« Protéger la vidéosurveillance contre les cybermenaces dans les villes intelligentes » – Par Andrea Sorri, Axis Communications

Les infrastructures et les applications de l’Internet des objets (IdO) font partie des principales priorités d’investissement des villes intelligentes. Les autorités locales se tournent vers la transformation digitale pour interconnecter des services publics et privés afin de stimuler l’innovation et d’accroître l’efficacité, de renforcer la sûreté et la sécurité, d’améliorer la qualité de vie, d’apporter des solutions fiables pour traiter les principaux problèmes urbains et de stimuler un développement économique durable.

J’ai pu récemment échanger avec Massimiliano Claps, Vice-président associé d’IDC GovernmentInsights – EMEA, au sujet de la façon dont les villes peuvent rendre leurs systèmes de vidéosurveillance plus résistants aux cybermenaces. Massimiliano s’est également exprimé sur la question plus large de la vulnérabilité des villes intelligentes, en faisant une déclaration alarmante :

« en 2017, au moins une grande ville souffrira d’une cyberattaque qui aura une incidence sur sa capacité à court terme à fonctionner efficacement ».

Le rôle de la vidéo dans la ville intelligente

« Les villes sont au cœur de l’économie numérique. Tous les gouvernements investissent dans l’IdO. Il s’agit maintenant de déterminer quels sont les éléments des plates-formes qui peuvent réellement générer des avantages », déclare Massimiliano.

Les réseaux vidéo jouent un rôle clé dans la sûreté et la sécurité publiques d’une ville intelligente en permettant aux autorités locales de créer des infrastructures IdO sur des plates-formes ouvertes s’intégrant facilement aux systèmes et aux applications déjà en place.

Massimiliano en convient : « La vidéo est l’un de ces éléments qui permet aux villes de passer de la simple connaissance des situations à la veille prédictive ».

Les caméras en réseau sont des outils fiables et rentables pour fournir des données en temps réel sur un certain nombre de services urbains tels que les services de police et d’urgence, d’électricité, d’eau, d’éclairage et de gestion du trafic.

Cela dit, la technologie évolue très rapidement en apportant non seulement de nouvelles opportunités, mais également des menaces dangereuses pour les villes intelligentes, avec des cyberattaques ciblant non seulement des systèmes informatiques, mais aussi des infrastructures et des services physiques essentiels ainsi que des réseaux.

Concevoir des villes intelligentes en plaçant la sécurité au premier plan

Les autorités locales doivent être en mesure de gérer les risques de la transformation digitale concernant deux grands domaines de la vulnérabilité de la cybersécurité, selon une récente étude : les frontières floues du nouvel écosystème public-privé et l’ouverture des architectures numériques en plus des ressources physiques traditionnelles. L’étude souligne la nécessité pour les villes intelligentes de prendre des contre-mesures adéquates afin de relever ces défis futurs avec la résilience, la réponse et l’analyse approfondie comme points d’ancrage de cette nouvelle approche.

Dans ce contexte, les caméras en réseau peuvent également être victimes de cybermenaces si elles ne sont pas correctement sécurisées. Il peut en résulter des attaques distribuées de déni de service (DDoS) affectant des applications informatiques ainsi que des services de sécurité publique.

Pour assurer la sécurité et la résilience des solutions de vidéosurveillance, les autorités des villes doivent veiller à ce que toutes les parties impliquées dans la gestion de l’écosystème de la ville respectent les normes de sécurité. Elles doivent par ailleurs concevoir la configuration et le déploiement de la solution vidéo de bout en bout pour réduire les failles de sécurité, établir des stratégies de continuité opérationnelle pour faire face aux problèmes d’indisponibilité, évaluer les lacunes et vulnérabilités inconnues avec des tests fréquents, et travailler avec les fournisseurs de solutions vidéo afin de tirer le meilleur parti des fonctions de sécurité les plus utiles.

Pour en savoir plus sur les solutions d’Axis pour renforcer la sécurité des villes, cliquez ici.

Par Andrea Sorri, Responsable des Marchés Villes Intelligentes, Infrastructures critiques et gouvernementales et Surveillance des Villes chez Axis Communications

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?