L’engouement pour le cloud public est-il-justifié ?Cloud Ikoula One !

Suscitant déjà un certain engouement ces derniers temps, le cloud public connaît cette année un véritable pic de croissance par rapport à l’année précédente.

Entre 2015 et 2016, le Cloud Public voit son chiffre augmenter de 17,2%, s’élevant en 2016 à 208,6 milliards de dollars, contre 178 milliards en 2015. Après avoir lancé son Cloud Privé cet été, Ikoula a annoncé en Septembre le lancement de son Cloud Public aux Etats-Unis sous le nom de Cloud Ikoula One, permettant de déployer en un clic seulement instances ou VM. Quelles sont donc les raisons d’une telle popularité ?
Ikoula serverus cloud public et privé

Cloud Public, un véritable atout pour les entreprises

Depuis quelques temps, le cloud public, initié à l’origine par les géants du web comme Amazon, Google et Microsoft gagne progressivement en popularité, principalement auprès des TPE et PME qui y trouvent des prestations très avantages et adaptées à leurs besoins.

Le Cloud Public présente en effet de nombreux avantages par rapport à d’autres solutions d’hébergement, particulièrement intéressants pour les entreprises en termes de flexibilité et de gestion et de ressources. Ce incite de plus en plus de start-up et de TPE à opter pour cette solution d’hébergement.

Pourquoi opter pour un cloud public ?

Si le cloud public est autant prisé par les start-up que par les PME, c’est parce qu’il répond à chacune de leurs exigences.
Très facile à mettre en place, l’accès aux services et aux données se fait en quelques clics seulement via un portail web accessible de n’importe où.
La maintenance est entièrement gérée par le fournisseur
Les coûts sont peu onéreux et s’effectuent à l’usage, sans infrastructure à déployer
La puissance du cloud public est presque illimitée et s’ajuste aux besoins de l’entreprise.

Cloud public, une question de sécurité ?

Malgré cet intérêt croissant pour l’acquisition du cloud public, certaines entreprises restent néanmoins méfiantes quant à la sécurité de ce type de cloud. Les ressources n’étant pas centralisées sur un seul et unique serveur, le stockage des données extérieures à l’entreprise, ainsi que l’absence de contrôle sur certains composants du Système d’Information en refroidissent certains.

Néanmoins, il faut savoir qu’un cloud public est généralement aussi sécurisé qu’un cloud privé et selon une étude récente, 50% des leaders informatiques s’accordent pour dire que les données sont plus sécurisées sur les principaux cloud publics plutôt que dans leurs propres data-centers. De la même manière, l’absence de contrôle sur les composants génériques n’est absolument pas synonyme de perte de contrôle total et permet au contraire de se centraliser sur l’essentiel, à savoir la gouvernance du SI ainsi que sur les décisions importantes pour les performances de l’entreprise.

infographie-ikoula

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?