L’économie souterraine des bots informatiques – Infographie Imperva

Internet Media Download and Sharing. Photos and Images Sharing and Download Abstract Concept Illustration. Web Ideas Collection. Computer Display.

Imperva illustre ici son rapport Incapsula « 2015 Bot Traffic Report » selon lequel 49 % du trafic généré sur le Web a pour origine des bots. Les bots malveillants comptant même pour 90 % des incidents de sécurité.

Les bots informatiques sont des éléments essentiels de l’économie mondiale sur internet, facteurs de croissance et de criminalité. Selon un rapport de Juniper Research, le coût annuel stupéfiant de la cybercriminalité devrait dépasser 2 000 milliards $ d’ici 2019.

Imperva Incapsula a classifié les bots en quatre grandes catégories décrites dans leur infographie.  Le rapport indique également que les attaques par déni de service distribué sont les principaux moteurs derrière le trafic de bot malveillant. Ces attaques ont principalement pour origine la Chine, la Corée du Sud, les États-Unis, le Vietnam et la Turquie et cible en priorité, Les États-Unis, le Royaume-Uni, le Japon, les Pays-Bas et la France.

PR012221_Bot_Economy_French_ss

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

L’économie souterraine des bots informatiques – Infographie Imperva

Internet Media Download and Sharing. Photos and Images Sharing and Download Abstract Concept Illustration. Web Ideas Collection. Computer Display. 19th juillet, 2016

Imperva illustre ici son rapport Incapsula « 2015 Bot Traffic Report » selon lequel 49 % du trafic généré sur le Web a pour origine des bots. Les bots malveillants comptant même pour 90 % des incidents de sécurité.

Les bots informatiques sont des éléments essentiels de l’économie mondiale sur internet, facteurs de croissance et de criminalité. Selon un rapport de Juniper Research, le coût annuel stupéfiant de la cybercriminalité devrait dépasser 2 000 milliards $ d’ici 2019.

Imperva Incapsula a classifié les bots en quatre grandes catégories décrites dans leur infographie.  Le rapport indique également que les attaques par déni de service distribué sont les principaux moteurs derrière le trafic de bot malveillant. Ces attaques ont principalement pour origine la Chine, la Corée du Sud, les États-Unis, le Vietnam et la Turquie et cible en priorité, Les États-Unis, le Royaume-Uni, le Japon, les Pays-Bas et la France.

PR012221_Bot_Economy_French_ss

By
@coesteve1
backtotop