Boîtes mail : dites « OUI » à l’organisation des contenus et « adieu » au chaos – ccgenie

mail

Pas une semaine ne passe, ou presque, sans qu’un spécialiste des nouvelles technologies annonce la fin imminente de la messagerie mail. Or si les nouveautés high-tech – médias sociaux, technologies mobiles et autres – qui apparaissent sur le marché ont sans conteste leur place parmi les communications numériques modernes, aucune ne pourra remplacer les mails, qui sont des outils de base. D’ici à 2017, un milliard de nouveaux comptes de messageries mail devraient ainsi être créés (source : Radicati Research).  La messagerie mail, en tant que plate-forme, doit sa grande longévité à sa simplicité géniale qui lui a permis de trouver diverses applications dans des domaines multiples. Et de fait, les messageries mail sont si simples en terme de fonctionnement que, sans un minimum d’organisation, on peut très vite se perdre dans un dédale de contenus et à l’évidence, les mails commencent à accuser leur âge : les boîtes de réception sont bien souvent un grand fouillis inextricable. Mais il suffit simplement de les moderniser pour répondre aux besoins actuels, à l’instar du téléphone qui, rappelons-le, a été inventé il y a 140 ans.

Une boîte mail est comme une maison : même la plus moderne pourra devenir un jour encombrée, victime de nos vies trépidantes. Qui n’a pas été noyé, a la fin des années 1990, sous des comptes de messagerie multiples accentuant encore ce problème de saturation ? Et depuis, les comptes, les clients de messagerie et les appareils, couplés à des vies professionnelles et privées qui se chevauchent, n’ont fait que se multiplier.

Le problème est le suivant : si le protocole de messagerie est très utile et quasiment universel, il en va autrement du point de vue de l’organisation. Pour l’illustrer, c’est comme si vous conserviez toutes vos affaires dans un garage gigantesque (avec en plus des extensions et un abri de jardin à l’arrière). Résultat : la confusion la plus totale règne. Si le chaos n’a pas que des inconvénients, il ne faut pas s’étonner que seuls les entrepreneurs en herbe et les groupes de rock de quartier travaillent et répètent dans des garages. Partir en quête d’un objet revient à chercher une aiguille dans une meule de foin, sans parler du confort ultra sommaire et de l’isolation inexistante… Il est également exclu de recevoir des visiteurs pour des réunions et des brainstormings.

Le service ccGenie fait évoluer la messagerie mail puisqu’il est capable d’extraire des contenus, des liens et des pièces jointes de tous types – même des vidéos – qu’il organise ensuite automatiquement de façon intelligente. L’utilisateur dispose alors d’éléments plus faciles à consulter et à partager. Pour l’activer, rien de plus simple : il lui suffit de mettre ccGenie en copie de ses mails pour obtenir ces éléments dans des « Rooms ». Ces compartiments classés par catégories sont indexés, faciles à consulter via la fonction de recherche, et accessibles par toute personne autorisée par l’utilisateur. ccGenie reconnaît par ailleurs les différentes versions de documents.

Gratuit et ne nécessitant aucune installation, ccGenie est compatible avec tous les clients de messagerie du marché. Pour profiter de ses services, seule la création d’un compte est requise. Dans les secondes qui suivent, l’utilisateur peut remplir les Rooms de contenus qui seront accessibles depuis n’importe quel appareil. Cet outil est idéal pour les personnes qui travaillent seules ou en équipes, qu’il s’agisse d’entreprises ou de particuliers. Un « Rooms Services » payant est en court d’élaboration pour la fin avril

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Boîtes mail : dites « OUI » à l’organisation des contenus et « adieu » au chaos – ccgenie

mail 23rd avril, 2014

Pas une semaine ne passe, ou presque, sans qu’un spécialiste des nouvelles technologies annonce la fin imminente de la messagerie mail. Or si les nouveautés high-tech – médias sociaux, technologies mobiles et autres – qui apparaissent sur le marché ont sans conteste leur place parmi les communications numériques modernes, aucune ne pourra remplacer les mails, qui sont des outils de base. D’ici à 2017, un milliard de nouveaux comptes de messageries mail devraient ainsi être créés (source : Radicati Research).  La messagerie mail, en tant que plate-forme, doit sa grande longévité à sa simplicité géniale qui lui a permis de trouver diverses applications dans des domaines multiples. Et de fait, les messageries mail sont si simples en terme de fonctionnement que, sans un minimum d’organisation, on peut très vite se perdre dans un dédale de contenus et à l’évidence, les mails commencent à accuser leur âge : les boîtes de réception sont bien souvent un grand fouillis inextricable. Mais il suffit simplement de les moderniser pour répondre aux besoins actuels, à l’instar du téléphone qui, rappelons-le, a été inventé il y a 140 ans.

Une boîte mail est comme une maison : même la plus moderne pourra devenir un jour encombrée, victime de nos vies trépidantes. Qui n’a pas été noyé, a la fin des années 1990, sous des comptes de messagerie multiples accentuant encore ce problème de saturation ? Et depuis, les comptes, les clients de messagerie et les appareils, couplés à des vies professionnelles et privées qui se chevauchent, n’ont fait que se multiplier.

Le problème est le suivant : si le protocole de messagerie est très utile et quasiment universel, il en va autrement du point de vue de l’organisation. Pour l’illustrer, c’est comme si vous conserviez toutes vos affaires dans un garage gigantesque (avec en plus des extensions et un abri de jardin à l’arrière). Résultat : la confusion la plus totale règne. Si le chaos n’a pas que des inconvénients, il ne faut pas s’étonner que seuls les entrepreneurs en herbe et les groupes de rock de quartier travaillent et répètent dans des garages. Partir en quête d’un objet revient à chercher une aiguille dans une meule de foin, sans parler du confort ultra sommaire et de l’isolation inexistante… Il est également exclu de recevoir des visiteurs pour des réunions et des brainstormings.

Le service ccGenie fait évoluer la messagerie mail puisqu’il est capable d’extraire des contenus, des liens et des pièces jointes de tous types – même des vidéos – qu’il organise ensuite automatiquement de façon intelligente. L’utilisateur dispose alors d’éléments plus faciles à consulter et à partager. Pour l’activer, rien de plus simple : il lui suffit de mettre ccGenie en copie de ses mails pour obtenir ces éléments dans des « Rooms ». Ces compartiments classés par catégories sont indexés, faciles à consulter via la fonction de recherche, et accessibles par toute personne autorisée par l’utilisateur. ccGenie reconnaît par ailleurs les différentes versions de documents.

Gratuit et ne nécessitant aucune installation, ccGenie est compatible avec tous les clients de messagerie du marché. Pour profiter de ses services, seule la création d’un compte est requise. Dans les secondes qui suivent, l’utilisateur peut remplir les Rooms de contenus qui seront accessibles depuis n’importe quel appareil. Cet outil est idéal pour les personnes qui travaillent seules ou en équipes, qu’il s’agisse d’entreprises ou de particuliers. Un « Rooms Services » payant est en court d’élaboration pour la fin avril

By
@coesteve1
backtotop