Microsoft France investit dans le numérique à l’école – Quelle place à la sécurité?

L’école numérique : Ouverture sur un monde de connaissances ou porte ouverte à tous les dangers ?

Microsoft France, et le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, viennent de signer un partenariat afin de renforcer le développement du numérique à l’école. Microsoft investit 13 millions d’Euros dans un projet ambitieux dont la valeur est incontestable sur le plan éducatif. Dans ce projet et plus largement, dans le paysage de l’école numérique, quelle place sera accordée à la sécurité ? Quels sont les axes à prendre en compte pour se prémunir des dangers du numérique pour les jeunes élèves ? Clément Saad, expert du marché de la sécurité mobile et fondateur de Pradeo, apporte un éclairage sur les menaces liées aux applications dans le cadre scolaire et les solutions possibles face à ces nouveaux défis.

Le numérique à l’école se déploie mais reste une source infinie de débats. Il emporte avec lui des questions récurrentes et légitimes sur la dangerosité des contenus accessibles aux plus jeunes et sur les moyens de leur protection. Régulièrement ressurgit la logique de confrontation des anciens et des modernes, sur le thème de son niveau d’ouverture dans le cadre de l’école. Un monde numérique ouvert, c’est l’accès garanti à une source infinie de richesses, de créativité et de savoirs, mais également des menaces bien réelles qu’il faut prendre en compte. Un monde numérique fermé implique que les tablettes destinées aux élèves ne donnent l’accès qu’à des sites sélectionnés ou à des applications et contenus pédagogiques référencés.

Selon Pradeo, entreprise technologique experte du marché de la sécurité des mobiles, il est impensable d’enseigner le numérique dans un environnement fermé : le numérique c’est l’ouverture sur le monde ! Il est important d’enseigner aux jeunes les codes de ce monde qu’ils côtoient au quotidien. Dans le même temps, il est tout aussi important de traiter la question des menaces, contrepartie de la liberté d’accès à internet et aux applications.

Sur un plan éducatif, porter un regard critique sur les contenus est essentiel, autant que d’offrir une réponse technologique, simple et efficace, pour protéger les jeunes contre les contenus inappropriés, détournés ou malveillants, provenant d’applications à caractère pornographique, ou violentes, ou qui agiraient de manière suspecte, par exemple, en récupérant leurs données personnelles.

Face à ces enjeux particulièrement sensibles pour l’éducation, Pradeo a la capacité de contrôler les applications utilisées sur une tablette numérique. Grâce à une politique de sécurité adaptée aux usages numériques au sein de l’école, cette solution bloque les applications malveillantes, et assure une protection efficace des jeunes utilisateurs dans le cadre de leur «scolarité numérique».

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Microsoft France investit dans le numérique à l’école – Quelle place à la sécurité?

4th décembre, 2015

L’école numérique : Ouverture sur un monde de connaissances ou porte ouverte à tous les dangers ?

Microsoft France, et le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, viennent de signer un partenariat afin de renforcer le développement du numérique à l’école. Microsoft investit 13 millions d’Euros dans un projet ambitieux dont la valeur est incontestable sur le plan éducatif. Dans ce projet et plus largement, dans le paysage de l’école numérique, quelle place sera accordée à la sécurité ? Quels sont les axes à prendre en compte pour se prémunir des dangers du numérique pour les jeunes élèves ? Clément Saad, expert du marché de la sécurité mobile et fondateur de Pradeo, apporte un éclairage sur les menaces liées aux applications dans le cadre scolaire et les solutions possibles face à ces nouveaux défis.

Le numérique à l’école se déploie mais reste une source infinie de débats. Il emporte avec lui des questions récurrentes et légitimes sur la dangerosité des contenus accessibles aux plus jeunes et sur les moyens de leur protection. Régulièrement ressurgit la logique de confrontation des anciens et des modernes, sur le thème de son niveau d’ouverture dans le cadre de l’école. Un monde numérique ouvert, c’est l’accès garanti à une source infinie de richesses, de créativité et de savoirs, mais également des menaces bien réelles qu’il faut prendre en compte. Un monde numérique fermé implique que les tablettes destinées aux élèves ne donnent l’accès qu’à des sites sélectionnés ou à des applications et contenus pédagogiques référencés.

Selon Pradeo, entreprise technologique experte du marché de la sécurité des mobiles, il est impensable d’enseigner le numérique dans un environnement fermé : le numérique c’est l’ouverture sur le monde ! Il est important d’enseigner aux jeunes les codes de ce monde qu’ils côtoient au quotidien. Dans le même temps, il est tout aussi important de traiter la question des menaces, contrepartie de la liberté d’accès à internet et aux applications.

Sur un plan éducatif, porter un regard critique sur les contenus est essentiel, autant que d’offrir une réponse technologique, simple et efficace, pour protéger les jeunes contre les contenus inappropriés, détournés ou malveillants, provenant d’applications à caractère pornographique, ou violentes, ou qui agiraient de manière suspecte, par exemple, en récupérant leurs données personnelles.

Face à ces enjeux particulièrement sensibles pour l’éducation, Pradeo a la capacité de contrôler les applications utilisées sur une tablette numérique. Grâce à une politique de sécurité adaptée aux usages numériques au sein de l’école, cette solution bloque les applications malveillantes, et assure une protection efficace des jeunes utilisateurs dans le cadre de leur «scolarité numérique».

By
@coesteve1
backtotop