Explosion des faux diplômes ! Pour faire face, le Groupe OEC étend le diplôme inviolable à l’ensemble de ses promotions

Suite au succès de l’expérimentation menée l’année dernière au sein du lycée OZANAM, membre du Groupe OEC, ce dernier a étendu la diffusion des diplômes certifiés à deux autres établissements : le Lycée professionnel EPIL et la Filière d’enseignement supérieur CAMPUS.

Près de 500 lycéens et étudiants ont reçu le 17 octobre un diplôme certifié avec un flashcode de dernière génération conçu par le Tiers de Confiance en signature électronique Dhimyotis et son partenaire Trust Designer spécialisé en identification mobile.

En apparence classique, le flashcode 2D-Origin renferme bien plus que de simples informations : version moderne du sceau qu’on apposait jadis sur les documents papier, il contient une signature électronique à valeur probante. Cette technologie permet à quiconque de vérifier l’authenticité du diplôme depuis un smartphone. Apposé par l’établissement sur le diplôme papier et sur une carte personnalisée, ce code peut également être mis sur un CV.

Le flashcode 2D-Origin permet de garantir l’origine, l’authenticité et l’intégrité des informations du diplôme qui y sont scellées. Il permet également d’accéder par lien sécurisé à des informations dynamiques alimentées par l’école permettant à l’étudiant de garder un lien durable avec celle-ci.

En proposant cette solution innovante et juridique, le Groupe OEC lutte contre la fraude. Son Directeur, M. Christophe Leroy, précise « L’année dernière, notre établissement OZANAM a été le premier lycée français à remettre un diplôme infalsifiable. Au regard du succès de cette expérimentation, nous avons décidé d’étendre le dispositif à l’ensemble des lycéens et étudiants du Groupe OEC. L’innovation portée par ce flashcode est une véritable révolution sur le marché de l’éducation. En l’intégrant sur son CV, l’étudiant permet aux DRH de vérifier immédiatement les éléments de son diplôme et d’accéder à des informations sur l’école. Nous sommes fiers d’avoir généralisé ce procédé qui préfigure des usages que l’ensemble des établissements pourraient offrir à leurs élèves, le problème des faux diplômes étant un vrai fléau qui est de l’ordre de 30% selon 2 études».

Corinne
Depuis plus de 25 ans dans le métier de la communication et du marketing, Corinne a démarré sa carrière à la télévision avant de rejoindre une agence événementielle. Curieuse dans l’âme, elle poursuit sa carrière dans l’IT et intègre une société de conseil en éditique puis entre chez un éditeur de logiciels leader sur son marché, SEFAS. Elle est ensuite nommée Directrice Communication chez MGI Digital Graphic, constructeur de matériel d’impression numérique et de finition international coté en bourse. Revenue en 2008 chez SEFAS au poste de Directrice Marketing et Communication groupe, elle gère une équipe répartie sur 3 géographies (France, Etats-Unis et Angleterre), crée le groupe utilisateurs de l’entreprise et lance un projet de certification ISO 9001, ISO 14001 et ISO 26000 couronné de succès. Pendant 7 ans membre du conseil d’administration de l’association professionnelle Xplor France et 2 ans sa Présidente, Corinne a créé dès 2010 TiKibuzz, son agence de marketing et de communication. Elle devient Directrice de la Communication en charge des Relations Presse, du Lobbying et du marketing digital chez DOCAPOST, groupe La Poste, durant 3 ans avant de rejoindre la start-up FINTECH Limonetik, en 2013. C'est cette même année qu'elle crée votre média professionnel, DOCaufutur, l'avenir du document.

More from author

Restez connectez !

Nous diffusons une Newsletter mensuelle incluant des dossiers thématiques, interviewes et investigations réalisées par nos journalistes indépendants.
Vous souhaitez recevoir notre lettre d’informations?