Le jargon freine l’investissement des entreprises françaises dans les nouvelles technologies, selon Epicor

Lejargon technologique évolue si rapidement que les professionnels du monde entier peinent à comprendre réellement les technologies qu’ils doivent pourtant s’approprier pour construire l’avenir de leur entreprise. C’est l’une des conclusions de l’étude menée par Epicor Software Corporation, fournisseur mondial de solutions logicielles pour les entreprises qui accompagnent la croissance de l’activité. Menée auprès des décideurs et de leurs collaborateurs, cette enquête internationale devait permettre de déterminerles leviers essentiels à la croissance des entreprises. Elle a mis en évidence une méconnaissance inquiétante de la terminologie technologique en France.

Près d’un quart des dirigeants d’entreprise français reconnaît avoir déjà entendu des termes technologiques courants comme « big data » (24%) et « SaaS dans le Cloud »(32%), sans qu’ils lui soient familiers pour autant. Pourtant, les technologies innovantes??? qui n’étaient encore que des tendances alimentant les conversations d’experts il y a quelques années ??? sont maintenant envisagées pour leur utilisation stratégique. C’est notamment le cas de l’intelligence artificielle (IA), des jumeaux numériques et des systèmes conversationnels.

Alors que l’IA et l’apprentissage machine, ainsi que les objets intelligents, figurent parmi les tendances technologiques de 2017 répertoriées par le cabinet d’études Gartner,l’enquête d’Epicor suggère que ces termes sont encore moins familiers aux utilisateurs français que « Cloud » et « big data ». Un utilisateur français sur deux environ reconnaîtne pas maîtriser les concepts d’IdO/Internet des objets (49%), d’impression 3D (42%) et d’apprentissage machine (53%). Ils sont même nombreux à ne jamais avoir entendu parler de ces innovations.

L’évolution rapide des technologies s’accompagne d’un jargon pléthorique. Cela pourrait justifier qu’un nombre si important de professionnels en entreprise méconnaissent les innovations majeures concernant leur métier, alors qu’ils reconnaissent le rôle essentiel des technologies dans leur activité.

S’ils sont déconcertés par ce jargon, les professionnels en entreprise reconnaissent malgré tout qu’il est essentiel d’investir dans les technologies pour accompagner la croissance de leur activité. Cette même enquête révèle que 88 % des entreprises qui enregistrent une croissance rapide accordent une priorité élevée aux investissements dans les technologies de l’information, contre seulement 41% des entreprises à faiblecroissance. Ces entreprises répondent en outre que ces technologies vont leur permettre de relever les prochains défis sur leur marché (47%), travailler plus efficacement (38%) et optimiser la planification (33%).

« De nombreuses entreprises sont convaincues de l’importance des investissements technologiques et en recueillent les bénéfices. Pourtant, certaines méconnaissent les dernières technologies à leur disposition. La complexité de la terminologie et l’évolution rapide de l’environnement expliquent ce paradoxe.», constate Celia Fleischaker, Vice-présidente senior et Directrice du marketing chez Epicor Software. « Cela est inquiétantcar s’ils sont incapables de distinguer l’IA de l’IdO, ou encore de discerner le potentiel d’une usine intelligente et connectée, les dirigeants d’entreprise pourraient freiner leurs investissements dans les nouvelles technologies. Les entreprises sont lasses destermes tendance et du jargon. Il est temps que les fournisseurs et la communauté technologique s’efforcent d’échanger et de communiquer avec leurs clients, lesindustriels et les distributeurs de manière plus limpide, dans la langue de leur métier. En présentant aux entrepreneurs les avantages des nouvelles technologies, ils les aideront à prendre des décisions stratégiques à l’avenir. »

« Les clients que nous côtoyons au quotidien se soucient plus des avantages de la technologie que nous vendons que des détails précis la concernant », confirme JohnPreiditsch, Président de Six S Partners, Inc. « Les entreprises doivent justifier le moindre investissement dans les nouvelles technologies. Or, l’emploi d’un jargon ou de termes techniques peut décourager les décideurs et rendre cette justification complexe.Cela fait trente ans que j’évolue dans le secteur des ERP, dont dix ans comme partenaire revendeur Epicor à valeur ajoutée, et j’ai constaté qu’il est bien plus efficaced’employer la langue métier de nos clients et de leur parler d’impact et de retour sur investissement que de s’adresser à eux dans la langue de l’IA, de l’IdO ou dans tout autre jargon technique. Cela les aide à cerner et appréhender globalement l’utilisationdes toutes nouvelles technologies. »

Epicor a commandité cette enquête à Morar Consulting, qui a interrogé 2450 décideurs et collaborateurs d’entreprises dans douze pays différents, à propos de leurs performances de croissance au cours des douze derniers mois. Pour en savoir plus concernant cette enquête, consultez le document suivant : http://ow.ly/sD6q309fJ5J

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?