Quand la France se positionne en champion de la sécurité informatique | Par Frédéric Pierre, Directeur d’Avencis

La cyber sécurité est un marché stratégique qui va continuer de se développer et exige une réponse industrielle. En effet, les menaces internes et externes continuent de se multiplier et nécessitent de se doter de dispositifs toujours plus sophistiqués. Fort de ces éléments, la bataille est lancée à l’échelle mondiale entre les différents fournisseurs de technologies (hardware et software). Cela se traduit par le lancement massif de nouvelles solutions et une bataille marketing constante. Une autre évolution tient également à la mutation des parts de marché des différents acteurs. En effet, les leaders historiques sont en recul de 4,2 % en 2015 alors que les autres structures sont en croissance de 9,2 % entre 2014 et 2015.

La France en pointe dans l’industrie de la sécurité informatique

Un point important tient à la place occupée par les fournisseurs de technologies françaises sur le marché. Cet état de fait s’explique par de nombreuses raisons : technologiques, éco systémiques, réglementaires… La première réponse est en effet liée à la capacité d’innovation des entreprises françaises qui ont su proposer un panel de solutions complémentaires et industrielles. En effet, à ce jour, nombre d’entre elles sont reconnues en France comme à l’international pour leur excellence technique sur des marchés-clés comme la gestion des accès (IAM), l’authentification (SSO), la gestion des comptes à privilèges, les firewalls, les solutions métiers…

Mais ce n’est pas tout, les acteurs français ont également su jouer la carte de la synergie et de la complémentarité en se fédérant et en se regroupant autour d’initiatives et de mouvements communs de sensibilisation. Dans ce contexte, nous pouvons par exemple évoquer le lancement il y a quelques années du mouvement France Cybersecurity qui fédère les principaux acteurs de l’industrie de la sécurité informatique française. Ces mouvements associatifs jouent un rôle-clé au niveau des pouvoirs publics comme des clients et leur permettent de mieux cerner les enjeux stratégiques liés au monde de la sécurité.

Un autre aspect à prendre en compte tient également au paysage réglementaire qui peut influer sur le type de solution à utiliser et la nationalité du fournisseur. L’exemple du Cloud et des technologies SaaS permet de mettre en avant cet élément. En effet, l’hébergement et la confidentialité des données constituent des axes-clés pour nombre d’entreprises. À titre d’exemple, le « Patriot Act » peut être un frein important pour certains clients. Il est alors utile de privilégier les éditeurs et fournisseurs français qui offrent des réponses adaptées en matière de confidentialité.

Ces différents éléments mettent en avant le rôle central que jouent les professionnels français sur le marché de la sécurité informatique à l’échelle mondiale. En s’appuyant sur un réseau d’experts reconnus et sur de solides fondamentaux, les acteurs français vont donc continuer de se positionner à l’avant garde de la lutte contre la cyber délinquance. 

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?