Blue Coat protège Chorégie, le GIE informatique qui gère l’assurance maladie de 6 millions de français

Technology center with fiber optic equipment

La fiabilité, la robustesse et la fluidité de la solution Blue Coat ont fait la différence 

Afin de répondre aux exigences croissantes que connaît l’environnement de la santé depuis plusieurs années, de grands acteurs de la protection sociale (MGEN, LMDE et MFP Services) ont regroupé la gestion de leurs systèmes d’information pour créer le Groupement d’Intérêt Economique (GIE) CHOREGIE, gérant ainsi la conception, le développement et l’exploitation des systèmes d’information des membres du GIE, l’assistance et le conseil aux utilisateurs.

Chorégie en quelques chiffres

Le GIE Chorégie emploie 430 collaborateurs répartis sur 3 sites, gère l’informatique de l’assurance maladie de 6 millions de français, traite 400 000 feuilles de soins par jour, gère 6,5 millions de cartes européennes d’assurance maladie et 5,6 millions de cartes Vitales. 

Le problème

Chorégie offrant un accès Internet aux utilisateurs des mutuelles opérées, ainsi qu’à ses propres équipes, se doit de sécuriser l’usage qui en est fait afin de respecter :

  • le cadre légale et réglementaire français,
  • les politiques de sécurité des systèmes d’information en vigueur. 

Les premières solutions externalisées

Au début Chorégie a fait appel à un opérateur externe pour gérer toute l’infrastructure, dans une plateforme partagée, puis chez un second opérateur sur une plateforme dédiée. La première solution imposait la montée de versions logicielles, ce qui posait des incidents de fonctionnement, et même si la seconde solution leur redonnait ce contrôle, la solution hébergée présentait toujours de nombreux inconvénients : infrastructure sous dimensionnée, délai de réactivité en cas d’incident, problème de facturation, de continuité de service et de gestion des profils.

La solution interne

Le GIE a donc décidé de se doter d’une infrastructure interne. Après un appel d’offre lancé, le choix a été entériné six mois plus tard avec un déploiement dans les mois qui ont suivis.

Chorégie a alors demandé à trois intégrateurs de leur faire des propositions pour la partie sécurité, en leur demandant d’inclure au moins deux prestataires différents, les propositions devant intégrer un engagement avec des pénalités en cas de problèmes. Les trois intégrateurs n’ont finalement proposé qu’un seul prestataire de solution de sécurité, celui qu’elles jugeaient capable de répondre entièrement à cette demande : Blue Coat.

Il est vite apparu que Blue Coat était le seul fournisseur de solutions de sécurité informatique capable de répondre en totalité aux contraintes d’exploitation de Chorégie. Blue Coat a également été retenu grâce à ses points forts : leader du marché du filtrage des accès Internet et une solution évolutive.

C’est l’intégrateur NTT Com Security (ex Integralis) qui a été choisi par Chorégie pour effectuer le déploiement. Le choix de NTT Com Security s’est fait sur trois principaux critères : les nombreuses références, une très bonne maîtrise de la solution Blue Coat et ce sont les seuls qui ont accepté l’engagement avec pénalités en cas de problèmes.

La solution

La solution de sécurité Blue Coat déployée chez Chorégie s’appuie sur 4 produits : la passerelle web (ProxySG 900-20),  l’anti-virus (ProxyAV ), le filtrage d’URL (WebFilter)  et PacketShaper pour la partie visibilité de la ligne internet. Cette architecture de sécurité protège l’ensemble du datacenter de Chorégie, ainsi que plus de 13 000  personnes en externe qui travaillent dans les mutuelles du GIE et 600 personnes en interne. Les retours des utilisateurs sont très positifs : « facile à prendre en main » et « agréable à utiliser » sont les avis qui reviennent le plus.

Christian Adragna, Directeur de la Sécurité des Systèmes d’Information de Chorégie, explique : « La solution Blue Coat répond parfaitement à l’ensemble de nos besoins, et fait preuve d’une robustesse et d’une fiabilité impressionnante. Lorsque l’on évolue dans un environnement aussi sensible que celui de Chorégie, la fiabilité et la qualité de services sont des valeurs essentielles ».

La qualité du support, géré par NTT Com Security, est également très appréciée. Les principaux avantages mis en avant par Chorégie sont la disponibilité et la fiabilité de la solution Blue Coat. Il n’y a eu pratiquement aucun incident depuis sa mise en place, et même en cas d’incident la grande réactivité de NTT Com Security permet de le résoudre très rapidement. La traçabilité, qui est une conformité réglementaire à respecter, et la gestion précise des catégories sont aussi présentées comme des avantages déterminant de la solution.

Et après

Chorégie réfléchit à l’amélioration de ses solutions existantes autour notamment des thématiques suivantes : le chiffrement des données sensibles, la protection des réseaux au regard des nouveaux usages, la continuité de service (extension et modernisation des moyens de sauvegarde). Cette dernière sera d’ailleurs déployée courant 2014.

Related Topics
Author
By
@coesteve1
Related Posts

Readers Comments


Add Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

In The News

Blue Coat protège Chorégie, le GIE informatique qui gère l’assurance maladie de 6 millions de français

Technology center with fiber optic equipment 15th avril, 2014

La fiabilité, la robustesse et la fluidité de la solution Blue Coat ont fait la différence 

Afin de répondre aux exigences croissantes que connaît l’environnement de la santé depuis plusieurs années, de grands acteurs de la protection sociale (MGEN, LMDE et MFP Services) ont regroupé la gestion de leurs systèmes d’information pour créer le Groupement d’Intérêt Economique (GIE) CHOREGIE, gérant ainsi la conception, le développement et l’exploitation des systèmes d’information des membres du GIE, l’assistance et le conseil aux utilisateurs.

Chorégie en quelques chiffres

Le GIE Chorégie emploie 430 collaborateurs répartis sur 3 sites, gère l’informatique de l’assurance maladie de 6 millions de français, traite 400 000 feuilles de soins par jour, gère 6,5 millions de cartes européennes d’assurance maladie et 5,6 millions de cartes Vitales. 

Le problème

Chorégie offrant un accès Internet aux utilisateurs des mutuelles opérées, ainsi qu’à ses propres équipes, se doit de sécuriser l’usage qui en est fait afin de respecter :

  • le cadre légale et réglementaire français,
  • les politiques de sécurité des systèmes d’information en vigueur. 

Les premières solutions externalisées

Au début Chorégie a fait appel à un opérateur externe pour gérer toute l’infrastructure, dans une plateforme partagée, puis chez un second opérateur sur une plateforme dédiée. La première solution imposait la montée de versions logicielles, ce qui posait des incidents de fonctionnement, et même si la seconde solution leur redonnait ce contrôle, la solution hébergée présentait toujours de nombreux inconvénients : infrastructure sous dimensionnée, délai de réactivité en cas d’incident, problème de facturation, de continuité de service et de gestion des profils.

La solution interne

Le GIE a donc décidé de se doter d’une infrastructure interne. Après un appel d’offre lancé, le choix a été entériné six mois plus tard avec un déploiement dans les mois qui ont suivis.

Chorégie a alors demandé à trois intégrateurs de leur faire des propositions pour la partie sécurité, en leur demandant d’inclure au moins deux prestataires différents, les propositions devant intégrer un engagement avec des pénalités en cas de problèmes. Les trois intégrateurs n’ont finalement proposé qu’un seul prestataire de solution de sécurité, celui qu’elles jugeaient capable de répondre entièrement à cette demande : Blue Coat.

Il est vite apparu que Blue Coat était le seul fournisseur de solutions de sécurité informatique capable de répondre en totalité aux contraintes d’exploitation de Chorégie. Blue Coat a également été retenu grâce à ses points forts : leader du marché du filtrage des accès Internet et une solution évolutive.

C’est l’intégrateur NTT Com Security (ex Integralis) qui a été choisi par Chorégie pour effectuer le déploiement. Le choix de NTT Com Security s’est fait sur trois principaux critères : les nombreuses références, une très bonne maîtrise de la solution Blue Coat et ce sont les seuls qui ont accepté l’engagement avec pénalités en cas de problèmes.

La solution

La solution de sécurité Blue Coat déployée chez Chorégie s’appuie sur 4 produits : la passerelle web (ProxySG 900-20),  l’anti-virus (ProxyAV ), le filtrage d’URL (WebFilter)  et PacketShaper pour la partie visibilité de la ligne internet. Cette architecture de sécurité protège l’ensemble du datacenter de Chorégie, ainsi que plus de 13 000  personnes en externe qui travaillent dans les mutuelles du GIE et 600 personnes en interne. Les retours des utilisateurs sont très positifs : « facile à prendre en main » et « agréable à utiliser » sont les avis qui reviennent le plus.

Christian Adragna, Directeur de la Sécurité des Systèmes d’Information de Chorégie, explique : « La solution Blue Coat répond parfaitement à l’ensemble de nos besoins, et fait preuve d’une robustesse et d’une fiabilité impressionnante. Lorsque l’on évolue dans un environnement aussi sensible que celui de Chorégie, la fiabilité et la qualité de services sont des valeurs essentielles ».

La qualité du support, géré par NTT Com Security, est également très appréciée. Les principaux avantages mis en avant par Chorégie sont la disponibilité et la fiabilité de la solution Blue Coat. Il n’y a eu pratiquement aucun incident depuis sa mise en place, et même en cas d’incident la grande réactivité de NTT Com Security permet de le résoudre très rapidement. La traçabilité, qui est une conformité réglementaire à respecter, et la gestion précise des catégories sont aussi présentées comme des avantages déterminant de la solution.

Et après

Chorégie réfléchit à l’amélioration de ses solutions existantes autour notamment des thématiques suivantes : le chiffrement des données sensibles, la protection des réseaux au regard des nouveaux usages, la continuité de service (extension et modernisation des moyens de sauvegarde). Cette dernière sera d’ailleurs déployée courant 2014.

By
@coesteve1
backtotop