Le digital au service des événements professionnels innovants – par Johan Mazeyrat, Head of Event Business Unit, Magency

Les événements représentent des temps forts pour les entreprises qui restent à l’affût permanent de nouvelles manières de faire passer leurs messages, d’impacter, de surprendre, de toucher, de marquer les esprits. Et le digital peut avoir une certaine utilité.

Le modèle SAMR, élaboré par Ruben Puentadura pour démontrer l’apport du digital dans la pédagogie, s’applique également au secteur événementiel. Selon ce modèle, le numérique aurait quatre fonctions :

  • Substitution : le numérique est utilisé pour effectuer la même tâche qu’avant mais plus simplement,
  • Augmentation : le numérique est utilisé pour effectuer la même tâche qu’avant mais plus simplement,
  • Modification : le numérique permet la transformation des séquences,
  • Redéfinition : le numérique permet de nouvelles approches autrement impossibles

Il ne s’agit évidemment pas d’utiliser de nouvelles technologies à tout prix mais de les intégrer intelligemment pour stimuler l’engagement des participants et marquer leurs esprits grâce à des séquences d’émotion adaptées et justement dosées.
Voici ainsi les cinq leviers du digital à activer pour des événements aussi valorisant pour l’entreprise que pour les participants.

L’Information

Le digital offre aux organisateurs la possibilité de diffuser aisément aux participants toute information concernant l’événement à chaque étape de sa mise en place. En amont, il permet de communiquer sur les conditions d’accès (plan d’accès, papiers à présenter, etc.), le contenu de la rencontre (contenus des sessions, supports des présentations, etc.) et facilite la coordination logistique (inscriptions, billetterie, etc.). Pendant l’événement, le digital facilite l’autonomie des participants au travers des services qu’il propose (prise de note, conciergerie, etc.) mais aussi grâce aux outils simplifiant la circulation de l’information (QR codes, réalité virtuelle, hologramme, mapping, etc.).

L’Interaction

Le digital offre aux intervenants des moyens ludiques d’engager un dialogue entre scène et salle, d’impliquer et de faire participer chacun, de valoriser les collaborateurs ou les clients en les rendant acteurs de l’événement. Les interactions entre intervenants et publics sont plus vivantes, les échanges entre participants plus spontanés et constructifs.
La technologie permet de connecter tous les participants en quelques secondes, d’échanger des messages ou de scanner des profils pour retrouver un interlocuteur. Elle offre aussi des leviers pour capter leur attention et la garder : des votes, des jeux, etc. Une synthèse des réponses est alors projetée en temps réel, donnant la possibilité à l’intervenant de rebondir et d’adapter son discours.

La Collaboration

Quand des centaines de cerveaux se retrouvent dans une même salle, il est dommage de ne pas exploiter le potentiel de l’intelligence collective. Certaines solutions technologiques proposent une palette de modules collaboratifs pour favoriser la réflexion, le divertissement et le travail en groupe. Le brainstorming et le nuage de mots, par exemple, sont des classiques qui permettent de synthétiser la pensée des participants.

La Gamification

Le digital apporte des mécanismes de jeu pour challenger, captiver et amuser les participants. Ces mécanismes donnent envie de commencer une session de travail, permettent d’attribuer un rôle à chacun (jeu de rôle, résolution de problèmes réels) et d’encourager les échanges entre les joueurs. Les participants apprécient l’aspect ludique et les récompenses qui en découlent : médailles, badges, points, etc..
La gamification contribue à générer de l’émotion et de l’intérêt, facilitant ainsi la mémorisation, l’attention et l’implication.

La Data

Toute entreprise cherche des moyens d’évaluer le ROI de ses événements professionnels : réunions, formations et au delà. La technologie permet la collecte, l’analyse et l’utilisation des données générées au cours de l’événement. Elle permet de les agréger sans avoir à les saisir, les synthétiser, les archiver et les analyser dans l’objectif de mesurer l’efficacité pour entrer dans un processus d’amélioration continue.

Morgane Palomo
Diplômée d'un master un brand management marketing, sa curiosité et sa soif de savoir ne sont étanchées. De nature créative, elle a su diversifier ses expériences. De la création graphique, à l'événementiel en passant par la communication interne et le marketing digital, elle s’est construit un savoir pluriel et avant tout polyvalent.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?