in

Travail le dimanche : le numérique peut-il changer la loi ? Viseo Conseil

Les Français seraient près de 30%[1] à travailler certains dimanches, comme dans les secteurs de l’agriculture, de l’hôtellerie-restauration, des transports, de la santé ou de la sécurité. Quant aux entreprises, elles sont nombreuses à réclamer l’autorisation d’ouvrir le dimanche.

À l’image de la Fnac et le plaidoyer d’Alexandre BOMBARD, ceux qui se font le plus entendre sur le sujet sont les magasins de produits culturels et de bricolage. Pour les acteurs du marché des loisirs le travail du dimanche est devenu une nécessité vitale, dans un contexte économique mondialisé où les sites étrangers, stars du e-commerce, répondent aux demandes des clients français 7 jours sur 7.

Pourquoi la consommation de produits de loisirs est-elle si liée au dimanche ? Ils répondent à une logique d’achat d’impulsion (développement de photos, high tech…), ils font appel aux autres membres de la famille pour la décision (voyages et séjours…) ou tout simplement, ils nourrissent une activité qui se déroule le dimanche et les jours fériés (bricolage, jardinage…).

Si 90%[2] des Français déclarent être susceptibles de changer d’avis ou de ne pas acheter en cas de déception par rapport à la qualité du service, la fermeture hebdomadaire des call centers pour les clients français est un lourd handicap face à la concurrence internationale. Plus généralement, l’ouverture des services clients le dimanche peut constituer un véritable levier pour maintenir la compétitivité des entreprises françaises.

A suivre … Ludovic NODIER, Président de Viséo Conseil et fondateur de l’Élection du Service Client de l’Année.

 

[1] INSEE
[2] Observatoire des Services Clients 2013 BVA – Viséo Conseil

Written by Corinne

Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès.
Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication.
Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.