Candidats VS employeurs en 2018 : l’inadéquation des demandes et des offres de plus en plus forte

Le seul en contrat en adéquation avec l’offre et la demande : l’intérim 52% des candidats ont le BAC mais seulement 20% des recruteurs le demandent

Qapa.fr, l’agence d’intérim 100% online, dévoile son baromètre annuel sur l’adéquation entre les demandes des candidats et les postes proposés par les recruteurs*. Un écart qui se creuse de plus en plus en seulement un an, excepté pour les postes d’intérimaires.

Lien officiel : www.qapa.fr

*Méthodologie : baromètre basé sur l’analyse de plus de 450.000 offres d’emploi, toutes fonctions confondues, déposées par les 135.000 recruteurs sur Qapa.fr (commerçants, artisans, TPE, PME, grosses entreprises). Ces offres d’emploi concernent tous les secteurs d’activité partout en France métropolitaine et sur une base de plus de 4,5 millions de candidats. Parmi ces candidats, 50% d’entre eux sont des non-cadres et 50% sont des cadres. Les chiffres et statistiques représentent un état des lieux de l’emploi en France jusqu’à fin septembre 2018 et couplés aux données de 2017. Toutes les informations mises en avant par les candidats et par les recruteurs sont déclaratives.

L’intérim se stabilise, les contrats saisonniers explosent et les CDI et CDD chutent

En seulement un an, les candidats ont radicalement changé leur recherche d’emploi. En effet, les demandes de CDI sont passées de 34% à seulement 21%. Même constat pour les CDD qui chutent de33% en 2017 à 29% en 2018. En revanche, l’intérim est demandé aujourd’hui par 31% des candidats et reste pratiquement au même niveau que 2017 (32%). Ce sont les emplois saisonniers qui explosent et passent de 1% à 19%.

Pour les recruteurs, les propositions de CDI et de CDD sont également en baisse et passentrespectivement de 58% en 2017 à 52% en 2018, et de 29% à 13%. L’intérim quant à lui augmente considérablement de 10% en 2017 à plus de 33% en 2018, alors que les postes de saisonniers stagnent à 2%.

Evolution des types de contrats demandés et proposés
Types de contrats Demandés par les candidats Proposés par les recruteurs
2017 2018 2017 2018
CDI 34% 21% 58% 52%
CDD 33% 29% 29% 13%
Intérim 32% 31% 10% 33%
Saisonnier 1% 19% 3% 2%

Une meilleure évolution des niveaux demandés et proposés

En 2017, 35% des recruteurs proposaient des postes nécessitant un niveau d’études Bac+5 alors que de leur côté les candidats n’étaient que 11% à pouvoir y postuler. En 2018, la tendance s’inverse et 17%des demandes des recruteurs en BAC+5 sont presque à égalité avec les 15% des candidats qui possèdent ce niveau d’études. Même constat pour le niveau BAC qui augmente côté candidats de 31%en 2017 à 52% en 2018 et qui passe de 5% chez les recruteurs à plus de 20% en 2018.

Evolution des demandes et offres en fonction du BAC
Niveaux d’études Demandés par les candidats Recherchés par les recruteurs
2017 2018 2017 2018
BAC+5 11% 15% 35% 17%
BAC 31% 52% 5% 20%

Les techniciens détrônent les manutentionnaires et boostent l’intérim

Avec plus de 14% de représentativité, les postes de techniciens sont en tête des missions d’intérim les plus proposées en octobre 2018 alors qu’il s’agissait des postes de manutentionnaires en 2017 à 21%. Ces missions sont 3 fois plus nombreuses que celles de commercial qui ne comptabilisent que 7% des offres d’intérim. Enfin, les caristes représentent 6%, juste devant les manutentionnaires avec 5%, les magasinier(e)s avec 3% et les assistantes administratives à 2%.

Quels secteurs recrutent le plus ?

En octobre 2018, c’est le secteur tertiaire qui arrive en tête des secteurs qui recrutent le plus avec plus de 17% d’offres d’emploi et prend ainsi la première place qui était détenue en 2017 par l’Hôtellerie et restauration à 14%. Le secteur de l’industrie reste à la deuxième place avec 11% (8% en 2017). Position qu’il partage en 2018 avec le BTP.

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?