La performance des applications e-commerce et la compétitivité des entreprises – Brocade

Digital technology background

En e-commerce, une seule seconde peut s’avérer décisive lors du chargement d’une page web. En effet, 47% des clients s’attendent à ce qu’une page se charge en 2 secondes … ou moins. Ils sont même 40% à abandonner ce qu’ils faisaient si le chargement excède les 3 secondes !

Ainsi, la lenteur du chargement d’une page web peut avoir des réactions en chaîne : – 11% de visites, une chute de 16% de la satisfaction client et/ou jusqu’à -7% du taux de conversion. Cela équivaut à une perte de près de 5 millions de dollars chaque année pour les entreprises dont le revenu s’élève à 200 000 dollars en moyenne par jour. Sacrée somme !

Conscient de l’importance qu’a la performance des réseaux pour ces acteurs, Brocade publie une étude revenant sur le rôle crucial joué par les applications dans la productivité des organisations et l’expérience client.

En France, les chiffres clés à retenir sont les suivants :

  • A la différence des Etats-Unis, de la Chine ou du Royaume-Uni, on compte autant de décideurs IT affirmant ne pas avoir eu de problèmes avec leurs applications hébergées dans le Cloud et/ou accessibles en mode SaaS que de décideurs IT ayant fait face à des difficultés car leurs applications ne l’étaient pas (24% dans les deux cas).
  • Par ailleurs, il y a autant de décideurs IT complètement confiants dans leur Accord de Niveau de Service en période de fréquentation normale qu’en temps de forte montée en charge (27%).
  • En France comme au Royaume-Uni, près d’un quart (25.34%) des transactions sont réalisées via des terminaux mobiles. La France arrive loin derrière la Chine (46.16%) et les Etats-Unis (37.71%).
  • Alors que seules 43% des organisations allemandes affirment utiliser des applications hébergées dans le Cloud ou accessibles en mode SaaS, elles sont majoritaires en France (58%)
  • 4 applications sont actuellement qualifiées de critiques en moyenne et plus de 2 le deviendront d’ici 3 ans en moyenne.
  • Enfin, 53% des décideurs IT français interrogés décrètent que les applications mobiles seront de plus en plus critiques d’ici 3 ans.

BROC1245 infographic 260416FR

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

La performance des applications e-commerce et la compétitivité des entreprises – Brocade

Digital technology background 4th mai, 2016

En e-commerce, une seule seconde peut s’avérer décisive lors du chargement d’une page web. En effet, 47% des clients s’attendent à ce qu’une page se charge en 2 secondes … ou moins. Ils sont même 40% à abandonner ce qu’ils faisaient si le chargement excède les 3 secondes !

Ainsi, la lenteur du chargement d’une page web peut avoir des réactions en chaîne : – 11% de visites, une chute de 16% de la satisfaction client et/ou jusqu’à -7% du taux de conversion. Cela équivaut à une perte de près de 5 millions de dollars chaque année pour les entreprises dont le revenu s’élève à 200 000 dollars en moyenne par jour. Sacrée somme !

Conscient de l’importance qu’a la performance des réseaux pour ces acteurs, Brocade publie une étude revenant sur le rôle crucial joué par les applications dans la productivité des organisations et l’expérience client.

En France, les chiffres clés à retenir sont les suivants :

  • A la différence des Etats-Unis, de la Chine ou du Royaume-Uni, on compte autant de décideurs IT affirmant ne pas avoir eu de problèmes avec leurs applications hébergées dans le Cloud et/ou accessibles en mode SaaS que de décideurs IT ayant fait face à des difficultés car leurs applications ne l’étaient pas (24% dans les deux cas).
  • Par ailleurs, il y a autant de décideurs IT complètement confiants dans leur Accord de Niveau de Service en période de fréquentation normale qu’en temps de forte montée en charge (27%).
  • En France comme au Royaume-Uni, près d’un quart (25.34%) des transactions sont réalisées via des terminaux mobiles. La France arrive loin derrière la Chine (46.16%) et les Etats-Unis (37.71%).
  • Alors que seules 43% des organisations allemandes affirment utiliser des applications hébergées dans le Cloud ou accessibles en mode SaaS, elles sont majoritaires en France (58%)
  • 4 applications sont actuellement qualifiées de critiques en moyenne et plus de 2 le deviendront d’ici 3 ans en moyenne.
  • Enfin, 53% des décideurs IT français interrogés décrètent que les applications mobiles seront de plus en plus critiques d’ici 3 ans.

BROC1245 infographic 260416FR

By
@coesteve1
backtotop