’audience des ESN, soit elles ne savent pas comment l’exploiter pleinement. Le fait qu’Accenture se concentre sur les RH sur sa page Facebook est sans aucun doute une bonne pratique à retenir.

YouTube et Google+ : Terra Incognita !
Les ESN ont une présence sur YouTube, mais n’en font pas grand-chose. CGI est numéro un des ESN sur YouTube avec 162 abonnés et 1737 vues sur les 30 derniers jours. En deuxième position, CGI France en a 159 et 1031 vues, ce qui vu le nombre d’abonnés est plutôt un bon score. NB : Capgemini n’est pas en pris en compte dans le classement sur YouTube car seuls les contenus en français sont pris en compte
Quant à Google +, seules six ESN sont présentes sur ce réseau. Capgemini se distingue nettement des autres ESN avec 2683 abonnés sur Google +, très loin devant le numéro deux, GFI Informatique qui en a seulement 290. Mais l’écart avec les marques B2C est moins marqué car même Orangina n’a « que » 17 151 abonnés sur Google +. Google+ est une « terra incognita » que les ESN ont encore à découvrir…. Ou pas !

Hervé Kabla, DG de Be Angels conclut : « Le point positif est que les ESN sont présentes sur les réseaux sociaux et multiplient ainsi les points de contact digitaux avec leurs publics. Néanmoins on a l’impression qu’elles l’ont fait sans motivation ni stratégie, car leur présence est peu visible et peu audible. C’est un peu comme si elles avaient acheté un terrain en friche parce qu’il faut y être mais sans savoir ce qu’elles vont y construire. Il est temps qu’elles passent à la phase suivante et qu’elles s’impliquent réellement sur les médias sociaux, sinon elles risquent vite de donner une image qui va à l’encontre de l’image de dynamisme et de technicité dont elles se parent.

 

Twitter – Top 5 des ESN ayant le plus grand nombre d’abonnés

Entreprise Nombre d’abonnés Interactions totales
(30 derniers jours)
Engagement moyen
(30 derniers jours)
Econocom France 3 784 147 0,05%
Accenture France 3 647 278 0,13%
CAPGEMINI_FRANCE 3 230 435 0,07%
Altran France 2 639 147 0,11%
Pentalog 1 800 24 0,08%

Facebook : Top 5 des ESN ayant le plus grande nombre d’abonnés

Entreprise Nombre d’abonnés Interactions totales
(30 derniers jours)
Engagement moyen
(30 derniers jours)
Accenture Carrières France 11 056 53 0,07%
Steria France 7 815 376 0,10%
Atos France 5 806 60 0,06%
Sopra 3 719 133 0,06%
Capgemini France 3 111 79 0,26%

YouTube – Top 5 des ESN ayant le plus grand nombre d’abonnés

Entreprise Nombre d’abonnés Interactions totales
(30 derniers jours)
Nombre de vues total (30 derniers jours)
CGI France 162 14 1737
Céline S / GFI Informatique 158 3 1031
SQLI Group 72 2 951
Econocom TV 119 0 927
ALTEN France 63 1 873

Google +– Top 5 des ESN ayant le plus grand nombre d’abonnés

Entreprise Nombre d’abonnés Interactions totales
(30 derniers jours)
Engagement Moyen (30 derniers jours)
Gfi Informatique 292 3 0,35%
Open 70 21 1,09%
CSC France 60 0 0
Devoteam 48 3 5,41%
NEURONES 8 3 12,50%

 
Toutes les données (nombre d’abonnés, interactions, taux d’engagement), sont disponibles en libre accès sur
http://esn.socialranker.fr/

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Les ESN, fleurons de la technologie, sous-utilisent les médias sociaux

Potion Multicanal 9th avril, 2014

Le logiciel SocialRanker de « Be Angels » décrypte la stratégie social media des ESN.
Seule Capgemini se distingue par une présence sociale forte dans un environnement atone

Be Angels, agence de communication digitale, analyse le comportement des ESN (ex-SSII) sur les réseaux sociaux via Social Ranker, une plateforme Big data qui mesure la présence sur les médias sociaux des acteurs qui communiquent en français. Fleurons qui représentent le savoir-faire français en matière de technologies de l’information, les Entreprises de Service Numérique (en abrégé ESN, anciennement dénommées SSII) se sont lancées depuis quelques mois sur les médias sociaux. Pourtant, même si la plupart des entreprises recensées ont ouvert leurs espaces sur plusieurs plateformes, leur présence y est timide et peu visible, et on note un fort niveau de disparité entre les principaux acteurs présents.

Très grandes disparités d’audience et de ligne éditoriale

On est frappé car le  « Top 5 » est homogène et a un bon niveau d’audience alors que le reste des acteurs a une audience est quasiment nulle. Par exemple, Micropole n’a que 755 abonnés sur Twitte et SQLI seulement 551! La disparité est aussi très grande en matière de ligne éditoriale. Certains acteurs se contentent de parler d’eux-mêmes et de leurs offres; d’autres ont pris un virage « scientifique »; la plupart, néanmoins, utilisent ces espaces à des fins de recrutement: salons, événements, toutes les occasions sont bonnes pour parler aux futurs candidats. Les rythmes de publication varient également assez fortement. Certaines sociétés, comme ALTEN, n’hésitent pas à prendre la parole quotidiennement. D’autres ont une approche plus mesurée, et parfois quasiment insuffisante. Quant aux niveaux d’engagement, ils restent finalement assez faibles, comparativement à d’autres secteurs.

Twitter est utilisé comme canal de diffusion d’information mais pas d’interaction.

Twitter est beaucoup plus « investi » que Facebook par les ESN. Pourtant même Econocom, qui a le plus grand nombre d’abonnés du classement (3784 abonnés), a un taux d’engagement très bas (0,05% !) et arrive en 32ème position dans le classement par engagement. Idem pour Accenture et Capgemini qui sont en tête de classement pour l’audience mais en queue pour l’engagement. Cette disparité montre la timidité des ESN dans leur stratégie «médias sociaux ». Au lieu de prendre la parole et d’engager le lien avec leur communauté, elles se contentent de diffuser de l’information. D’où un nombre d’abonnés globalement faible même pour les plus performants. Avec 3784 abonnés Econocom est loin derrières d’autres entreprises B2B telles que Dassault Systèmes qui a 4445 followers sur @3DSCATIA, Saint-Gobain qui en a 4218 avec @SaintGobainNews ou Intelcia, acteur des métiers de l’externalisation, qui a 4178 followers sur @Intelcia_Group.

Facebook : la communication segmentée (exemple RH) fonctionne bien

La première ESN en termes de popularité sur Facebook est Accenture Carrières France avec 11 050 fans. Steria France est numéro deux avec 7 823 fans. Atos arrive en troisième position avec 5 800 fans. Ces chiffres sont relativement bas pour des pages d’entreprises. Soit Facebook n’est pas un canal adapté à l’audience des ESN, soit elles ne savent pas comment l’exploiter pleinement. Le fait qu’Accenture se concentre sur les RH sur sa page Facebook est sans aucun doute une bonne pratique à retenir.

YouTube et Google+ : Terra Incognita !
Les ESN ont une présence sur YouTube, mais n’en font pas grand-chose. CGI est numéro un des ESN sur YouTube avec 162 abonnés et 1737 vues sur les 30 derniers jours. En deuxième position, CGI France en a 159 et 1031 vues, ce qui vu le nombre d’abonnés est plutôt un bon score. NB : Capgemini n’est pas en pris en compte dans le classement sur YouTube car seuls les contenus en français sont pris en compte
Quant à Google +, seules six ESN sont présentes sur ce réseau. Capgemini se distingue nettement des autres ESN avec 2683 abonnés sur Google +, très loin devant le numéro deux, GFI Informatique qui en a seulement 290. Mais l’écart avec les marques B2C est moins marqué car même Orangina n’a « que » 17 151 abonnés sur Google +. Google+ est une « terra incognita » que les ESN ont encore à découvrir…. Ou pas !

Hervé Kabla, DG de Be Angels conclut : « Le point positif est que les ESN sont présentes sur les réseaux sociaux et multiplient ainsi les points de contact digitaux avec leurs publics. Néanmoins on a l’impression qu’elles l’ont fait sans motivation ni stratégie, car leur présence est peu visible et peu audible. C’est un peu comme si elles avaient acheté un terrain en friche parce qu’il faut y être mais sans savoir ce qu’elles vont y construire. Il est temps qu’elles passent à la phase suivante et qu’elles s’impliquent réellement sur les médias sociaux, sinon elles risquent vite de donner une image qui va à l’encontre de l’image de dynamisme et de technicité dont elles se parent.

 

Twitter – Top 5 des ESN ayant le plus grand nombre d’abonnés

Entreprise Nombre d’abonnés Interactions totales
(30 derniers jours)
Engagement moyen
(30 derniers jours)
Econocom France 3 784 147 0,05%
Accenture France 3 647 278 0,13%
CAPGEMINI_FRANCE 3 230 435 0,07%
Altran France 2 639 147 0,11%
Pentalog 1 800 24 0,08%

Facebook : Top 5 des ESN ayant le plus grande nombre d’abonnés

Entreprise Nombre d’abonnés Interactions totales
(30 derniers jours)
Engagement moyen
(30 derniers jours)
Accenture Carrières France 11 056 53 0,07%
Steria France 7 815 376 0,10%
Atos France 5 806 60 0,06%
Sopra 3 719 133 0,06%
Capgemini France 3 111 79 0,26%

YouTube – Top 5 des ESN ayant le plus grand nombre d’abonnés

Entreprise Nombre d’abonnés Interactions totales
(30 derniers jours)
Nombre de vues total (30 derniers jours)
CGI France 162 14 1737
Céline S / GFI Informatique 158 3 1031
SQLI Group 72 2 951
Econocom TV 119 0 927
ALTEN France 63 1 873

Google +– Top 5 des ESN ayant le plus grand nombre d’abonnés

Entreprise Nombre d’abonnés Interactions totales
(30 derniers jours)
Engagement Moyen (30 derniers jours)
Gfi Informatique 292 3 0,35%
Open 70 21 1,09%
CSC France 60 0 0
Devoteam 48 3 5,41%
NEURONES 8 3 12,50%

 
Toutes les données (nombre d’abonnés, interactions, taux d’engagement), sont disponibles en libre accès sur
http://esn.socialranker.fr/

By
@coesteve1
backtotop