in

71% du trafic Internet sera acheminé par les CDN d’ici 2021

 Cisco, The Zettabyte Era: Trends and Analysis June 2017

L’essor des plateformes de streaming, la digitalisation du commerce, l’automobile connectée les initiatives numériques prises en matière d’éducation font continuellement pression sur les réseaux pour délivrer les contenus, assurer les transactions d’achat et effectuer les téléchargements de pages en un temps record. Car le mot d’ordre est clair, il faut pouvoir proposer une expérience optimale aux utilisateurs, quels qu’ils soient et où qu’ils soient, 7 jours sur 7, 24h sur 24. L’enjeu est central car si le temps de chargement d’une page vient à excéder 3 secondes l’utilisateur est susceptible d’abandonner sa navigation et son panier d’achat, ce qui représente le risque de perdre un client au profit de la concurrence ou un prospect et de fragiliser sa réputation avec in fine, un impact sur le business.

Alors comment absorber toutes ces charges qui se multiplient, ces contenus qui se diversifient tout en garantissant une expérience fluide et sécurisée ?

Pour faire face à cette explosion et de manière à éviter la congestion du réseau, il faut repenser la façon de livrer les contenus en les rapprochant le plus possible des utilisateurs. Ainsi, les points de présence des réseaux de diffusion de contenu (CDN – Content Delivery Networks) servent de relais pour redistribuer en local le contenu des serveurs dits « origines ».

Written by Morgane Palomo

Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.